vendredi 20 janvier 2017

Mes cookies choco/pistaches

Parfois les recettes sont prévues de longue date, parfois elles apparaissent sans qu'on sache comment elles ont fait pour rentrer dans la cuisine. Parfois encore certaines nous poursuivent et ne nous lâchent pas tant qu'elles n'ont pas été réalisées. D'autres encore s'annoncent un peu à la dernière minute comme une urgence, tard le soir. 

C'est le cas de ma recette d'aujourd'hui. Ma journée culinaire avait pourtant été bien remplie. J'étais en train de mettre de l'ordre, non pas à mes cheveux, mais dans ma cuisine quand j'ai eu un flash: je veux des cookies ici et maintenant!
Une envie de cookies même tard un dimanche soir, ça ne se refuse pas. C'était reparti pour un tour!

Aujourd'hui, je vous propose une recette de cookies mais pas comme les autres que j'ai pu poster. La pâte que vous allez obtenir colle beaucoup aux doigts, on s'en met partout (c'est le moment d'appeler les enfants pour mettre la main à la pâte!), on se demande ce qu'on a raté en mettant la plaque au four.
Et quand ils sortent et quand on mord dedans, on se dit finalement qu'ils sont parfaits comme ça!

Une recette qui colle aux doigts pour des cookies à croquer sans retenue!

Préparation: 20 minutes

Repos : 1 heure

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour 12 gros cookies

- 250 g de chocolat noir (à 60% de cacao minimum)
- 50 g de beurre doux
- 2 oeufs
- 150 g de muscovado clair (ou de cassonade)
- 90 g de farine  (celle pour faire du pain)
- 1/2 cuillère à café de levure chimique
- 1 pincée de sel
- 200 g de pistaches crues, non salées et décortiquées

Garnissez deux plaques allant au four avec du papier sulfurisé.

Faites fondre le chocolat et le beurre au bain marie (le chocolat est dans le fond du récipient). Quand le tout est fondu, mélangez à la spatule. Réservez.

Dans un saladier, battez les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le chocolat aux oeufs. Mélangez délicatement.

Ajoutez ensuite le sel, la levure et la farine. Mélangez pour obtenir une pâte homogène.

Placez-le saladier au frigo pour une heure au moins.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Hachez les pistaches grossièrement et placez-les sur une planche à découper ou un plateau.

Prélevez des quantités de pâte à l'aide de deux cuillères à soupe. Enrobez-les de pistaches. Cette étape est un peu cochonne car la pâte molle colle aux doigts (mais quel bonheur de la goûter encore crue!) mais ça marche pour de vrai!
Espacez les cookies sur les plaques car ils vont s'étaler un peu pendant la cuisson.

Enfournez et laissez cuire 15 minutes environ. À la sortie du four, laissez-les refroidir sur la plaque avant de les placez sur une grille ou dans une boîte hermétique mais peut-être qu'ils n'arriveront pas dans la boîte, ils risquent d'avoir été dévorés bien avant.

jeudi 19 janvier 2017

Mon dip à l'avocat (recette internationale)

Pour des amis venus prendre un verre avant d'aller au resto, j'ai préparé cette recette qui nous propose de voyager entre le Moyen Orient et le Mexique.

Le Moyen Orient car cette recette ressemble à un houmous. Le Tahini, ingrédient oriental par excellence revient faire un tour dans ma cuisine. Le Mexique car cette recette est un peu comme un guacamole.
Une sorte de tour du monde en une recette.

Entre houmous et guacamole mon ventre a hésité alors comme souvent j'ai fait un peu les deux!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 8 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 avocats mûrs à point
- 80 g de petits pois surgelés
- 100 g de pois chiches en boîte
- 2 cuillères à soupe de tahini
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive + quelques gouttes
- 2 pincées de chili flakes
- 1 cuillère à café de miel
- le jus d'un demi-citron
- le jus d'un demi-citron vert
- sel, poivre
- 2 cuillères à soupe de pignons
- 1 pincée d'origan séché

Plongez les petits pois dans une casserole d'eau bouillante légèrement salée. Laissez-les cuire pendant 8 minutes. Égouttez-les et plongez-les aussitôt dans un bol d'eau glacée pour fixer la couleur. Égouttez-les à nouveau.

