dimanche 31 janvier 2016

Ma confiture de kumquats (recette obsessionnelle)






































Ma dernière obsession culinaire: trouver des kumquats pour faire des confitures.

Les kumquats ce sont ces petits agrumes de forme ovale, orange.

Une envie de kumquats en souvenir de ceux trouvés à Marrakech l'année dernière et de ceux achetés avec Mme T vers Perpignan.

C'est donc confiant que j'ai entrepris ma recherche de kumquats...Et bien elle s'est révélée bien plus compliquée que je ne le pensais. Sur les marchés... introuvables! À la boquería qui est LE marché où on trouve de tout...20 € le kg!! Euh non merci!
Je commençais à me dire que j'allais devoir renoncer à mon idée tout en n'ayant pas du tout envie de baisser les bras.
C'est finalement sur mon vélo, que j'ai eu un flash : une boutique bio dans laquelle je vais de temps en temps. C'est tout fébrile que je suis rentré dans la dit boutique. Et miracle, c'est là que je les ai trouvés.
Ma recette était sauvée! 

Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle m'aura fait faire quelques km!!
L'obsession a parfois du bon.

Et quelques jours plus tard, en cherchant du kale, c'est par hasard que j'ai trouvé une autre boutique qui vendait des kumquats encore moins chers!
Je vais devenir incollable sur les endroits kumquatiers (et Kaliers!) de Barcelone!

Préparation: 1heure

Cuisson: 30 + 20 minutes

Vos meilleurs amis pour cette recette: du temps, de la patience et un thermomètre de cuisine

Ingrédients pour 4 pots:

- 1kg de kumquats
- 850 g de sucre
- 25 cl d'eau
- 1 morceau de gingembre (environ 2 cm)
- 1 citron

Stérilisez vos pots et couvercles. Pour cela, placez-les dans une marmite. Couvrez d'eau. Portez à ébullition et laissez bouillir pendant 15 minutes. Sortez le tout avec une pince. Laissez égoutter retournés sur un torchon propre.

Lavez les kumquats. Séchez-les et armez-vous de patience car maintenant il vous faut les couper en fines rondelles et surtout enlever les pépins. C'est ce qui prend du temps et nécessite une certaine dose de patience.

Une fois l'épreuve de la découpe terminée,  placez-les dans une cocotte. Couvrez d'eau. Portez le tout à ébullition et laissez bouillir pendant 20 minutes environ.
Égouttez bien.

Placez le sucre dans la cocotte (après l'avoir rincée et séchée). Ajoutez l'eau. Portez à ébullition sur feu modéré. Le sucre doit fondre. Mélangez avec une cuillère en bois. Surveillez la température du sirop, il doit arriver à 110ºC. Écumez si nécessaire.

Pelez le gingembre et hachez-le avec un grand couteau.

Quand le sirop est à la bonne température, ajoutez les kumquats et le gingembre. Mélangez.

Faites cuire à feu assez vif. Vérifiez la cuisson.
-Soit avec votre thermomètre: lorsqu'il affiche 105ºC et votre confiture est prête
-Soit avec le test de l'assiette froide : placez une petite assiette au congel 10 minutes avant de faire cuire la confiture. Versez une goutte de  confiture sur l'assiette à la sortie du froid, si la goutte se fige rapidement, c'est cuit. Si, au contraire, elle coule très vite, ce n'est pas cuit et il faut alors poursuivre la cuisson quelques instants.

Dès que la confiture est cuite, versez-la avec une louche dans les pots. Placez les couvercles et retournez les pots aussitôt. Laissez refroidir complètement avant de les ranger dans vos placards.

vendredi 29 janvier 2016

Mes linguine aux pois chiches (recette lendemain de fête!)

Y a des jours comme ça où on va boire un thé avec une copine et sans comprendre comment on rentre à 3h du matin un peu alcoolisé...
Un pur moment de vie comme je les aime à Barcelone!
Ce que j'aime moins c'est le réveil où le nombre de verres avalés se rappelle à moi...et c'est la tête à l'envers que j'ai émergé péniblement du lit.
Ces jours-là, il me faut une recette qui tienne au corps.

C'est comme ça que j'ai eu cette idée de recette de pâtes car quoi de mieux que des pâtes pour se remettre la tête et le ventre à l'endroit?

Une recette improvisée avec ce que le frigo et le placard m'ont donné.
Merci à eux!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 10 + 12 minutes

Ingrédients pour 2 personnes :

- 150 g de linguine
- 200 g de pois chiches (poids égoutté)
- 100 g de tomates cerises
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café d'origan séché
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- quelques feuilles de basilic
- sel, poivre

Égouttez et rincez bien les pois chiches. Laissez-les ensuite s'égoutter pour ôter tout le liquide.

