mercredi 7 décembre 2016

Le poulet au cari de Marilou (souvenir culinaire du Liban nº1)

Aujourd'hui, je rentre de Beyrouth après une semaine passée chez mes amis F et G.

Ah! Le Liban!
J'en rêvais depuis des années! 
Sa cuisine est une de mes préférées (avec l'italienne). Je ne sais pas pourquoi ce pays m'attirait autant mais je peux vous dire qu'il était tout en haut de la liste de mes envies de voyage!

Et pourtant aujourd'hui, je ne vais pas partager une recette libanaise avec vous. Non, non, non. Ce sera pour plus tard.
Aujourd'hui, c'est une recette mauricienne que je poste. 

Que je vous explique un peu le pourquoi du comment: mon amie F,  a décidé de prendre mon destin en main et de balayer mes doutes existentiels d'un revers de la main. Elle m'a donc préparé un programme culinaire pour ces quelques jours chez elle, à Beyrouth.
C'est ainsi que vendredi dernier, j'ai rencontré Marilou qui est venue me montrer comment cuisiner un vrai cari.
Une révélation pour moi! 

Plus jamais je ne ferai le cari (ou curry) comme je le faisais avant.

Merci donc à Marilou pour son aide et sa recette!

Pour mes autres souvenirs culinaires du Liban, il faudra encore un peu de patience!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4/5 personnes:

- 1 poulet
- 1 tête d'ail
- 2 gros oignons
- 5 pommes de terre moyennes
- 1 tomate
- 2 cuillères à café bombées de curcuma moulu
- 2,5 cuillères à café bombées de cumin moulu
- 1 cuillère à café de gingembre en poudre
- un peu de piment en poudre 
- 1 cuillère à soupe d'eau
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Demandez à votre boucher de couper le poulet en 6 ou 8 morceaux (selon sa grosseur) ou armez-vous d'un bon couteau pour vous attaquer à la bête.

Pelez les oignons et émincez-les finement.

Épluchez, rincez et séchez les pommes de terre. Coupez-les en cubes pas trop petits (sinon ils vont se défaire à la cuisson).

Lavez et séchez la tomate puis coupez-la en quartiers.

Pelez les gousses d'ail et écrasez-les dans un mortier pour les réduire en purée.

Ajoutez les épices dans le mortier (pour le piment allez-y mollo, il vaut mieux y aller en plusieurs fois pour être sûr de bien doser). Salez. Poivrez (il en faut pas mal car ce plat est bon quand il est bien relevé). Ajoutez l'eau.
Mélangez bien pour obtenir une pâte homogène.

Faites revenir les oignons avec l'huile dans une cocotte sur feu modéré. Ils doivent devenir translucides. Réservez-les sur une assiette.

Faites ensuite revenir le poulet sur feu vif en remuant pour le dorer sur toutes ses faces.

Remettez les oignons dans la cocotte et mélangez bien pendant 5 minutes après avoir baissé le feu.

Ajoutez la pâte d'épices. Mélangez.

Ajoutez les pommes de terre sur le dessus, sans remuer.

Ajoutez la tomate sur le dessus. Ne remuez pas.

Couvrez la cocotte et laissez cuire à couvert à feu doux. 
Comptez environ 30 minutes de cuisson.

Goûtez la sauce en cours de cuisson et rectifiez l'assaisonnement.

Les pommes de terre doivent être tendres. Piquez un morceaux de poulet avec la pointe d'un couteau, le jus qui en sort doit être clair.

Accompagnez le cari de riz blanc, salade de tomates/concombre (et éventuellement de chapatis).

Je vous conseille de préparer ce cari à l'avance et de le manger le lendemain, réchauffé à feu doux.

Variantes:
Vous pouvez ajouter deux carottes coupées en dés en même temps que les pommes de terre.
Pour un plat plus consistant, ajoutez 200 g de pois chiches en boîte (égouttés et rincés) quand vous couvrez la cocotte.

mardi 6 décembre 2016

Ocas du Pérou et pommes de terre sautés

L'oca du Pérou, en voilà un ingrédient étrange! Croisé ici ou là sur des blogs de cuisine lors de mes balades internetiennes et puis j'ai perdu sa trace.

