lundi 27 juin 2016

Mes petits gâteaux ricotta/framboises

Comme je vous le disais hier, la source des recettes peut-être diverse. Allant de l'invention pure et simple à l'inspiration à partir de la recette d'un autre blogueur en passant par le feuilletage d'un magazine.

Pour la recette d'aujourd'hui, je suis passé par le magazine.

Après avoir fait ma Tarte ricotta/épinards, il me restait de la ricotta. J'ai donc cherché ce que je pouvais en faire. C'est dans le "Saveurs magazine" que je l'ai trouvée, enfin que j'ai trouvé l'originale.

J'étais parti sur une idée de tarte et puis je suis tombé sur cette recette de petits gâteaux ricotta/cerises. J'ai tout de suite aimé l'idée de la ricotta dans des gâteaux par contre pour les cerises, problème.
Pour moi les cerises ne se mettent pas dans la pâtisserie... Traumatisme lié à une mauvaise expérience clafoutisienne avec ma soeur.

J'ai donc pris quelques libertés avec les indications de la recette. C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'en empêcher!

Recette testée et approuvée par tous mes cobayes d'aujourd'hui!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 12 gâteaux:

- 340 g de ricotta
- 50 g de farine
- 70 g de sucre
- 2 oeufs + 2 jaunes
- 1 sachet de levure
- 36 framboises fraîches
- 2 cuillères à café d'extrait de vanille
- le zeste et le jus d'un demi-citron
- 45 g de chocolat blanc

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez et séchez les framboises.

Concassez grossièrement le chocolat.

Dans un saladier, fouettez la ricotta avec les oeufs + les jaunes.

Ajoutez ensuite tous les ingrédients sauf les framboises en mélangeant bien entre chaque ajout.

Beurrez des moules à muffins avec du beurre mou (utilisez un pinceau pour le faire...technique du CAP et ça marche vraiment mieux!) et farinez-les.

Versez une cuillère à soupe de pâte dans chaque alvéole.

Déposez-y 2 framboises.

Répartissez le chocolat blanc.

Recouvrez de pâte.

Terminez en posant une framboise sur le dessus.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes. Les gâteaux doivent être bien dorés et si vous enfoncez une baguette en bois au centre, elle doit ressortir sèche.

Laissez-les refroidir complètement avant de les démouler délicatement (étape un peu délicate mais promis juré on peut les démouler!).

À consommer rapidement...mais vous verrez qu'ils partiront très vite!

dimanche 26 juin 2016

Mes sandwiches aux légumes grillés et pesto rouge (recette inspirée)





























Aujourd'hui, une question me trotte dans la tête:
Mais au fond comment naît une recette?
Il est parfois des recettes qui naissent d'un éclair de génie, comme une évidence. On se lève un matin et on sait déjà ce que l'on va faire dans sa cuisine.
Parfois, le déclic a lieu sur le marché, au détour d'un étal, un légume ou un fruit vous fait de l'oeil, et là les idées s'enchaînent.
Parfois encore c'est en feuilletant un magazine de cuisine que l'on trouve l'inspiration. On y ajoute sa touche perso et c'est parti.
Parfois c'est en se formant pour un CAP cuisine (toute ressemblance avec mon histoire personnelle est bien voulue!) que l'on se met à inventer, visualiser des plats.
Et parfois c'est en tombant sur la dernière recette de La femme à tête de chou que l'on trouve la recette que l'on va faire!
La recette en question c'est celle de son Pesto rosso. Je ne suis pas allé voir comment elle l'avait réalisé mais j'ai eu tout de suite envie d'en faire un pour préparer des sandwiches, pour le pique-nique plagien d'aujourd'hui. Ce n'est qu'après que je suis allé jeter un oeil à sa version.

Voici donc ma version du pesto rosso pour un sandwich sublimissime (en toute modestie bien-sûr!)


Préparation: 30 minutes


Cuisson: 30 minutes + 2 x 20 minutes


Ingrédients pour 4 sandwiches:


Pour les légumes:

- 2 poivrons rouges
- 2 courgettes
- 1 belle aubergine
- huile d'olive (celle que j'ai utilisée est parfumée au basilic mais vous pouvez en prendre de la classique)
- 1 cuillère à café d'origan séché
- sel, poivre

Pour le pesto rosso:

- 10 pétales de tomates séchées à l'huile
- 4 brins de basilic
- 2 cuillères à soupe d'amandes entières non salées
- 50 g de parmesan
- 1 gousse d'ail éventuellement ( je n'en mets jamais pour cause d'incompatibilité digestive)
- huile d'olive
- poivre

Pour le montage:

- 2 boules de mozzarella
- une douzaine de feuilles de basilic
- 4 pains individuels de forme allongée

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez et séchez les légumes.


Ôtez les pédoncules ainsi que les pépins des poivrons.


Placez les poivrons directement sur la plaque allant au four. Enfournez et laissez cuire jusqu'à ce que la peau soit noire et boursoufflée. Retournez-les en cours de cuisson.

Placez-les ensuite dans un saladier. Couvrez de papier alu et laissez refroidir quelques minutes.
Pelez les poivrons et détaillez-les en lanières assez larges.
Placez-les dans un pot en verre, couvrez d'huile d'olive.

Détaillez les courgettes en fines tranches de 2 mm environ, dans le sens de la longueur. Placez-les sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d'huile d'olive avec un pinceau. Salez et poivrez. Saupoudrez d'origan.
Enfournez et laissez cuire 20 minutes environ (surveillez quand même la cuisson pour éviter de vous retrouver avec du charbon). Les courgettes doivent être tendres et dorées.
Réservez.

Détaillez ensuite l'aubergine en fines tranches (2 à 3 mm d'épaisseur) et toujours dans le sens de la longueur. Placez-les sur la plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d'huile d'olive sur les deux faces. Salez et poivrez. Enfournez et laissez cuire 20 minutes environ. Les tranches doivent être dorées et tendres à la sortie.

Réservez.

Pour le pesto, lavez et séchez le basilic.


Coupez le parmesan en dés.