Pelez et hachez la gousse d'ail.

Rincez et séchez les tomates cerises puis coupez-les en deux.

Faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Quand elle est chaude, ajoutez les pois chiches et faites-les frire sur feu assez fort, pendant 7 à 8 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Ajoutez alors l'ail et poursuivez la cuisson 2 minutes. Saupoudrez d'origan.  Salez et poivrez.
Si en cours de cuisson, les pois chiches se colorent trop vite, versez un petit peu d'eau pour ralentir la coloration.
Réservez.

Faites cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée. Quelques minutes avant la fin de la cuisson, remettez les pois chiches sur le feu pour les réchauffer.

Quand les pâtes sont cuites, égouttez-les et ajoutez un filet d'huile d'olive sur les pâtes. Mélangez et versez-les vite dans la poêle. Mélangez intimement sur feu feu doux. Ajoutez les tomates cerises.

Servez aussitôt.
Parsemez les assiettes de feuilles de basilic et de parmesan fraîchement râpé.

jeudi 28 janvier 2016

Ma soupe aux épinards (version 2.0 Pour participer au défi cuisine Soupes et Veloutés)

Suite à mes tergiversations du week end sur quoi faire avec mes légumes dormant dans mon frigo, j'avais fini par délaisser les épinards au profit des carottes et des panais pour préparer un délicieux Gratin de légumes au curry.

Pour éviter d'avoir à subir les foudres des épinards (ces petites feuilles avec l'air de rien sont très rancunières!), j'ai eu quand même envie de leur faire un sort.

C'est tout naturellement que j'ai pensé à faire une soupe. Que voulez-vous que j'y fasse, si je pense toujours à en préparer une, à n'importe quel moment, et j'allais dire avec n'importe quoi?

Donc aujourd'hui c'est soupe au menu! Et en plus avec cette recette je participe au défi cuisine organisé par le site Recettes.de.

J'espère que ma création trouvera des amateurs!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 2 panais moyens
- 4 carottes pas trop grosses
- 1 pomme de terre moyenne
- 600 g d'épinards frais
- 1 oignon
- 20 g de beurre
- 1 cuillère à soupe d'huile de coco
- 1 cuillère à café de curry
- 1 cuillère à café de curcuma
- gros sel
- poivre

Pelez, rincez et coupez les carottes et les panais en rondelles.

Épluchez la pomme de terre, rincez-la et détaillez-la en morceaux.

Lavez bien les épinards dans plusieurs bains d'eau froide pour éliminer toutes les impuretés.

Pelez l'oignon et coupez-le en morceaux.

Faites chauffer l'huile de coco dans une cocotte. Ajoutez l'oignon et faites-le revenir sur feu moyen pendant 5 minutes. Ajoutez les épices et mélangez bien.

Ajoutez les carottes, les panais et les pommes de terre. Faites revenir 5 minutes supplémentaires.

Recouvrez les légumes d'eau. Ajoutez du gros sel et portez à ébullition.

Dès que l'eau bout, ajoutez les épinards.

Laissez cuire 20 minutes environ ou jusqu'à ce que les carottes et panais soient tendres.

Prélevez une partie du liquide de cuisson.
Mixez la soupe avec votre mixeur plongeant. Versez du bouillon tout en mixant si vous trouvez votre soupe trop épaisse.

Ajoutez le beurre et mixez encore pour l'incorporer.
Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

lundi 25 janvier 2016

Mon gratin de légumes au curry






































La recette d'aujourd'hui est un peu passée par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel avant de voir le jour.

J'avais une envie de légumes mais sans savoir comment les cuisiner. J'ai pensé à tout et son contraire. Mais rien ne me tentait vraiment. Et puis l'idée de faire un curry est arrivé. Mais en vérifiant dans mes archives, je me suis rendu compte que j'avais déjà posté une recette sur le même thème.
Pas envie de me répéter.

J'avais des épinards, des pois chiches, des carottes, des panais, des pommes de terre...mais pas d'idées précises.

Je m'voyais déjà ...non pas en haut de l'affiche mais devant mon plat avec des légumes et du lait de coco.

Et puis c'est en nageant que j'ai eu la révélation (ça change, d'habitude c'est sur mon vélo!). Je me suis dit qu'un gratin serait une bonne base de recette. J'ai gardé l'idée du curry, du lait de coco. Après comme souvent lors de mes moments de création culinaire, les idées me viennent au fur et à mesure.

J'espère que les pois chiches et les épinards ne m'en voudront pas de les avoir laissés sur le carreau... Je me rattraperai bientôt avec eux!