Pour celles et ceux qui le connaissent pas c'est un tubercule bizarre qui fait un peu penser à un gros insecte rose (cf la photo ci-dessous).
Évidemment dit comme ça, ça ne fait pas rêver. Et pourtant.

C'est en allant chez une amie vers Bastille, que je suis tombé sur une épicerie qui en vendait. Ne sachant pas trop quel goût ça avait, j'ai joué la prudence en en prenant peu.

Pour une première fois, j'ai fait dans la simplicité pour préparer ces nouveaux venus dans ma cuisine.
Parce que de temps en temps ça du bien de ne pas se compliquer la vie.

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 200 g d'ocas du Pérou
- 100 g de pommes de terre grenailles
- 3 échalotes
- 2 cuillères à soupe d'huile
- sel, poivre
- 1 pincée d'origan

Épluchez les ocas du Pérou, rincez-les et séchez-les. Détaillez-les en rondelles un peu épaisses.

Pelez puis émincez finement les échalotes.

Brossez les grenailles sous un filet d'eau. Séchez-les puis coupez-les en deux.

Faites revenir les échalotes dans une poêle avec un filet d'huile pendant 5 minutes, juste le temps de les colorer légèrement.
Réservez.

Faites ensuite sauter 10 minutes les pommes de terre avec un filet d'huile dans la même poêle. Remuez régulièrement. Salez et poivrez.
Réservez.

Faites ensuite sauter les ocas du Pérou avec un filet d'huile pendant 10 minutes en les remuant. Salez et poivrez. Ils doivent prendre une belle couleur.
Une fois qu'ils sont cuits, remettez les échalotes et les pommes de terre dans la poêle.
Mélangez et parsemez d'origan.


Servez aussitôt!


dimanche 4 décembre 2016

Ma tourte aux légumes racines

Une petite tourte pour le dîner. Qu'est ce que vous en pensez?
La tourte, une tarte couverte dessus et dessous par de la pâte. Les anglais en raffolent, les américains aussi.
Moi qui ne suis ni l'un ni l'autre, et bien j'aime aussi. De temps en temps, ça me prend. Alors c'est l'heure de la tourte. L'heure où je me demande ce que je vais bien pouvoir mettre dedans. L'heure de réfléchir à si j'y mets de la viande ou pas, si je fais cuire les légumes avant ou pas.

J'ai vu une recette de tourte dans une de mes revues culinaires préférées et ça m'a fait envie. 

Une tourte ça le fait quand on l'apporte à table car les invités ne savent pas ce qu'elle renferme. La surprise quand on la coupe est totale.

Bref j'aime la tourte!

Préparation: 25 minutes

Vos meilleurs amis pour cette recette: un moule à tarte à bords hauts et une mandoline

Cuisson: 1h15

Ingrédients:

- 500 g de carottes
- 500 g de pommes de terre
- 500 g de patates douces
- 15 cl de crème fraîche
- 150 g de poitrine fumée en fines tranches
- 3 cuillères à soupe d'huile
- 2 rouleaux de pâte feuilletée
- 3 cuillères à café de thym ou d'origan ou de romarin (ou un mélange des trois)
- beurre pour le moule
- sel, poivre
- 1 jaune d'oeuf

Détaillez la poitrine fumée en lanières. Faites-les revenir dans une poêle sans matière grasse et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. 
Déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant et laissez refroidir quelques instants avant de hacher avec un grand couteau pour faire une sorte de miettes.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Pelez, lavez et rincez les légumes puis détaillez-les en fines tranches avec la mandoline. Placez chaque légume dans un saladier différent (ou un bol).

Salez, poivrez, ajoutez 1cuillère à café de l'herbe de votre choix et versez l'huile dans chaque saladier (ou bol). Mélangez directement avec les mains (propres cela va sans dire).
Laissez reposer le temps de préparer le moule.

Beurrez le moule. 

Garnissez-le d'une pâte feuilletée en faisant dépasser les bords.

Garnissez le fond de pâte: répartissez les carottes sur le fond. Parsemez de miettes de poitrine fumée.
Recouvrez avec les pommes de terre puis de miettes. Terminez par les patates douces et le reste de miettes.