Pelez les avocats. Placez-les dans le bol de votre mixeur.

Ajoutez les pois chiches rincés, les petits pois, le tahini, le miel, les chili flakes et les jus. Salez et poivrez.

Mixez à vitesse rapide pendant 1 minute tout en versant l'huile d'olive. Vous devez obtenir une purée lisse.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Faites griller les pignons dans une poêle avec quelques gouttes d'huile d'olive. Épongez-les sur du papier absorbant.

Versez le dip dans une assiette ou un petit plat. Parsemez-le de pignons et d'origan. Donnez un tour de moulin à poivre.

Une petite recette toute simple pour y tremper ce qu'on veut: crudités, chips de maïs ou pain pita grillé.


mercredi 18 janvier 2017

Mon gâteau au citron et au safran (recette ensoleillée)

Une recette de gâteau quelques jours après mon anniversaire et pourtant ce n'est pas pour le fêter que je l'ai préparé. 
Une recette trouvée dans un livre offert pour mon anniversaire. Un livre qui vient d'ailleurs forcément puisque j'ai souvent la cuisine voyageuse. Un livre qui sent bon le soleil, d'un couple de cuisiniers originaires d'Israël, l'une de mes destinations culinaires rêvées!

Le but n'était pas de fêter mon anniversaire avec ce gâteau mais juste de me faire plaisir. Un plaisir qui d'ailleurs a été partagé avec tous ceux qui l'ont goûté.

Un gâteau parfumé, coloré, ultra moelleux et beau! Une petite bouchée et c'est un ailleurs qui s'ouvre à vous!

Préparation: 30 minutes

Cuisson : 10 + 40 minutes

Ingrédients:

Pour le gâteau
- 200 g de beurre mou (pas fondu)
- 180 g de sucre
- 4 oeufs
- 200 g de poudre d'amande
- 1 bonne pincée de curcuma en poudre
- 140 g de semoule fine
- 2 cuillères à soupe légèrement bombées de farine
- 1 citron non traité
- 1 pincée de sel
- 1/2 cuillère à café de levure chimique

Pour le sirop
- 2 beaux citrons non traités
- 400 ml d'eau (plus de quoi blanchir les citrons)
- 220 g de sucre
- 1 pincée de curcuma en poudre
- 1 pincée de safran

Commencez par préparer le sirop
Lavez et séchez les citrons puis détaillez-les en fines rondelles. Placez-les dans une petite casserole. Couvrez-les d'eau. Portez à ébullition sur feu vif. Dès le premier bouillon, égouttez-les et recommencez cette opération une fois.
Replacez les rondelles dans la casserole et couvrez-les avec les 400ml d'eau. Ajoutez les 220 g de sucre, le safran et le curcuma. Portez le tout à ébullition puis réduisez le feu. Laissez frémir pendant 10 minutes. Le sirop doit avoir réduit.

Avec une fourchette, récupérez les rondelles de citrons et disposez-les en rosace dans le fond de votre moule en commençant par le centre. Elles doivent légèrement se chevaucher(si vous utilisez un moule qui risque d'attacher, découpez un disque de papier sulfurisé et placez-le dans le fond). Elles peuvent également dépasser légèrement sur les côtés.

Laissez le sirop réduire encore pendant 5 bonnes minutes une fois les rondelles de citron sorties.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Maintenant, vous allez pouvoir vous attaquer au gâteau.
Dans un saladier, travaillez le beurre et le sucre avec une spatule pour bien les mélanger. Ne prenez pas votre fouet qui incorporerait de l'air. Le mélange doit être homogène. 

Ajoutez les oeufs et mélangez toujours à la spatule.