Faites torréfier les amandes quelques minutes dans une poêle avec une goutte d'huile. Quand elles commencent à se colorer, arrêtez le feu. Frottez-les dans un papier absorbant pour éliminer le plus de peau possible.



Dans le bol de votre mixeur à lame, placez les tomates séchées, le basilic, les amandes torréfiées et le parmesan. Poivrez. Ajoutez un peu d'huile. Mixez tout en ajoutant de l'huile. La quantité dépend de la texture recherchée. Pour mes sandwiches, il me fallait un pesto assez épais qui s'étale bien.
Mixez jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de gros morceaux. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Égouttez les boules de mozzarella et taillez-les en tranches.


Lavez et séchez les feuilles de basilic restantes.


Il est temps de monter les sandwiches: ouvrez les pains en deux dans le sens de la longueur. Étalez du pesto sur toutes les moitiés de pain.

Ajoutez ensuite des tranches d'aubergine et de courgettes. Terminez par quelques lanières de poivron.


Recouvrez avec quelques tranches de mozzarella. Poivrez légèrement.


Déposez 3 feuilles de basilic.


Refermez le sandwich.


C'est prêt!



samedi 25 juin 2016

Ma tarte ricotta/épinards (nouvelle version)

Maintenant que le beau temps est bien installé, le programme du week end se résume souvent à un mot PLAGE!
Et qui dit plage, dit aussi pique-nique.
C'est une de mes passions! J'adore préparer des petits trucs à emporter. Loin, très loin des sandwiches de mon enfance qui étaient souvent au jambon et fromage.
Aujourd'hui, même le sandwich est synonyme de recherche culinaire (rendez-vous demain pour le vérifier).

Aujourd'hui, pas de sandwich, mais une jolie tarte. J'ai décidé de vous proposer une nouvelle version de ce classique qu'est la Quiche ricotta/ épinards.

Une tarte à préparer à l'avance pour la déguster bien froide puisque le mercure monte encore!

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 15 + 35 minutes

Ingrédients :

Pour la pâte:
- 250 g de farine
- 160 g de beurre
. 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe de lait
- 1 pincée de sel

Pour la garniture:
- 500 g d'épinards frais
- 2 oignons frais
- 200 g de ricotta
- 3 oeufs
- 20 raisins secs blonds
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- 1 cuillère à café de curcuma moulu
- sel, poivre
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 60 g de fromage râpé
- 2 cuillères à soupe de pignons

Pour la pâte, je vous laisse aller jeter un oeil à ma recette de Tarte à l'oignon.

Pour la garniture, pelez et émincez finement les oignons.

Lavez les épinards dans plusieurs eaux jusqu'à ce que tout le sable ait été éliminé. Ôtez les racines. Hachez les feuilles et les branches en fines lanières.

Faites suer les oignons dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile sur feu modéré. Ajoutez les épices, mélangez et laissez-les caraméliser tranquillement. Dès qu'ils sont dorés, réservez-les.

Ajoutez les épinards dans la poêle avec deux cuillères à soupe d'huile. Faites-les sauter sur feu vif. Salez et poivrez. Remuez constamment jusqu'à ce qu'ils aient rendu leur eau de végétation.

Remettez les oignons dans la poêle. Mélangez avec les épinards. Laissez refroidir.

Abaissez la pâte et foncez un moule à tarte beurré et fariné. Piquez le fond de tarte avec une fourchette.

Coupez les raisins secs en petits morceaux.

Faites griller les pignons dans une poêle avec une goutte d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

Battez les oeufs avec la ricotta dans un saladier. Salez légèrement, poivrez. Ajoutez les épinards, les raisins et les pignons dans le saladier. Mélangez et laissez reposer 5 minutes.

Versez ce mélange sur le fond de tarte. Égalisez la surface avec une spatule. Répartissez le fromage râpé sur la tarte. Enfournez et laissez cuire 35 minutes environ ou jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

Laissez refroidir à température ambiante puis placez au frais jusqu'au moment de servir.

vendredi 24 juin 2016

Mes tomates farcies (version froide pour jour de grande chaleur)







































Ça y est il est là! Enfin! Il était temps! À force on n'y croyait plus.
On pensait qu'il avait déserté pour de bon.
Et puis voilà quelques jours de cela il est arrivé...et il semble bien décidé à rester.
De qui je parle? Mais de l'été tiens!
Enfin les températures sont ce qu'elles doivent être. Enfin le ciel est bleu et sans aucun nuage. Enfin la plage! Enfin les premiers bains de mer!
Ça fait du bien!

Comme il fait chaud, j'ai envie de plats frais. D'où cette idée de tomates farcies froides.
Une idée venue comme ça en voyant de grosses tomates sur l'étal de la Bruixa sur mon marché.

Une recette parfaite pour un déjeuner dans le jardin ou sur la terrasse.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 15 minutes

Repos: 1h

Ingrédients pour 2 personnes:

- 2 grosses tomates
- 2 courgettes
- 1 oignon blanc
- 1/2 boule de mozzarella
- 12 olives noires
- 1/2 citron confit
- 10 feuilles de basilic
- huile d'olive
- sel, poivre

Lavez et séchez les tomates et les courgettes.

Ôtez le pédoncule des tomates en formant un "chapeau" puis évidez-les avec une cuillère à café. Retournez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.

Gardez les chapeaux de tomates.

Détaillez les courgettes en tronçons de 5 cm, puis en tranches de 2 mm d'épaisseur. Taillez ensuite ces tranches en fins bâtonnets et enfin taillez-les en tout petits dés. Voilà vous venez de réaliser une brunoise!

Pelez et hachez l'oignon en dés de la même taille que les courgettes.

Faites suer l'oignon dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 6 à 7 minutes sur feu modéré. Salez et poivrez en cours de cuisson. Réservez.

Faites ensuite revenir la brunoise de courgettes avec 2 cuillères à soupe d'huile sur feu vif. Les courgettes doivent rester un peu croquantes. Salez et poivrez à votre convenance.
Remettez l'oignon dans la poêle et mélangez le tout.

Hachez finement le demi-citron confit, toujours en essayant d'avoir des dés de la taille de ceux de courgettes. Ajoutez-les au mélange précédent.