Placez la pâte feuilletée restante sur la garniture. Soudez les bords des deux tourtes en pinçant bien. Faites un trou au centre de la tourte avec un couteau pour réaliser une cheminée.

Battez le jaune d'oeuf dans un ramequin et badigeonnez-en la tourte.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes.

Salez et poivrez la crème.

Sortez la tourte du four, versez-y la crème par le trou central. Étape délicate, il faut versez la crème petit à petit pour éviter les débordements.

Remettez la tourte au four et laissez cuire encore 45 minutes.

Elle doit être bien dorée dessus et dessous.

Laissez-la reposer quelques minutes à la sortie du four avant de la servir avec une salade.

samedi 3 décembre 2016

Mes sablés de Noël cacao/orange

Nous sommes déjà en décembre!
Dans trois semaines, le Père Nono débarque et je ne sais toujours pas ce que je vais cuisiner. Chaque année c'est pareil, le même casse-tête! 
Chercher, essayer de nouvelles recettes de Noël pour essayer d'apporter joie et bonheur aussi dans les assiettes!
J'ai bien quelques idées mais je ne sais pas trop quand je vais trouver 5 minutes pour les mettre en pratique...
Aujourd'hui, je vais commencer mes recettes de fêtes saison hiver 2016 par le plus facile: des sablés à laisser pas loin de la cheminée pour offrir une pause gourmande au gros bonhomme rouge ou plus simple les offrir aux invités au moment du café.

Une recette facile, un vrai jeu d'enfants. D'ailleurs vous pouvez les inviter dans la cuisine pour une fois, ils seront ravis de mettre la main à la pâte!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 12 minutes par fournée

Ingrédients:

Pour les sablés
- 80 g de sucre en poudre
- 200g de farine
- 1 zeste d'orange
- 25 g de cacao
- 40 g de maïzena
- 160 g de beurre
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe d'eau froide

Pour le glaçage
- 1 jus de citron
- 80 g de sucre glace

Tamisez la farine, la maïzena et le cacao dans un bol.

Dans un saladier, mélangez le sucre avec le zeste d'orange haché.

Ajoutez le mélange de farine.

Ajoutez le beurre en parcelles. Sablez entre les doigts.

Ajoutez l'oeuf battu avec l'eau. Mélangez bien pour obtenir une pâte homogène et non collante.
Si elle colle, ajoutez un peu de farine. Si elle est très sèche, ajoutez quelques gouttes d'eau.

Formez une boule. Enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer 2h.

Faites préchauffer votre four à 180ºc.
Sortez la pâte du frigo. 
Étalez-la finement sur votre plan de travail fariné avec un rouleau à pâtisserie.
Découpez-la avec un emporte-pièces.

Placez les sablés au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez et laissez cuire 12 minutes environ. Les sablés sont encore un peu mous.
Laissez-les refroidir complètement sur la plaque.

Préparez le glaçage: mélangez le sucre glace et le jus de citron dans un bol. Le mélange doit être bien blanc et pas trop liquide.

Pour le glaçage:
Option 1: trempez les sablés dans le glaçage et laissez s'écouler le surplus. 

Option 2: versez le glaçage dans une pipette de sauce vinaigrette ou dans une poche avec une douille très fine. Dessinez des motifs sur les sablés. 

Laissez sécher le glaçage à l'air libre.

Conservez les sablés dans une boîte hermétique.

jeudi 1 décembre 2016

Ma marmelade orange/clémentine

Hier, j'ai séché la cuisine non pour le plaisir de faire la cuisine buissonnière mais pour partir loin. Un voyage qui me trotte dans la tête depuis longtemps. Une destination évidemment orientée vers la cuisine. Mais je vous raconterai tout ça plus tard.

Aujourd'hui, je reviens à ma passion confiturière momentanément. 

C'est en parlant avec C de confitures la semaine dernière que j'ai eu envie de m'y remettre. Elle me disait son désespoir d'en trouver de bonnes à Barcelone. 
Il ne m'en a pas fallu plus pour ressortir mes chaudrons et mes meilleurs fruits pour remplir encore un peu mes placards.