Ensuite, ajoutez les ingrédients restants: la poudre d'amande, le curcuma, la semoule, la farine, le jus et le zeste du citron et enfin la levure.

Mélangez intimement.

Versez la pâte dans le moule. Enfournez et laissez cuire 25 minutes. Quand ce temps est passé, tournez le moule sur lui-même pour qu'il cuise bien de tous les côtés (si vous utilisez la fonction chaleur tournante c'est inutile) et remettez-le au four pour 15 minutes.

À la sortie du four, le gâteau doit être ferme au toucher et bien doré.

Versez tout le sirop sur le gâteau (pour le moment il est toujours dans le moule) et laissez-le reposer 20 minutes.

Retournez-le ensuite sur une grande assiette ou sur un plat pour le démouler. Ôtez le papier sulfurisé si vous en aviez mis.

Laissez refroidir complètement avant de le couper.


dimanche 15 janvier 2017

Ma salade de chou-fleur

Aujourd'hui, le tahini est sorti du frigo pour venir tenir compagnie à une petite salade de chou-fleur.
Et là j'en entends certain(e)s s'écrier: "Du chou-fleur? Beurk! Ça pue! C'est pas bon! J'en veux pas!"

Je sais que le chou-fleur ne fait pas l'unanimité dans les cuisines. Dans certaines il est même carrément banni. Dans la mienne, moi-même je dois ruser pour pouvoir en préparer quand Mr R a le dos tourné.

Si je fais partie des défenseurs du chou-fleur pour sa réhabilitation culinaire, en revanche je dois dire que je ne l'aime pas bouilli. C'est à mon sens la pire façon de le préparer et là oui pour le coup l'odeur est envahissante et le goût vraiment pas terrible. Le chou-fleur? Oui! À l'eau? Non!
Moi, pour le cuire, je sors mon arme préférée: le four!

Une salade en plein coeur de l'hiver? Non, je ne suis pas fou, elle peut se servir tiède.

Peut-être que cette recette vous permettra de vous réconcilier avec le chou-fleur si vous êtes fâché(e) avec lui.
Il ne faut pas rester sur de mauvais souvenirs.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 1 petit chou-fleur
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe d'origan frais
- 2 cuillères à soupe de Tahini maison
- le jus d'un demi-citron
- 2 cuillères à soupe d'eau
- 2 cuillères à soupe de pignons 
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Ôtez les feuilles du chou-fleur, lavez-le et séchez-le.

Lavez et séchez l'origan.

Détaillez-le ensuite en petits bouquets. Disposez-les directement sur la plaque du four. Ajoutez l'huile. Salez et poivrez. Ajoutez la moitié de l'origan. Mélangez bien.

Enfournez et laissez cuire 20 minutes. À la moitié du temps (soit au bout de 10 minutes si vous avez bien compté), mélangez avec une spatule.

Faites griller les pignons dans une poêle sèche pendant 5 minutes sur feu vif. Remuez régulièrement.

À la sortie du four laissez refroidir un peu. Pendant ce temps, préparer la sauce.
Versez le tahini, le jus de citron et l'eau dans un verre doseur. Salez légèrement, poivrez à votre goût.
Mixez avec votre mixeur plongeant pour obtenir une sauce vraiment onctueuse.

Répartissez le chou-fleur dans les assiettes. Parsemez de l'origan restant. Arrosez de sauce et versez un filet d'huile d'olive. 
Parsemez de pignons et servez sans attendre.

samedi 14 janvier 2017

Mes roulés au zaatar

C'est officiel, ma cuisine ne veut pas quitter le Moyen Orient. Sûrement très frustrée de ne pas avoir pu donner libre cours à toutes ses envies culinaires à mon retour de Beyrouth, elle y est retournée maintenant que les fêtes sont passées et est bien décidée à y rester un petit moment.