Laissez refroidir à température ambiante.

Lavez et séchez les feuilles de basilic puis hachez-les.

Hachez les olives noires.

Détaillez la mozzarella en tout petits dés.

Quand le mélange courgettes/oignon est froid ajoutez les derniers ingrédients. Ajoutez une cuillère à soupe d'huile d'olive. Mélangez. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Garnissez les tomates avec la farce obtenue. Replacez les chapeaux sur les tomates et placez au frais au moins 1 heure.

Servez les tomates farcies bien froides sur un lit de roquette.

Variante:
Pour une version non végétarienne, ajoutez aussi des dés de jambon fumé ou séché.

jeudi 23 juin 2016

Mon cake thé vert/ framboises (recette dominicale et nocturne à la fois)

Alors que le CAP cuisine est derrière moi maintenant, je commence à reprendre pied et à regarder ce que l'avenir va me réserver.
Je pense que le futur aura une saveur  plutôt sucrée car j'ai envie de me lancer dans la pâtisserie! Un CAP pâtissier après celui de la cuisine. Une pierre de plus à mon édifice culinaire.

Avant de me lancer dans la technique et dans la théorie pâtissières, j'ai préparé ce délicieux cake pour mon amie Agnès.
Ce cake a rencontré beaucoup de succès dimanche. À tel point que j'ai décidé d'en refaire un lundi soir (je l'ai fini à minuit! non pas que ce soit long mais j'étais en phase de recherche glaçagière)  pour être sûr de ma recette. Mardi ce sont donc mes collègues de l'école qui l'ont goûté...avec le même enthousiasme.
Recette validée deux fois par deux publics différents. C'est bon elle a le droit d'être bloguée!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure

Ingrédients:

Pour le cake
- 250 g de farine
- 150 g de beurre doux
- 4 oeufs
- 160 g de sucre
- 1 barquette de framboises (125 g)
- 15 g de thé matcha
- 10 cl de lait
- 1 sachet de levure

Pour le glaçage (facultatif):

- 200 g de chocolat blanc de bonne qualité
- 2 feuilles de gélatine
- 120 g de crème liquide
- 3 cl d'eau
- 25 g de miel d'acacia
- 20 g d'huile de tournesol

Faites préchauffer votre four à 160ºC.

Lavez et égouttez bien les framboises. Mettez-en 6 ou 7 de côté.

Faites fondre le beurre dans une casserole jusqu'à ce qu'il prenne une jolie couleur noisette. Réservez.

Dans un saladier, blanchissez les oeufs et le sucre.

Versez le lait. Mélangez.

Ajoutez la farine, et le thé vert. Mélangez sans insister.

Ajoutez le beurre noisette.

Ajoutez la levure.

Beurrez et farinez un moule à cake.

Versez un tiers de la pâte dans le moule. Déposez la moitié des framboises dans la pâte. Versez un autre tiers et déposez l'autre moitié des framboises. Terminez par le dernier tiers de pâte.

Enfournez et laissez cuire 50 minutes à 160ºC.

Pour les 10 dernières minutes de cuisson, augmentez le feu à 180ºC.

Laissez refroidir quelques minutes avant de démouler le cake sur une grille.

Laissez-le refroidir complètement puis placez-le au frigo.

Pour le glaçage:

Plongez la gélatine dans un bol d'eau froide.

Faites fondre le chocolat au bain marie.

Dans une casserole, versez la crème, l'eau et miel. Portez le tout à ébullition.

Versez le mélange bouillant en 3 fois en mélangeant bien après chaque ajout avec une spatule.

Ajoutez ensuite la gélatine essorée ainsi que l'huile. Mélangez puis mixez quelques secondes avec un mixer plongeant.

Placez le glaçage au frigo pendant 15 minutes. Vérifiez la consistance du glaçage. il doit avoir épaissi mais être encore liquide.

Une fois qu'il a la bonne consistance, sortez le cake du frigo, placez-le sur une grille. Placez une feuille de papier sulfurisé en dessous. Versez le glaçage sur toute la surface du cake. Égalisez éventuellement avec une spatule.

Déposez les framboises réservées sur le cake et remettez-le au frais jusqu'au moment de servir.

lundi 20 juin 2016

Ma sauce tomate aux petits légumes (pour pâtes esseulées)






























J'ai déserté le blog ce week end. Loin de moi l'idée de faire la cuisine buissonnière (bien au contraire puisque j'y ai passé une bonne partie du week end). C'est juste les circonstances qui m'en ont empêché!
Pas n'importe quelles circonstances, celles-ci étaient de force majeure!
Au programme: un peu de plage (ma 1ère fois cette année!), un souper avec des amis québécois de passage, un déjeuner avec des amis d'ici, un pica-pica (sorte d'apéro dînatoire) avec d'autres amis d'ici. Vraiment je ne pouvais pas m'y soustraire!

Donc ce soir, je viens, tout penaud, réparer mon absence week-endienne en apportant sous le bras ma dernière recette de sauce tomate. Inventée avec un reste de celle que j'avais faite pour mes Croquettes aux aubergines. Cette sauce est vraiment parfaite pour les pâtes!

Préparation:  40 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 6 tomates
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 2 courgettes
- 1 aubergine
- 3 cuillères à soupe de concentré de tomate
- 5 g de sucre en poudre
- 1 cuillère à café d'origan séché
- 50 g de poitrine fumée
- 1 petit fromage de chèvre très sec ou une boule de mozzarella di buffala pour le service
- huile d'olive
- sel, poivre

Lavez et séchez les tomates. Ôtez les pédoncules et incisez la face opposée en forme de croix avec un petit couteau. Plongez ensuite les tomates dans une casserole d'eau bouillante pendant 30 secondes. Pelez-les après les avoir rafraîchies. Épépinez-les et concassez la chair.

Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail.

Lavez et séchez les courgettes et l'aubergine. Détaillez-les ensuite en brunoise (je me la pète avec mon vocabulaire culinaire made in CAP, n'est-ce pas?) ou en tout petits dés en langage normal (vraiment petits les dés!)

Faites suer oignon et ail dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré.