Préparation: 30 minutes

Cuisson:1h30 + 1h15

Ingrédients pour 6/7 pots:

- 1 kg d'oranges non traitées
- 1 kg de clémentines non traitées
- 2 citrons non traités
- 2 bâtons de cannelle
- 2 litres d'eau
- 1,6 kg de sucre

Faites préchauffer votre four à 100ºC.

Lavez les pots et les couvercles. Remplissez-les d'eau et placez-les sur une plaque allant au four.
Enfournez et laissez stériliser 30 minutes. Videz-les et laissez-les s'égoutter retournés sur un torchon propre.

Lavez bien et séchez tous les agrumes.

Ôtez les extrémités puis coupez les fruits en morceaux pas trop gros.

Placez le tout dans une grande casserole. 

Portez à ébullition et laissez cuire à petits bouillons pendant 1h30. Égouttez les fruits en récupérant le liquide dans un saladier. Pressez-les un peu pour faire sortir le plus de liquide possible.

Placez une petite assiette au congélateur.

Laissez refroidir les fruits puis hachez-les finement.

Dans une grande casserole, mélangez le liquide de cuisson et le sucre. Ajoutez les fruits et la cannelle.

Portez à ébullition. Écumez. 
Laissez cuire à frémissement pendant 1h15 environ en remuant souvent. Au bout d'une heure, faites couler une goutte sur l'assiette très froide. Si la goutte se fige aussitôt, la marmelade est cuite. Si elle coule très rapidement, ce n'est pas prêt, il faut donc prolonger la cuisson.

Quand la marmelade est prête, remplissez les pots à ras-bord avec une petite louche. Replacez le couvercle et retournez les pots aussitôt.
Laissez-les refroidir complètement avant de les ranger.

lundi 28 novembre 2016

Mes tartes fines à l'ananas (recette pour et avec mes tatas préférées)


C'est fin octobre que j'ai eu l'idée de faire cette tarte.
Pendant les quelques jours que j'ai passés en Normandie, j'ai fait et refait une grande tarte fine pour montrer à ma tata Clo comment je faisais. Elle a tellement adoré que j'en ai refait une le lendemain.

C'est alors que je me suis fait cette réflexion: et si j'essayais de faire des tartes fines avec le plus de fruits possible? Le 1er à me venir à l'esprit a été le kaki. Et c'est en parlant avec une autre de mes tantes que l'idée de l'ananas s'est arrivée.


Hier, donc j'ai mis en oeuvre ce à quoi j'avais pensé. La recette m'a sauté dessus dès que j'ai ouvert un oeil et j'ai senti qu'elle ne me lâcherait pas tant que je ne l'aurais pas faite.
Le genre de recettes poursuiveuses qui m'envahissent parfois.

Mes tartes ont été validées par un jury d'experts très hautement qualifiés en matière de gourmandise: mes collègues!

Moi qui n'étais pas tartes aux fruits, je sens que je suis converti. Une question maintenant: arriverai-je un jour à convaincre Mr R? 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 8 tartes:

Pour la pâte:
- 230 g de farine
- 120 g de beurre froid coupé en cubes
- 30 g de noix de coco râpée
- 40 g de sucre glace
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe d'eau très froide

Pour la garniture:
- 1 ananas moyen ( environ 800g, vous n'utiliserez pas tout)
- 1 gousse de vanille
- 1 citron vert (non traité)
- 2 cuillères à soupe de sucre

Tout d'abord, réalisez la pâte
Placez la farine, le sucre glace et la noix de coco dans la cuve de votre robot. Mélangez.

Ajoutez le beurre et laissez le robot tourner jusqu'à ce que le tout forme un sable grossier.

Ajoutez alors l'oeuf et l'eau froide. 
Remettez le robot en route jusqu'à ce que la pâte se détache des bords de la cuve.

Sortez-la du robot. Si elle colle aux doigts, ajoutez un peu de farine. Formez une boule. Enveloppez-la dans du film alimentaire et placez-la au frais pendant 2h.