Je ne sais pas d'où me vient cette fascination pour la cuisine libanaise. Je ne me l'explique pas. Chez moi c'était plutôt cuisine tradi (entre pot-au-feu, bourguignon et blanquette). Chez mes parents il n'y avait pas vraiment de curiosité dans l'assiette.

Je ne sais donc pas d'où me vient cette passion culinaire. Pour moi la cuisine du Liban est une des meilleures du monde (avec l'italienne). Je ne sais pas si c'est le mélange des saveurs, la délicatesse des plats ou l'exotisme de l'Orient qui me plaît tant. 
Cela se traduit dans les assiettes de la maison qui voient souvent passer des plats libanais mais aussi sur mes étagères où les livres de cuisine de cette région s'empilent de façon obsessionnelle.

Aujourd'hui, encore une recette à base d'un ingrédient très présent au Liban: le zaatar. Si vous ne le connaissez pas, c'est un mélange aromatique à base de thym, origan et sésame (plus un ou deux autres trucs). On le mélange souvent à de l'huile d'olive. Au Liban, on en badigeonne les man'ouchés ( une sorte de galettes que l'on peut manger à tous les coins de rue).
Vous pouvez aller voir ma version du zaatar, si le coeur vous en dit.

En attendant de retourner à Beyrouth, le Liban envahit ma cuisine, ma table de salon (où les livres s'amoncellent) et mes pensées.

Préparation: 15 minutes

Repos: 30 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour 25 roulés environ:

- 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
- 80 g de yaourt grec
- 60 de fromage de chèvre frais
- 2 cuillères à soupe de za'atar
- poivre du moulin

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Dérouler la pâte feuilletée et abaissez-la légèrement avec votre rouleau à pâtisserie.

Dans un bol, écrasez le fromage de chèvre avec une fourchette pour le détendre.

Ajoutez le yaourt et mélangez avec une spatule en écrasant bien le tout qu'il n'y ait pas de morceaux. Poivrez.

Étalez le yaourt au chèvre sur la pâte.

Répartissez ensuite le zaatar et étalez-le avec une petite cuillère.

Enroulez la pâte en serrant bien. Enveloppez le rouleau obtenu dans du papier sulfurisé et placez-le au congel. Laissez-le reposer une trentaine de minutes puis coupez-le en rondelles pas trop grosses ni trop fines.

Placez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez et laissez cuire 15 minutes environ. Les petits roulés doivent être bien dorés.

Laissez-les refroidir sur une grille à la sortie du four.

Si vous les préparez à l'avance, faites-les réchauffer quelques minutes dans un four bien chaud pour leur redonner tout leur croustillant.

Finalement, pas de tahini aujourd'hui mais ce n'est que partie remise...il guette le bon moment pour sortir de son pot et entrer en scène.

vendredi 13 janvier 2017

Mon Tahini maison

Après la #Battlefood d'hier et ma recette venue du Liban (petit rappel: Moghrabieh aux légumes d'hiver), ma cuisine est restée bloquée au Moyen Orient et refuse de revenir.
Il faut dire qu'en rentrant de Beyrouth je pensais me lancer dans la cuisine libanaise à fond, mais voilà Noël approchait et j'ai délaissé mes souvenirs culinaires pour préparer les fêtes.
Ma cuisine, elle, n'a pas oublié.
Aujourd'hui, du coup elle reprend le contrôle de mon cerveau et me ramène là-bas.

Aujourd'hui, une recette toute simple mais pas n'importe quelle recette. 
Au Liban le tahini est un incontournable. Il rentre dans la composition de nombreux plats (en haut de la liste il y a bien-sûr l'houmous). 
Je connaissais évidemment cette pâte de sésame depuis longtemps mais j'ai été surpris de voir que le tahini que l'on trouve le plus souvent est de couleur très claire (l'houmous aussi est très pâle du coup) alors que tous ceux que j'avais achetés en Europe étaient assez foncés. Comment était-ce possible? C'est en trouvant du sésame blanc dans les rayons d'un supermarché que tout s'est éclairé.