Ajoutez les tomates. Remuez et laissez cuire 25 minutes en remuant souvent. Salez et poivrez en cours de cuisson. Ajoutez 2 ou 3 cuillères à soupe d'huile et remuez.

Ajoutez le concentré de tomate et le sucre.


Quand les tomates sont défaites, goûtez et rectifiez l'assaisonnement.


Ajoutez l'origan. Mélangez pendant 2 minutes puis mixez finement.

Réservez la sauce.

Faites ensuite revenir séparément (car elles n'ont pas le même temps de cuisson) les courgettes et l'aubergine à la poêle avec de l'huile (il en faut pas mal pour les aubergines car elles en sont très friandes!). Salez et poivrez.
Les courgettes doivent rester un peu croquantes. Les dés d'aubergines doivent être fondants.

Hachez la poitrine fumée avec un grand couteau. Faites-la revenir quelques minutes le temps qu'elle rende sa graisse.

Quand les courgettes et l'aubergine sont cuites, rassemblez-les dans une seule poêle. Ajoutez la poitrine fumée. Versez la sauce tomate par-dessus et mélangez bien. Laissez le tout mijoter quelques minutes, le temps de faire cuire vos pâtes : fusili, spaghetti, raviolis frais...elles vont toutes bien s'entendre avec cette sauce. Ajoutez un peu d'eau de cuisson des pâtes dans la sauce tomate pour la détendre si elle est très épaisse.

Si vous avez opté pour le chèvre, râpez-en un morceau très finement. Si c'est la mozza qui a eu vos faveurs, égouttez-la et détaillez-la en petits dés.

Dès que les pâtes sont cuites, égouttez-les et rafraîchissez-les sous un filet d'eau froide.

Versez-les aussitôt dans la sauce. Mélangez.

Ajoutez le fromage que vous avez choisi.

Servez sans attendre.

Bon appétit!

vendredi 17 juin 2016

Croquettes aux aubergines (et leur petite sauce tomate)































Vendredi, début du week end ...ça sent l'apéro quelque part, non?
Je sais que normalement en juin on pense plutôt petite salade ou crudités car le maillot de bain se rappelle à notre bon souvenir...mais vu la météo de ce mois de juin, je crois qu'on peut se permettre quelques croquetas (en espagnol dans le texte) frites.

Même ici, à l'heure où j'écris, la pluie est d'actualité...C'est pas aujourd'hui que le fameux maillot sortira de l'armoire!

Tant pis pour le maillot, là c'est le moral qui a besoin que l'on pense à lui. Et le moral, lui il aime le gras (enfin surtout quand le temps est à la déprime météorologique!)
Alors en route pour cette recette tirée d'un livre d'Ottolenghi... que j'ai un peu changée.

Préparation: 30 minutes

Repos : 30 minutes minimum + 30 minutes d'égouttage

Cuisson: 1h + 35 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

Pour les croquettes
- 2 aubergines
- 1 pomme de terre de 200 g environ
- 1 oignon
- 1 cuillère à café de graines de cumin
- 1 oeuf
- 150 g de chapelure
- 80 g de feta
- 3 cuillères à soupe de parmesan râpé
- sel, poivre
- huile de friture

Pour la sauce tomate :
- 5 tomates
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 3 cuillères à soupe de concentré de tomate
- 5 g de sucre en poudre
- 1 cuillère à café d'origan
- huile d'olive
- sel,poivre

C'est parti, nous allons donc commencer par les croquetas.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez et séchez les aubergines. Placez-les sur la plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. Piquez-les avec la pointe d'un couteau. Enfournez-les et laissez-les cuire 1 heure environ. Elles doivent être tendres, sinon prolongez la cuisson.
Laissez-les refroidir.

Pendant la cuisson des aubergines, faites cuire la pomme de terre avec la peau à la vapeur ou à l'eau (10 minutes à la vapeur, 15/20 minutes à l'eau). Rafraîchissez-la et attendez un peu avant de la peler. Écrasez-la à la fourchette.

Faites griller les graines de cumin dans une poêle sèche pendant 2 minutes. Réduisez-les en poudre dans un mortier.

Pelez  et émincez l'oignon. Faites-le revenir avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pour qu'il soit fondant. Salez et poivrez.

Émiettez la feta.

Une fois les aubergines refroidies, ouvrez-les et prélevez la chair en faisant attention de ne pas prendre la peau en même temps. Laissez égouttez la chair dans une passoire pendant 30 minutes.

Dans un saladier, mélangez en écrasant à la fourchette la pomme de terre, les aubergines, la feta, le parmesan et le cumin. Ajoutez l'oeuf et la moitié de la chapelure. Salez et poivrez.
Le mélange obtenu colle encore un peu aux doigts mais vous devez pouvoir former une boule.

Partager la pâte obtenue en 4. Formez 4 boudins de 2,5cm de diamètre environ et passez-les dans la chapelure restante.
Placez-les sur une assiette et réservez au frais pendant 30 minutes minimum. S'il reste de la chapelure, gardez-la pour après.

Pendant le repos de la pâte, préparez la sauce tomate.
Ôtez le pédoncule des tomates et incisez l'autre face avec un petit couteau. Ébouillantez les tomates 30 secondes puis passez-les sous l'eau froide pour stopper la cuisson.
Ôtez la peau.


Épépinez les tomates et concassez la chair.


Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail. Faites-les revenir sur feu moyen avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes. Salez et poivrez.

Ajoutez les tomates, le sucre et le concentré de tomates, mélangez et ajoutez une cuillère à soupe d'huile.
Faites mijoter pendant 20 minutes en remuant souvent. Si le tout s'assèche, ajoutez de l'huile d'olive.

À la fin de la cuisson, ajoutez l'origan puis mixez finement la sauce.

Il est temps maintenant de terminez les croquetas.

Sortez l'assiette du frigo et détaillez les boudins de pâte en tronçons de 5 cm environ. Repassez-les dans la chapelure et déposez-les sur une assiette au fur et à mesure.

Faites chauffer l'huile de friture dans une poêle (il en faut environ 2 cm ) sur feu moyen.