Pour la garniture, ôtez les feuilles de l'ananas. Coupez-le ensuite en 4 quartiers.
Ôtez la peau et la partie centrale. 
Avec un couteau très fin (j'ai utilisé le filet de sole de mon trousseau de CAP cuisine), détaillez la chair de l'ananas en très fines tranches (1 à 2 mm d'épaisseur).

Lavez et séchez le citron vert.

Ouvrez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et récupérez les graines.

Faites fondre le beurre au micro-ondes, ajoutez-y les graines de vanille. Mélangez et laissez reposer.

Quand la pâte s'est bien reposée et qu'elle est en forme, allumez votre four à 200ºC.

Sortez la pâte du frigo, abaissez-la très finement avec votre rouleau à pâtisserie, sur votre plan de travail fariné.

À l'aide d'un bol ou d'un cercle à tarte individuel, détaillez la pâte en 8 disques. Placez-les sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé.
Si besoin, récupérez les chutes de pâte et abaissez de nouveau.

Piquez chaque disque avec une fourchette.

Répartissez harmonieusement les tranches d'ananas sur les disques.

Ajoutez quelques petits morceaux de beurre (ne mettez pas tout, gardez-en pour la cuisson) sur chaque tarte. Saupoudrez d'une pincée de sucre.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ. En cours de cuisson, ajoutez d'autres morceaux de beurre et du sucre.

Vos tartes sont prêtes quand elles sont bien dorées.

Laissez-les refroidir sur une grille.

Juste avant de les servir, râpez le zeste du citron vert et parsemez-en les tartes.

Si la tarte fine vous intéresse, je vous laisse aller voir mes autres recettes...
tartes fines aux poires
tarte fine aux pommes


dimanche 27 novembre 2016

Penne sauce poulet/épinards

Dimanche pour moi n'est pas vraiment un jour de repos. C'est plutôt le jour où je cuisine le plus. Rien qu'aujourd'hui par exemple, je suis entré dans la cuisine à 10h pour en ressortir à 17h23.
Un p'tit déj pris debout et déjeuner en 5 minutes. J'ai juste eu le temps d'aller nager un peu pour me détendre pendant qu'une pâte à tarte se reposait au frais.
Je viens de finir de prendre les photos de mes recettes de la semaine et d'écrire dans mon grimoire de cuisine tout ce que je dois garder en tête pour chaque recette! Ouf! Et maintenant l'heure est venue de partager avec vous ma recette du jour.

Je prends toujours de l'avance le dimanche. Parce que historiquement j'ai toujours cuisiné beaucoup ce jour-là tout comme mes parents.
Un héritage culinaire sans doute.

Aujourd'hui, pour avoir des forces pour cette journée de cuisine intense, je me suis dit qu'un bon plat de pâtes serait le bienvenu.

Une recette de pâtes à tomber, à s'en lécher les doigts et l'assiette!

Préparation: 45 minutes

Cuisson : 45 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 300 g de blancs de poulet
- 100 g de bacon coupé très fin
- 12 tomates cerises
- 300 g d'épinards frais
- 1 oignon
- 30 cl de crème liquide
- 40 g de parmesan
- 1 cuillère à café de thym
- 1 cuillère à café d'origan
- 10 feuilles de basilic
- 10 tomates séchées
- 2 cuillères à soupe de pignons
- 300 g de penne
- 1 pincée de chili flakes
- sel, poivre
- huile d'olive

Détaillez les blancs de poulet en petits cubes.

Coupez le bacon en lanières.

Lavez, séchez et hachez grossièrement les tomates cerises.

Rincez bien les épinards dans plusieurs eaux jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sable ou de terre. Essorez-les bien pour enlever le plus d'eau possible. Hachez-les en lanières.

Pelez et hachez l'oignon.

Lavez, séchez et ciselez le basilic.

Râpez le parmesan.

Faites griller les pignons dans une poêle sèche jusqu'à ce qu'ils aient une belle couleur. Réservez.

Faites griller le bacon dans une poêle. Laissez-le cuire jusqu'à ce qu'il soit bien croustillant et doré. Poivrez en cours de cuisson. Débarrassez-le dans une assiette recouverte de papier absorbant puis hachez-le avec un grand couteau.
Réservez.