Le tahini maison vient donc de faire son entrée dans ma cuisine. Et demain il sera déjà au menu (et peut-être que dimanche aussi, je sens que le Liban va devenir obsessionnel).

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 5 minutes

Ingrédients pour 1 petit pot:

- 125 g de sésame blanc
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée de sel

Lavez et séchez un pot en verre et son couvercle. Placez-les dans une casserole. Couvrez-les d'eau froide. Portez à ébullition et laissez stériliser pendant 30 minutes.
Videz le pot et le couvercle et retournez-les sur un linge propre.

Placez le sésame dans une poêle et faites-le griller sur feu assez vif pendant 5 minutes en remuant régulièrement.
Laissez refroidir quelques instants puis placez-le dans le bol de votre mixeur à lame.

Commencez à mixer à vitesse maximum en arrêtant le robot de temps en temps pour permettre au moteur de se reposer (et éviter qu'il ne chauffe trop).

Le sésame va être réduit en poudre puis va devenir une espèce de pâte de plus en plus "humide".

Ajoutez alors le sel et 1 cuillère à soupe d'huile. 
Continuez à mixer.

Versez le reste de l'huile tout en mixant.

Vous devez obtenir un tahini le plus lisse possible (la texture dépend de la puissance de votre robot).

Quand il a la consistance désirée, versez-le dans le pot. Vissez le couvercle et réservez au frais.
Ce tahini se garde environ un mois.

Tahin, tahini, tahiné ou tehina qu'importe le nom qu'on lui donne, la version maison est absolument sublime!


jeudi 12 janvier 2017

Moghrabieh aux légumes d'hiver (souvenir culinaire du Liban nº2 pour la Battlefood #48)

























Hier, un peu par hasard je suis tombé sur un rappel que le jeudi 12 janvier, c'était le jour de la Battle Food #48. Heureusement que le hasard fait bien les choses car j'avais complètement zappé que je m'étais inscrit. 

Petit rappel de ce qu'est cette fameuse Battle Food: c'est un défi culinaire crée par Carole de "Sunrise Over Sea", organisé sur la blogosphère où les participants doivent publier une recette autour d'un thème donné. La recette postée doit être originale.


A l’issue de la battle, un tableau pinterest sera réalisé pour montrer l’ensemble des réalisations

Pour la précédente édition c'est Camille du blog Camille Pâtisserie qui avait planché sur le thème. 


Aujourd'hui, C'est Maeva du super blog Cook A Lyfe! By Maeva qui remué ses casseroles dans tous les sens pour trouver une nouvelle idée. Le thème choisi était cette fois-ci "Voyage Gourmand". Une idée qui ne pouvait que me plaire puisque j'ai souvent la cuisine voyageuse!


Hier, quand j'ai percuté que la date de publication était dans moins de 24 heures, j'ai cherché vite vite une idée dans mes grimoires et mes placards. C'est dans un pot en verre que j'ai trouvé THE idée!


C'est vers le Liban que je vous propose de voyager. Je suis allé à Beyrouth début décembre. Un rêve pour moi d'aller dans cette ville et de goûter là-bas directement cette cuisine que j'aime tant!

J'ai bien sûr rapporté des ingrédients dans ma valise dont l'ingrédient principal de ma recette d'aujourd'hui: le moghrabieh (c'est aussi bien le nom du plat que le nom de l'ingrédient). 
Le moghrabieh est une sorte de grosse semoule de blé. Au Liban on le cuisine souvent avec des pois chiches et du mouton (ou du poulet).
Pour changer, j'ai eu envie de le revisiter en version hivernale et végétarienne.

Je vous emmène en voyage culinaire. Attachez bien votre serviette et préparez vos couverts! Départ imminent!