Quand l'huile est assez chaude, plongez-y les croquetas, par 5. Laissez frire jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées sur toutes les faces.
Renouvelez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Servez les croquetas chaudes avec la sauce tomate.

jeudi 16 juin 2016

Mes fajitas à l'orientale (j'ai la recette voyageuse aujourd'hui)

Aujourd'hui, j'ai l'impression d'être passé sous un rouleau compresseur. Un peu comme si toute la fatigue de cette intense année me tombait dessus tout d'un coup!
Je revis tous les matins où le réveil a sonné entre 6 et 7h 7 jours sur 7 depuis septembre. Les heures passées à étudier, lire, relire les cours. Les jours entiers à cuisiner avec des listes de techniques que je pensais devoir maîtriser pour le jour J.
Une année scolaire c'est long et c'est court.
C'est long avant qu'elle ne commence, quand on entrevoit le chemin que l'on va devoir parcourir. Ça semble court une fois que l'on arrive au bout de la route.
Aujourd'hui, un sentiment étrange. C'est le 1er jeudi où je me lève sans avoir rien à faire pour le CAP.
Une drôle d'impression de vide.
Demain ça ira mieux.
Je sens que les recettes que je n'ai pas faites ces derniers mois reviennent me murmurer à l'oreille la listes des ingrédients dont j'aurai besoin pour les réaliser.

Je sens l'inspiration revenir. La mienne, pas celle du CAP.
Je prends le temps de me remettre à inventer.
Et aujourd'hui, je vous emmène en voyage.

Préparation : 1 h

Cuisson: 20 + 15 + 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

Salade de carottes:
- 1 kg de carottes
- 1 oignon haché
- 1 gousse d'ail hachée
- 1/4 de bouquet de coriandre
- 1/2 citron confit
- 2 cuillères à café de cannelle moulue
- 1 cuillère à café de gingembre moulu
- 1 cuillère à café de cumin moulu
- sel, poivre
- huile d'olive

Houmous:
- 1 petite boîte de pois chiches (250 g poids égoutté)
- 1/2 citron vert
- 1 cuillère à soupe de tahiné
- 1 cuillère à café de cumin moulu
- huile d'olive
- sel, poivre

Oignon caramélisé:
- 1 oignon
- 1 cuillère à café de mélasse de grenade (dans les épiceries orientales/ ou vinaigre balsamique à défaut)
- sel, poivre
- huile d'olive

La viande:
- 300 g de boeuf haché
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 6 tomates (bio de préférence)
- 1/4 de bouquet de coriandre
- 1 cuillère à café de harissa (ou plus si vous aimez quand ça arrache)
- 2 cuillères à café de cannelle
- 1 cuillère à café de gingembre
- 1 cuillère à café de cumin
- 1/2 citron vert
- huile d'olive
- sel, poivre

Montage:
- tortillas de blé (genre El paso)

Pas mal de boulot pour cette recette, donc à préparer les jours où on a du temps.

Commençons par la salade de carottes.

Lavez et séchez la coriandre puis effeuillez-la et ciselez-la.

Pelez et lavez les carottes puis taillez-les en rondelles. Placez-les dans une casserole d'eau salée. Portez à ébullition et laissez cuire 10 minutes environ. Égouttez-les et les laissez-les refroidir complètement.

Faites ensuite revenir l'oignon haché avec une cuillère à soupe d'huile sur feu modéré. Au bout de 5 minutes, ajoutez l'ail. Poursuivez la cuisson pendant 2 minutes.

Ajoutez les épices. Salez et poivrez. Remuez. Débarrassez dans un bol.

Faites ensuite revenir les carottes dans la même poêle avec un peu d'huile. Augmentez un peu le feu pour colorer les carottes.
Quand elles commencent à dorer, remettez le mélange oignon/ail/épices dans la poêle. Mélangez intimement.

Débarrassez dans un saladier. Laissez refroidir quelques minutes.

Coupez l'écorce de citron confit en tout petits dés. Ajoutez-les aux carottes ainsi que la coriandre. Mélangez. Réservez au frais jusqu'au moment de servir.

Pour l'houmous, c'est facile et rapide! Rincez bien les pois chiches sous un filet d'eau froide et placez-les dans la cuve de votre mixeur.

Ajoutez le jus du citron vert, le tahiné et le cumin.

Salez, poivrez.

Mixez finement tout en versant l'huile en filet. La quantité d'huile dépend de la texture que vous souhaitez obtenir.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Placez au frais.

Pas d'ail pour moi mais vous pouvez en mettre une gousse (dégermée) si vous le souhaitez.

Pour l'oignon caramélisé:
Pelez et émincez finement l'oignon.

Faites-le revenir  dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile sur feu modéré. Il va prendre petit à petit une jolie couleur dorée. C'est à ce moment-là qu'il faudra ajoutez la mélasse de grenade. Salez et poivrez. Laissez l'oignon se caraméliser en remuant souvent.
Quand c'est fait, réservez-le.

On continue avec la viande: pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail.

Lavez, séchez, effeuillez et ciselez la coriandre.

Pour peler les tomates, ôtez les pédoncules. Faites une croix avec un petit couteau sur l'autre face. Plongez ensuite les tomates dans une casserole d'eau bouillante et laissez-les y 30 secondes. Égouttez-les et rafraîchissez-les pour stoppez la cuisson. La peau s'en va toute seule.
Épépinez les tomates et concassez-les grossièrement.
Réservez.

Faites revenir l'oignon haché dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile sur feu modéré pendant 5 minutes puis ajoutez l'ail et poursuivez la cuisson 2 minutes.

Ajoutez la viande. Écrasez-la bien avec une cuillère en bois pour obtenir un tout très fin. Salez et poivrez et ajoutez les épices et l'harissa. Mélangez.

Ajoutez les tomates. Mélangez jusqu'à ce que toute l'eau de végétation se soit évaporée.

Si le tout accroche un peu au fond de la poêle, ajoutez un peu d'huile d'olive. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Laissez reposer quelques minutes puis arrosez de jus de citron vert et ajoutez la coriandre hachée. Mélangez.