Dans la même poêle, faites revenir l'oignon avec un filet d'huile sur feu modéré pendant 5 minutes en remuant souvent. Réservez.

Faites sauter les épinards dans la poêle avec une cuillère à soupe d'huile sur feu assez vif. Remuez constamment. Salez et poivrez en cours de cuisson.

Faites maintenant revenir le poulet avec une cuillère à soupe d'huile d'olive à feu vif. Salez, poivrez et ajoutez les herbes en cours de cuisson. Remuez constamment pour que les cubes de poulet soient bien cuits et légèrement dorés.

Ajoutez les épinards, l'oignon et la moitié du bacon dans la poêle avec le poulet. Mélangez bien.

Versez la crème et portez à ébullition. Laissez ensuite cuire à frémissement pendant 15 minutes. Ajoutez le parmesan et les tomates séchées au bout de 5 minutes.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Faites cuire les pâtes  dans un grand volume d'eau bouillante salée, en enlevant 1 minute de cuisson par rapport au temps indiqué sur le paquet.
Pendant que les penne cuisent, prélevez deux petites louches d'eau de cuisson et ajoutez-les à la sauce, mélangez.

Égouttez les pâtes et ajoutez-les aussitôt à la sauce. Ajoutez les tomates fraîches et les chili flakes. Mélangez pendant 1 bonne minute.

Servez les pâtes aussitôt et parsemez-les de pignons et de bacon haché.

samedi 26 novembre 2016

Mon jus d'automne nº3 (recette mi-automne et mi-été)

Bon c'en est assez! Je n'en peux plus! Le temps de cette semaine laisse vraiment à désirer! Sans parler du mois d'octobre qui a été gris et humide! 
La pluie, la pluie, la maudite pluie est toujours au programme! 
Mercredi après-midi à 16h on se serait cru au beau milieu de la nuit tellement le ciel était sombre.

Alors c'est décidé aujourd'hui, je fais demi tour et je retourne en été et aux premiers jours de l'automne quand le soleil était là et bien là. 

Un jus de fruits comme une incantation pour peut-être faire revenir le beau temps.

Préparation: 15 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour deux verres:

Pour l'automne
- 3 oranges
- 1 mandarine
- 1 grenade
- 1 poire

Pour l'été
- 2 poignées de mûres surgelées (souvenir d'un dimanche d'été quand je les ai ramassées)
- 1 poignée de cerises surgelées (celles de Dolors, mes préférées)

Pressez les oranges, la mandarine et la grenade.

Pelez la poire, coupez-la en morceaux et ajoutez-les aux jus.

Ajoutez les mûres et les cerises au mélange précédent.

Mixez le tout soit avec un mixeur plongeant soit avec votre blender.

Versez dans deux verres et savourez aussitôt!

vendredi 25 novembre 2016

Ma salade de quinoa venue d'ailleurs (mais c'est où ça ailleurs?)

Alors que la viande déserte de plus en plus ma cuisine, je cherche des moyens de la remplacer. Si les oeufs viennent faire un petit tour dans mes poêles une fois par semaine, et les poissons parfois pointer le bout de leurs nageoires, j'aime aussi aller chercher des protéines dans d'autres ingrédients. Loin de moi l'idée du tofu, je lui préfère plutôt les légumes secs ou le quinoa.

Ce dernier est depuis longtemps rentré dans ma cuisine mais j'avoue que jusqu'à présent je le négligeais pas mal, ne sachant pas trop comment le préparer. Et puis un dimanche matin, une révélation sur France Inter: il faut le faire cuire au four! 

Depuis le quinoa sort plus souvent de son placard.