Préparation: 30 minutes


Cuisson: 40 + 30 minutes


Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 petit céleri rave
- 1 patate douce
- 2 navets "boule d'or"
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 100 g d'épinards frais
- 250 g de moghrabieh (dans les épiceries orientales)
- 20 g de beurre
- 1 litre de bouillon de légumes
- 1 pincée de safran
- 1 cuillère à café de 4 épices
- 1 cuillère à café de cumin moulu
- 2 cuillères à soupe de pignons
- sel, poivre
- huile d'olive

Épluchez le céleri, la patate douce et les navets (pour les navets pas de rasoir à légumes mais un petit couteau pour ôter toute la peau). Lavez-les, séchez-les et coupez-les en tout petits cubes en prenant soin de ne pas les mélanger.

Lavez les épinards plusieurs fois pour bien éliminer la terre. Ôtez les tiges. Essorez les épinards pour éliminer le plus d'eau possible puis émincez-les finement.
Pelez et hachez l'oignon et l'ail. Faites-les suer dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile pendant 5 minutes, le temps qu'ils soient translucides. Ajoutez les épices et poursuivez la cuisson 2 minutes.
Réservez.

Faites ensuite revenir le céleri rave avec un filet d'huile dans la même poêle  sur feu vif pendant 7 à 8 minutes en remuant souvent. Salez et poivrez en cours de cuisson puis réservez. 

Procédez de la même façon pour la patate douce et les navets.

Remettez les légumes dans la poêle. Ajoutez les épinards et l'oignon. Mélangez sur feu modéré pendant 7 à 8 minutes pour que les épinards soient cuits. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Réservez dans un saladier.

Rincez et séchez la poêle.
Versez le bouillon dedans. Ajoutez le moghrabieh et le safran. Portez à ébullition et laissez cuire à frémissement pendant 10 minutes. Égouttez au-dessus d'un saladier pour récupérer le bouillon.

Faites fondre le beurre dans la poêle. Jetez-y le moghrabieh et mélangez pendant 5 minutes. Versez ensuite le bouillon louche par louche en attendant que le liquide ait été absorbé avant d'en rajouter exactement comme si vous faisiez un risotto. La cuisson prend environ 20 minutes. Salez et poivrez en cours de cuisson.

Quand le moghrabieh est cuit (il ne doit plus être dur), ajoutez les légumes cuits. Mélangez sur feu doux pour les réchauffer.

Pendant ce temps-là, faites dorer les pignons dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Quand ils sont bien bronzés, débarrassez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.

Répartissez le moghrabieh dans des bols ou des assiettes. Parsemez de pignons.
Servez sans attendre.

Vous pouvez ajoutez quelques feuilles de coriandre et un filet d'huile d'olive au moment du service.

Les autres participants:
Cook A Life! by MaevaEncore un gâteauBy acb 4 youI Am HungryChachou à la crème, Sabrina (non blogueuse), Deviously Sweet pastriesLes placards de LisePetite Cuillère et CharentaiseLa Table de ClaraGrain de sel et gourmandiseVite fait... Bien cuisinéBistro de JennaBretonne à tout prixGraine de faim kellyKeskonmangemamanChaud PatateLa Ptite Ju NantaiseMon carnet caféComme une envie de...Le repère des ventres faims123 Zuste 1 zesteQuelques grammes de gourmandiseCraquounette avenueFramboises et Bergamote1,2,3... DégustezPar faim d'arômesLes recettes de MélanieRecettes d'une crétoiseLe blog de CataTout simplement fait maisonRamène la popoteLes yeux plus gros que le ventreThe Happy Cooking FriendsCooking & et bon appétit



mercredi 11 janvier 2017

Ma birthday soupe

Bon ben voilà un de plus. Encore un. Un quoi? Un an de plus. Et oui aujourd'hui, c'est mon anniversaire.
Si je ne suis pas du genre à monter une big fiesta pour célébrer le passage du temps, en revanche j'aime bien me faire plaisir ce jour là au niveau culinaire. 

Je me souviens que l'année dernière je m'étais préparé Un gâteau d'anniversaire.
Cette année, j'ai eu envie d'une tout autre chose . 
Mais qu'allais-je bien pouvoir me faire? 
Bon sang mais c'est bien sûr! Une soupe, pardi!!! 