Et enfin (il était temps!) il vous reste le montage des fajitas:
tartinez une galette avec de l'houmous. Parsemez de viande puis de salade de carottes et finissez par une touche d'oignon caramélisé.

Roulez en forme de cigare.

Et voilà! Que le voyage culinaire commence!

mercredi 15 juin 2016

Tartinade aux artichauts ( première recette à J+1)

Ça y est j'ai fini!!
La dernière  épreuve (et aussi la plus éprouvante) a eu lieu hier.
C'est à cause d'elle que j'avais déserté le blog depuis une semaine. Besoin de me recentrer sur les techniques (merci à mon ange gardien pour les laitues braisées), besoin aussi de souffler pour tenter d'évacuer le stress immense qui m'a submergé les derniers jours.
Au menu de la dite épreuve:
- une blanquette de lotte
- un riz à la créole
- des laitues braisées (beurk!)
- un noisetier en dessert
En sortant, le soulagement, l'écoeurement de la bouffe aussi. La fierté surtout d'être allé jusqu'au bout.

Et maintenant?
Que vais-je faire? comme le chantait Gilbert...Et bien pour le moment me reposer un peu et surtout reprendre mes recettes à moi et aussi continuer à travailler, apprendre pour m'améliorer et chercher chaque jour de nouvelles idées.

Aujourd'hui, donc loin du CAP, je vous propose cette tartinade inventée pour mes parents. Un grand succès!

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1 petit bocal d'artichauts à l'huile
- 1 gousse d'ail
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Profitez d'avoir un truc à cuire au four pour faire rôtir la gousse d'ail en chemise (c'est à dire avec la peau) pendant 10 minutes ou jusqu'à ce qu'elle soit tendre.

Laissez-la refroidir puis pelez-la.

Égouttez bien les artichauts.

Versez-les dans le bol de votre mixeur.

Ajoutez la gousse d'ail.

Commencez à mixer et versez de l'huile d'olive en filet (avec 4 cuillères à soupe d'huile ça devrait le faire).

Continuez à mixer jusqu'à ce que la consistance soit homogène.

Salez et poivrez. Mixez une dernière fois quelques secondes.

Placez la tartinade dans un petit bol. Enveloppez dans du film alimentaire. Placez au frais jusqu'au moment de servir.

Arrosez d'un filet d'huile, donnez un tour de moulin à poivre et servez avec des tranches de baguette grillées ou des petites biscottes.

mercredi 8 juin 2016

Bruschetta aux tomates (j-6)

Aujourd'hui, j'ai commencé les épreuves. C'était la plus facile!
Aujourd'hui, j'ai comme voyagé dans le temps. Aujourd'hui, j'avais 17 ans une autre fois. Cela faisait près de 20 ans que je n'avais pas mis les pieds dans un lycée (mon dieu mais quel âge j'ai?)... Quelle étrange impression que de me retrouver avec des ados!
Après quelques péripéties de la route et cette épreuve test, j'ai besoin de me replonger dans ma cuisine à moi!

Aujourd'hui, une petite recette vite faite car je dois aller relire quelques cours et en plus deux dorades m'attendent pour que je leur lève les filets.

Des bruschettas parce que l'été finira bien par arriver partout.

Préparation: 15 minutes

Repos: 1heure

Ingrédients pour 4 personnes:
- 250 g de tomates cerises
- 1 gousse d'ail
- 1 belle tomate bien mûre
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive parfumée (par exemple une Huile ail et basilic)
- 4 belles tranches de pain de campagne
- quelques petites feuilles de basilic
- sel, poivre

Lavez et séchez les tomates cerises. Coupez-les en 4 et placez-les dans un bol. Arrosez-les d'huile d'olive parfumée. Salez et poivrez. Couvrez de film alimentaire et laissez se reposer au frigo pendant 1heure.

Lavez et séchez la tomate.

Pelez et dégermez la gousse d'ail.

Au moment de passer à table, faites griller les tranches de pain pour qu'elles prennent une jolie couleur.

Frottez-les à l'ail.

Ensuite frottez-les avec la tomate coupée en deux pour bien imbiber la mie. Salez légèrement.

Garnissez les tartines de tomates cerises égouttées.

Parsemez de feuilles de basilic.

Donnez un tour de moulin à poivre.


lundi 6 juin 2016

Ma tarte au citron meringuée (version CAP à J-8)

J'entretiens des rapports étranges avec les desserts.
Petit, j'ai eu de grandes passions: le moka, le St Honoré, le Paris Brest...vous voyez le genre? Plus il y avait de crème plus j'adorais ça!

En grandissant, ce type de desserts m'a moins intéressé, je suis devenu plus profiteroles, opéra, rochers...en gros le chocolat a fait son entrée dans ma vie.

J'ai aussi eu des desserts dans le collimateur : l'éclair, la religieuse, le salambo...ceux-là je ne les aimais pas (et ça continue).
Et puis j'ai découvert la tarte au citron. Une révélation!
J'adore ça!
J'ai eu une grande période tarte au citron...
Aujourd'hui, je suis devenu plus raisonnable (grâce à mon maillot de bain qui se rappelle souvent à mon bon souvenir), mais j'aime encore pouvoir en déguster une de temps en temps.

C'est la raison pour laquelle j'ai eu envie d'en faire une hier. Et puis c'était l'occasion de travailler la meringue, la pâte sucrée...En gros comment joindre l'utile à l'agréable!

Voici donc ma deuxième version de mon dessert préféré!

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 20 + 5 + 3 minutes

Repos: 1 heure +  1 heure

Ingrédients (j'ai utilisé un moule rectangulaire de 20 x 35 cm)

Pour la pâte:
- 250 g de farine
- 125 g de beurre mou + 1 peu pour le moule
- 70 g de sucre glace
- 1 oeuf
- 4 g de sel

Pour la crème au citron:
- 15 cl de jus de citron (entre 2 et 3 pièces en fonction de leur taille)
- 70 g + 25 g de sucre
- 1 cuillère à soupe d'eau
- 50 g de beurre mou
- 2 oeufs + 1 jaune
- 10 cl de crème liquide

Pour la meringue:
- 2 blancs d'oeuf
- 40 g de sucre


La pâte: 
versez la farine et le sel en fontaine sur votre plan de travail. Creusez un puits.