Aujourd'hui, je vous emmène ailleurs...Mais où est-ce d'ailleurs comme le chantait Daho dans les années 80. Je ne sais pas où c'est exactement mais qu'importe la destination, c'est le voyage qui compte aujourd'hui!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1heure + 35 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 120 g de quinoa
- 360 g d'eau
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 petite patate douce (environ 200g)
- 1 petit potimarron (environ 400 g)
- 25 g de pignons
- 60 g de feta
- 1/2 grenade
- 10 brins de coriandre 
- 2 cuillères à soupe de cranberries ( ou de raisins secs)
- huile d'olive
- mélasse de grenade
- sel poivre
- 1 cuillère à café de 4 épices

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Placez le quinoa dans une passoire et rincez-le bien.
Laissez-le ensuite s'égoutter. Versez-le dans un plat allant au four. Ajoutez l'eau. 
Enfournez et laissez cuire environ 1heure. Il doit être moelleux.
À la sortie du four, ajoutez une cuillère à soupe d'huile d'olive, salez, poivrez et égrainez-le à la fourchette. Laissez-le refroidir.

Pendant que le quinoa cuit, pelez et émincez l'oignon.

Épluchez le potimarron, ôtez les graines et les filaments puis coupez la chair en fins quartiers. Placez-les dans un plat avec la moitié de l'oignon et une gousse d'ail entière. Salez, poivrez et ajoutez les 4 épices. Versez deux cuillères à soupe d'huile. Mélangez.

Épluchez la patate douce et coupez-la en 10 quartiers.
Placez-les dans un autre plat avec ce qui reste d'oignon et l'autre gousse d'ail entière. Salez et poivrez. 
Ajoutez 1 cuillère à soupe d'huile, mélangez.

Quand le quinoa est cuit, enfournez le potimarron et la patate douce. Laissez-les cuire 35 minutes environ en remuant de temps en temps. Les deux doivent être bien cuits.

Réduisez la patate douce et l'oignon qui l'accompagne (vous pouvez aussi ajoutez la pulpe d'ail) en purée avec une fourchette.
Réservez.

Détaillez le potimarron en cubes.

Lavez, séchez et hachez la coriandre.

Émiettez la feta.

Tapez sur la grenade avec une louche pour faire tomber les grains. Ôtez les morceaux de membrane.

Faites dorer les pignons dans une poêle sans matière grasse.

Dans un saladier, mélangez le quinoa, le potimarron, la coriandre et les cranberries. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Montage:

Dans le fond des assiettes, répartissez la purée de patate douce en l'étalant bien avec le dos d'une cuillère à soupe. 
Déposez le mélange au quinoa par-dessus.

Parsemez de grenade et de pignons.

Arrosez d'un filet d'huile d'olive et de mélasse de grenade.

jeudi 24 novembre 2016

Mes mini pommes de terre et topinambours rôtis

Depuis que je vis à Barcelone, je cherche toujours de nouveaux ingrédients quitte parfois à parcourir la ville dans tous les sens pour trouver ce que je me suis mis dans la tête.
J'avoue aussi que je reviens souvent de voyage avec les valises pleines de fruits, légumes ou autres ingrédients glanés ici ou là. Ainsi le beurre, la crème fraîche viennent de mon village en Normandie, la rhubarbe du jardin de ma cousine, les échalotes de celui de mon oncle.
Je rapporte aussi souvent des ingrédients "coup de coeur" trouvés sur un marché au hasard d'une balade parisienne.

Ceux d'aujourd'hui, je les ai vus sur le marché à côté de chez mes parents lors de mon dernier passage en France. Les topinambours à Barcelone c'est un peu comme l'aiguille dans la botte de foin, pas facile à trouver. Donc quand je les ai vus, je n'ai pas pu résister,

Aujourd'hui, pommes de terre et topinambours se retrouvent pour se faire dorer la pilule ensemble.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
- 300 g de mini pommes de terre (type rattes)
- 300 g de topinambours
- 100 g de petites échalotes
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée d'origan
- 1 branche de thym (frais ou séché)
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Lavez  et séchez les pommes de terre. 

Épluchez les topinambours (courage c'est un peu fastidieux). Lavez-les et séchez-les. S'ils sont gros coupez-les en morceaux de la même taille que les pommes de terre.

Pelez les échalotes.

Placez le tout dans un saladier. Ajoutez l'huile, l'origan et le thym. Salez et poivrez. Mélangez bien.

Répartissez ensuite dans un plat allant au four.

Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ en remuant régulièrement. Les pommes de terre et les topinambours doivent être tendres et les échalotes confites.

Servez avec votre viande préférée.