Et oui j'ose...
Après la soupe de Noël, je récidive avec la birthday soup!

Pour le gâteau, ce sera sûrement pour ce week end...

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 1 anniversarien/ne et 5 invité(e)s:

- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 1 poireau
- 6 carottes moyennes
- 1 pomme de terre moyenne
- 100 g d'épinards frais (bien propres)
- 200 g de pois chiches en boîte (poids égoutté) 
- 3 cuillères à soupe de lentilles vertes du Puy
- 2 cuillères à café rases de curcuma en poudre
- 1 cuillère à café bombées de curry en poudre
- 1 cuillère à café de gingembre moulu (ou 1 morceau de gingembre frais de 2 cm)
- 15 cl de lait de coco
- 2 feuilles de kaffir
- 1 petit piment rouge
- gros sel, poivre
- huile d'olive

Pelez et hachez les oignons et la gousse d'ail.

Ôtez les racines et les premières feuilles du poireau. Rincez-le bien pour éliminer toute trace de terre.
Émincez-le finement.

Épluchez et coupez les carottes et la pomme de terre en morceaux.

Faites suer les oignons et l'ail dans une grande casserole avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Remuez pendant 5 minutes.

Ajoutez le poireau et mélangez. Laissez cuire le tout pendant 5 minutes en augmentant le feu.

Ajoutez les épices. Mélangez bien.

Ajoutez les carottes et les épinards. Mélangez pendant 2
minutes.

Versez de l'eau à hauteur. 

Ouvrez le piment rouge et ajoutez-le dans la casserole avec les feuilles de kaffir.

Ajoutez les pois chiches et les lentilles. Portez le tout à ébullition. À mi-cuisson, versez le lait de coco. Surveillez le niveau de liquide, il doit toujours être un peu plus haut que le niveau des légumes.

Laissez cuire à petits bouillons pendant 25 minutes, le temps que tous légumes soient bien cuits.

Salez au gros sel en fin de cuisson.

Ôtez les feuilles de kaffir et le piment.

Versez la soupe dans votre blender (il faudra sûrement le faire en deux fois).

Mixez finement pendant 2 minutes à pleine puissance.

Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Servez-la sans attendre avec ou sans bougies à souffler...ça c'est à vous de voir!

lundi 9 janvier 2017

Mes cookies recyclés (recette aux saveurs de galette)

Comme je vous le disais hier, j'ai fait une session de cuisine ce week end en mode "je recycle les restes".
Après avoir réinventé mes Boulettes suédoises en Spaghetti with meat balls, aujourd'hui c'est la galette des rois (ou plus exactement sa garniture) qui se fait refaire le portrait.

Quand j'ai préparé ma galette, je n'ai pas utilisé toute la garniture. Je me suis retenu de la manger crue en me disant que je trouverais bien quelque chose à en faire. Comme il me restait également des blancs d'oeufs, j'étais parti sur une idée de financiers. J'étais d'ailleurs lancé dans cette idée, le beurre dans la casserole commençait à prendre sa jolie couleur noisette, les autres ingrédients s'étaient déjà rencontrés dans le saladier quand j'ai eu un flash. Je me suis dit que ces restes de galette auraient été  super pour faire des cookies. 
Les financiers ont finalement dû se passer de mon idée de départ. Après les avoir mis dans le four, j'ai aussitôt lavé, séché et réutilisé mes ustensiles pour préparer ces fameux cookies imaginé en cours de route. 

Ils ont été goûtés et plus qu'approuvés par mes amis samedi soir.

Un recyclage réussi!


Préparation: 20 minutes

Cuisson: 15 minutes 

Ingrédients pour 16 cookies:

- 220 g de farine
- 90 g de flocons d'avoine
- 70 g de light muscovado (ou de cassonade)
- 70 g de sucre en poudre
-150 g de beurre doux mou 
- 50 g de pistaches décortiquées et non salées
- 120 g de garniture de Galette pistaches/chocolat (à défaut mettez seulement du chocolat noir)
- 1 oeuf
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 pincée de sel

La garniture de la galette mise au froid est bien compacte. Je l'ai donc hachée au couteau pour faire des tout petits morceaux.