Dans un bol mélangez l'oeuf et l'eau.

Travaillez le beurre en pommade avec le sucre.

Incorporez le mélange précédent dans le puits de farine. Ajoutez l'oeuf avec l'eau.

Travaillez la pâte doucement en incorporant la farine petit à petit. À la fin, la pâte doit se décoller du plan de travail et vous devez pouvoir former une boule.

Farinez légèrement la boule de pâte et enveloppez-la dans du film alimentaire. Placez au frais pendant 1heure.

15 minutes avant la fin du temps de repos, faites préchauffer votre four à 200ºC.

Abaissez finement la pâte au rouleau à pâtisserie.

Beurrez et farinez le moule à tarte puis foncez-le avec le fond de tarte.

Placez une feuille de papier sulfurisé par-dessus et garnissez de billes de cuisson ou de légumes secs. Enfournez et laissez cuire 20 minutes.

À la sortie du four, ôtez les billes (ou légumes secs) et laissez le fond de tarte refroidir sur une grille.

La crème au citron:
Prélevez le zeste d'un citron.

Pressez les citrons.

Versez le jus  de citron avec l'eau et le sucre dans une casserole, portez le tout à ébullition sur feu modéré.

Pendant ce temps, battez les oeufs entiers, le jaune et le zeste de citron avec les 25 g de sucre.

Quand le sirop au citron bout, versez-en un peu sur le mélange Oeufs/sucre en fouettant. Versez le reste du sirop tout en fouettant.

Reversez le tout dans la casserole et remettez la casserole sur le feu doux.

Remuez sans vous arrêter la crème au citron avec une cuillère en bois (dessinez des 8 avec la cuillère pour bien mélanger partout.
La crème va épaissir peu à peu. Dès qu'elle nappe la cuillère, elle est prête. C'est assez rapide (environ 5 minutes).

Portez la crème liquide à ébullition et ajoutez-la à la crème au citron.

Mélangez intimement.

Versez le tout dans un saladier et laissez refroidir quelques minutes. Pour accélérer cette étape, place ce saladier, dans un autre plus grand rempli de glace et mélangez délicatement avec une spatule.

Une fois la crème refroidie, ajoutez le beurre mou en plusieurs fois en mélangeant bien avant d'en rajouter. Ne mélangez pas exagérément.

Versez la crème au citron sur le fond de tarte. Égalisez avec une spatule si besoin, et placez au frais pour 1 heure, le temps que la crème refroidisse.

Pour la meringue, sélectionnez la fonction grill de votre four.

Fouettez les blancs en neige ferme. Ajoutez le sucre en trois fois quand les blancs commencent à bien ternir.

La meringue est prête quand elle fait le fameux bec d'oiseau.

Débarrassez-la dans une poche à douille cannelée et décorez-en la tarte.

Passez-la 3 minutes sous le grill pour faire caraméliser la meringue. Attention, c'est très rapide!

Recette un peu technique et longue encore une fois mais vraiment ça vaut le coup!
Il m'en reste encore, je vous mets une part de côté?

dimanche 5 juin 2016

Eau d'abricot (J-9)

Plus que 10 jours avant la technique et aujourd'hui, le stress est monté non pas d'un cran mais d'au moins 20!
Je ne sais pas pourquoi. Enfin si peut-être parce que mercredi je commence les épreuves par un écrit qui me fait peur puisqu'à chaque fois que je m'entraîne à en faire un à la maison, je le rate irrémédiablement!

Alors aujourd'hui, je fais une pause.
Aujourd'hui, les températures semblent avoir rattrapé le retard qu'elles ont pris ces dernières semaines. Il fait chaud tout à coup. Même très chaud. Un temps à aller à la plage. Mais ce n'est pas d'actualité pour moi. Bref.

Aujourd'hui donc c'est l'été!
Alors pour célébrer l'arrivée du vrai beau temps, j'ai eu envie de cette recette écoutée sur France Inter dans une de mes émissions préférées "On va déguster".

Une recette qui vient de loin  puisqu'elle date du XVII ème siècle. Une recette parfumée et délicate. Parfaite quand on a une petite soif l'après-midi.
Une super alternative aux sodas...

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 12 minutes

Ingrédients pour 1 litre:

- 1 kg d'abricots mûrs à point (ceux de Dolors sont juste parfaits!)
- 1 litre d'eau
- 70 g de sucre
- 3 brins de thym frais

Lavez et dénoyautez les abricots.

Lavez le thym.

Dans une casserole, mélangez l'eau et le sucre. Ajoutez le thym et portez le tout à ébullition sur feu modéré.

Dès que l'eau bout, ajoutez les abricots et laissez cuire 10 minutes à petits bouillons.

Chemisez votre passoire avec un torchon (propre) et filtrez la préparation. Pressez bien le torchon pour en faire sortir le plus de liquide possible.

Laissez refroidir à température ambiante puis placez au frigo.

Servez l'eau d'abricot bien fraîche avec des glaçons.


samedi 4 juin 2016

Fricassée de poulet au curry (J-10)

Aujourd'hui, une recette comme une invitation au voyage.

Parmi les techniques encore à faire j'ai trouvé celle qui s'appelle "Cuisson en fricassée".
Si le nom me disait vaguement quelque chose en revanche la technique c'était une autre paire de manches.
C'est encore pour mon amie Agnès que j'ai préparé ce plat. Elle en a de la chance, non?

Une recette qui demande pas mal d'ingrédients et de temps, à faire plutôt le week end donc.

Comme toujours, je vous conseille de préparer ce plat à l'avance et de le réchauffer au dernier moment. C'est bien meilleur réchauffé.

Une technique de moins à faire...La liste se réduit. Il me reste encore la sauce béarnaise, le poulet cocotte grand-mère, la sauce vin blanc.
Si vous ne savez pas quoi faire dans les jours qui viennent, je vous invite à déjeuner? Je vais avoir besoin de cobayes!

