dimanche 17 novembre 2013

Pâte à tartiner au mars (un tour en cuisine nº307)







































Un nouveau tour en cuisine pour ce dimanche matin. Je crois que j'en suis au 4ème ou 5ème. Ce qui m'intéresse c'est de découvrir un autre univers que le mien et donc des recettes auxquelles je ne pense pas. Je suis donc allé piocher une recette sur le blog de Virginie et c'est Aline qui viendra en choisir une dans ma cuisine.

J'ai choisi une pâte à tartiner au mars…Tout est dans le titre! Cela m'a renvoyé à mon adolescence où j'ai dévoré des milliards de barres au chocolat (mars, nuts, balisto, snikers…). Il y a bien longtemps que je n'achète plus toutes ça. Alors pour une fois je succombe à la tentation!!

J'ai un peu changé les proportions par rapport à la recette originale…

Attention danger: quand on commence il est très difficile de ne pas finir le pot! Je vous aurais prévenu(s)s…

Ingrédients pour un pot de 300 g environ:

- 6 mars
- 100 ml de lait
- 35 g de beurre

Préparation:

Coupez les mars en morceaux et placez-les dans une casserole.

Versez le lait sur les mars et mettez sur feu doux.

Remuez constamment jusqu'à ce que les mars fondent. Ajoutez alors le beurre et continuez de mélangez.

Il n'y avait pas d'indication de temps de cuisson, alors j'ai pris l'initiative: il faut laissez cuire jusqu'à ce que le tout épaississe un peu. Cela prend entre 10 et 15 minutes, en remuant sans arrêt pour éviter que le tout n'attache. J'ai laissé cuire sur feu très doux, presque au minimum. La crème n'a pas bouilli.

Les mars ont mis du temps à fondre complètement.

La pâte à tartiner que j'ai obtenue est assez épaisse. Si vous souhaitez quelque chose de plus liquide, réduisez le temps de cuisson, même s'il reste des morceaux de mars…dans ce cas-là, mixez-la.

Une fois la crème lisse et homogène, versez-la dans un pot type confiture. Laissez refroidir complètement avant de mettre au frigo si vous arrivez à résister…

Je me demande si le beurre salé pourrait donner un plus à la recette…À essayer une prochaine fois.

Résultat: comme disent mes amis québécois "C'est cochon!"(= c'est hyper bon)

3 commentaires:

  1. Très bon choix, et c'est vrai que quand on commence à plonger la cuillère dans le pot, il est difficile après de s'arrêter !!!!! Bon tour !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Je viens te prévenir que j'organise un concours en ce moment sur mon blog si çà t'intéresse : http://virginiemoreau.canalblog.com/archives/2014/01/29/29057270.html
    Bonne soirée !!!!!!

    RépondreSupprimer