Hachez grossièrement les pistaches.

Dans un saladier, battez le beurre avec les deux sucres jusqu'à ce que le mélange soit crémeux.

Ajoutez l'oeuf et continuer de battre.

Ajoutez la farine, le sel et la levure tamisés. Mélangez délicatement avec une spatule. Ajoutez les flocons d'avoine et les pistaches hachées.

Incorporez à présent la garniture de galette.

Mélangez avec les mains ce sera plus facile.

Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et placez-la au frais pendant une bonne demi-heure.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Divisez la pâte en portions d'environ 50 g. Formez des boules et aplatissez-les légèrement. Placez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier de cuisson.

Enfournez et laissez cuire 15 minutes.

Laissez les cookies refroidir quelques minutes sur la plaque puis placez-les sur une grille pour qu'ils refroidissent complètement.



dimanche 8 janvier 2017

Mes spaghetti with meatballs (quand la Suède rencontre les USA)

Hier matin, dans ma cuisine c'était atelier recyclage entre des boulettes, des blancs d'oeufs et de la garniture de galette. Le but: transformer tous ces restes en nouveaux plats. Pas de gaspi dans ma cuisine!

Les premières à passer au recyclage ont été mes Mes boulettes à la suédoise. J'en avais fait trop comme d'habitude et je n'avais pas envie de les manger une nouvelle fois avec la sauce que j'avais préparée. 

Une idée a aussitôt germé dans mon esprit culinaire: les servir avec des spaghetti et une sauce tomate express façon "Spaghetti with meat balls".

Aussitôt pensé, aussitôt cuisiné!

Préparation: 20 minutes (si vous avez déjà les boulettes sinon ce sera plus long)

Cuisson: 30 minutes pour la sauce + le temps de cuisson des pâtes (et éventuellement celui des boulettes)

Ingrédients pour 2 personnes:

- 10 Boulettes à la suédoise (je vous laisse aller voir la recette d'origine)
- 1 grosse boîte de tomates pelées (800g)
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 1 feuille de laurier
- 1 branche de thym
- 1 branche de romarin
- 1 bonne pincée d'origan séché
- quelques feuilles d'origan frais
- 2 cuillères à café de sucre en poudre
- 200 g de spaghetti
- pecorino ou parmesan
- sel, poivre
- huile d'olive

Pelez et hachez les oignons et la gousse d'ail (dégermez-la).
Faites-les suer dans une casserole avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré.

Ajoutez les tomates en boîte, les herbes aromatiques et le sucre. Augmentez le feu.
Salez et poivrez. Laissez cuire à petits bouillons pendant 30 minutes. La sauce doit réduire d'un quart. Ajoutez une ou deux cuillères à soupe d'huile en cours de cuisson.
Goûtez en cours de cuisson pour rectifier l'assaisonnement.

Quand la sauce a bien réduit, mixez-la avec votre mixeur plongeant. Prélevez-en 1 louche que vous réservez dans un bol.
Versez le reste dans une sauteuse et maintenez au chaud sur feu modéré. 

Ajoutez les boulettes de viande pour les réchauffer. Couvrez.

Faites cuire les spaghetti en suivant les instructions sur le paquet.
Quand ils sont cuits, égouttez-les. 

Faites réchauffer la sauce réservée dans le récipient qui a servi pour la cuisson des pâtes. Dès qu'elle est chaude, versez-y les spaghetti. Mélangez pendant 1 minute.

Versez les spaghetti dans les assiettes. 

Disposez ensuite les boulettes.

Parsemez d'origan et râpez un peu de fromage par dessus. Donnez un tour de moulin à poivre.

Servez sans attendre.