Préparation: 1h

Repos: 1 h

Cuisson: 1h

Ingrédients pour 4/6 personnes:

- 1 poulet (fermier de préférence) coupé en morceaux (environ 2,5kg)

Marinade:
- 1 cuillère à soupe d'huile de tournesol
- le jus d'1 citron
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 cuillère à café de gingembre moulu
- 3 cuillères à café de curcuma moulu
- sel

Sauce:
- 2 cuillères à soupe d'huile de tournesol
- 3 oignons
- 3 gousses d'ail
- 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
- 1,5 cuillère à soupe de farine
- 3 à 4 cuillères à café de curry en poudre
- 20 cl de lait de coco
- 1,5 litre de bouillon de volaille ou d'eau
- 1 bouquet garni (1vert de poireau/ 1 feuille de laurier/ quelques brins de thym)
- sel, poivre

Garniture :
- 2 pommes fuji

Mettez les morceaux de poulet dans un grand plat. Ajoutez les éléments de la marinade et mélangez avec les mains (propres cela va sans dire) pour bien enrober la viande.
Placez un film alimentaire sur le saladier. Placez au frais pendant 1heure.

Pelez et hachez les oignons et les gousses d'ail.

Égouttez le poulet. Faites-le rissoler dans une cocotte avec 2 cuillères à soupe d'huile sur toutes les faces. Ne laissez pas les morceaux se colorer. Réservez sur une assiette.

Portez l'eau ou le bouillon à ébullition.

Faites suer les oignons dans la cocotte (toujours sans colorer).

Ajoutez le curry et le concentré de tomate. Mélangez.

Saupoudrez de farine (=singer en langage culinaire). Mélangez pendant quelques instants.

Versez le liquide de mouillement. Mélangez.

Remettez la viande dans la cocotte. Ajoutez le bouquet garni et les gousses d'ail.

Portez le tout à ébullition. Couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 40 minutes.

Pelez les pommes. Ôtez les coeurs et les pépins. Coupez les quartiers en petits morceaux.

Ôtez la viande au bout de ce temps et ajoutez le lait de coco tout en mélangeant.

Ajoutez les pommes.

Laissez la sauce réduire.

Quand la sauce a réduit,  remettez la viande dans la cocotte.

Servez le poulet avec du riz basmati.

vendredi 3 juin 2016

Mes choux à la chantilly (épreuve technique J- 11)

Allez plus de temps à perdre. Il faut pratiquer, pratiquer et encore pratiquer...
Le réveil sonne tous les jours et après avoir avalé un thé salvateur, c'est les pieds nus et en pyjama que je fais mon entrée dans la cuisine (on est loin de la tenue réglementaire!!...Heureusement le chef ne me voit pas).

Depuis deux jours, je prends des sujets techniques tombés ces dernières années pour réviser! Je vois ceux que je ne maîtrise pas encore et je me lance.
Hier programme chargé en vue de mon déjeuner hebdomadaire avec Agnès: un poulet au curry (version CAP bien sûr), un riz pilaf (pour être sûr de savoir) et des choux à la chantilly.

Je voulais réaliser une chantilly à l'ananas pour m'amuser un peu mais ça n'a pas marché du tout. Ni une ni deux, j'ai aussitôt attrapé fouet, saladier et crème fleurette pour faire la version classique de ce dessert.

Demain, si vous êtes sages, je vous donne la recette du poulet au curry...

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

La pâte à choux (nouvelle recette)
- 25 cl d'eau
- 5 g de sel fin
- 12 g de sucre
- 100 g de beurre
- 4 oeufs + 1 jaune pour la dorure

La chantilly
- 20 cl de crème fleurette
- 1 cuillère à soupe de sucre glace
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille

Garniture
- myrtilles, groseilles, framboises...

Finition
- sucre glace

Avant tout, placez un saladier, le fouet de votre batteur (ou votre fouet manuel si vous comptez faire la chantilly à la main comme moi) et la crème au frais pour que le tout soit bien froid!

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Tapissez une plaque allant au four avec du papier sulfurisé.

Pesez vos ingrédients.

Lavez et séchez les myrtilles ou autre fruit.

Versez l'eau dans une casserole. Ajoutez le sel, le sucre et le beurre. Portez lentement à ébullition. Le beurre doit être fondu quand l'eau commence à bouillir.

Hors du feu, ajoutez la farine en une seule fois et mélangez aussitôt avec une cuillère en bois d'abord doucement puis très vivement.

Remettez sur le feu (doux) et écrasez la pâte avec une maryse pour bien dessécher la pâte pendant 1 bonne  minute.

Quand la pâte est sèche, débarrassez-la dans un saladier.

Ajoutez alors les oeufs entiers un par un en mélangeant bien entre chaque ajout.

Versez la pâte dans une poche munie d'une douille ronde unie de 10 ou 12.

Dressez les choux sur la plaque en les espaçant bien.

Dorez-les avec du jaune d'oeuf battu à l'aide d'un pinceau. Rayez-les avec les dents d'une fourchette trempée dans de l'eau froide.

Enfournez et laissez cuire entre 25 et 30 minutes.

Les choux doivent avoir gonflé et être dorés.

Ouvrez la porte 1 minute avant la fin du temps et terminez la cuisson de cette manière.

Laissez les choux dans le four avec la porte ouverte pendant 5 minutes une fois le four arrêté puis placez-les sur une grille et laissez-les refroidir.

Éventuellement remettez une fournée à cuire.

Quand les choux sont froids, préparez la chantilly. Sortez votre matériel du frigo.

Versez la crème dans le saladier.

Commencez à la fouetter soit au robot soit à la main en essayant d'incorporer le maximum d'air. Quand la crème prend du volume, ajoutez l'extrait de vanille et continuez à fouetter.

Ajoutez le sucre et terminez de monter la chantilly.

Si vous avez bien travaillé la chantilly est ferme.

Versez-la dans une poche à douille cannelée.

À l'aide d'un couteau à pain, découpez un chapeau sur les choux.

Garnissez-les de chantilly.

Déposez quelques myrtilles (ou autres) sur  la crème. Remettez un peu de chantilly.

Replacez les chapeaux.

Saupoudrez de sucre glace.

Et voilà de quoi impressionner vos convives!