Préparation: 30 minutes

Votre meilleure amie pour la recette: la mandoline

Cuisson: 1h

Ingrédients pour 6 personnes:

- 800 g de panais
- 800 g de carottes
- 1 grosse pomme de terre
- 40 cl de lait de coco
- 3 cuillères à café de curcuma
- 3 cuillères à café de curry en poudre
- 10 brins de coriandre
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 gousse d'ail
- sel, poivre

Faites préchauffer le four à 200ºC.

Pelez les carottes, panais et la pomme de terre. Séchez-les ensuite dans un torchon propre.

Lavez, séchez et effeuillez la coriandre.

Pelez la gousse d'ail. Frottez-en le fond d'un plat à gratin rectangulaire pas trop grand.

Détaillez les panais en fines rondelles avec la mandoline. Placez-les dans un saladier. Ajoutez 1 cuillère à café de curry et 1 de curcuma. Versez 1 cuillère à soupe d'huile. Salez et poivrez. Mélangez intimement.
Placez ensuite les panais dans le plat à gratin.
Parsemez de feuilles de coriandre.

Procédez de même pour les carottes:
- mandoline
- ajout du curry et du curcuma
- huile, sel, poivre
Déposez les carottes sur les panais. Parsemez de coriandre.

Idem avec la pomme de terre sans parsemer de coriandre (elle risquerait de brûler)

Pour finir, versez le lait de coco sur toute la surface.

Enfournez et laissez cuire 1 heure. Si le plat colore trop vite, baissez la température à 180ºC.

Les légumes doivent être bien tendres, pour vérifier, enfoncez une baguette en bois au centre. Elle ne doit pas rencontrer de résistance.

Ce plat de légumes peut se suffire à lui-même ou accompagner un rôti, un poulet...

dimanche 24 janvier 2016

Ma salade de lentilles beluga (souvenir culinaire de New York nº3)

Aujourd'hui, je me suis replongé dans mes souvenirs new yorkais... Les vacances me semblent déjà loin et pourtant cela fait seulement deux semaines que je suis rentré. Mais mon rythme est tellement intense que le temps semble plus long.


Voici une salade que j'ai goûtée au Café Gitane à NYC. Une sorte de café/restaurant très sympa dans un quartier vraiment cool.

J'avais déjà pris cette salade lors d'un voyage précédent dans la BigApple. Une salade complète, saine et jolie à regarder.
Une salade qu'on a envie de déguster même au coeur de l'hiver.

Allez bouclez vos ceintures, je vous emmène aux USA.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 100 g de lentilles beluga
- 50 g de roquette
- 1 demi avocat
- 8 tomates cerises
- 6 noix
- 2 cuillères à soupe de cranberries séchées
- 4 tranches de fromage de chèvre en bûche
- 100 g de saumon (ou truite) fumé
- 1 échalote
- sel, poivre
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
- 1 cuillère à café de moutarde

Faites cuire les lentilles dans une casserole. Départ de la cuisson à l'eau froide. Laissez cuire 25 minutes dès que l'eau bout. Ne salez surtout pas l'eau. Quand les lentilles sont cuites mais encore un peu fermes sous la dent, égouttez-les et rafraîchissez-les sous un filet d'eau froide. Égouttez à nouveau. 
Réservez.

Coupez le fromage de chèvre en petits morceaux.

Lavez les tomates et coupez-les en deux.

Hachez les noix grossièrement.

Détaillez le saumon en lanières.

Pelez et hachez l'échalote.

Pelez l'avocat et coupez sa chair en dés.

Dans un bol, mélangez l'huile, le vinaigre balsamique et la moutarde. Salez et poivrez.

Dans un saladier, mélangez les lentilles refroidies, les cranberries, les noix et l'échalote. Salez et poivrez.

Répartissez la roquette dans des assiettes creuses.

Déposez des lentilles par dessus.

Ajoutez ensuite les tomates cerises, les dés d'avocat, les morceaux de chèvre. Déposez des lanières de saumon. 

Arrosez de sauce au moment de servir.

samedi 23 janvier 2016

Mon cake saumon/épinards/feta

Comment j'en suis venu à faire un cake alors que j'étais parti pour préparer du Saumon en papillote ?

Parfois je me demande ce qui se passe dans ma tête... J'ai souvent des idées assez claires de ce que je veux cuisiner. Mais de temps en temps, je ne sais pas pourquoi, je bifurque vers une autre voie.

Cette semaine, je voulais faire des papillotes de saumon car ça faisait longtemps et j'ai fini par faire un cake...Jusque là tout va bien.

Heureusement ce n'est pas comme ça à chaque fois.
Cette semaine, j'ai eu une nouvelle obsession: trouver des kumquats...Je les ai cherchés partout pour faire une nouvelle recette de confiture...J'en ai fait des marchés et autres primeurs.
Et bien les kumquats me regardent maintenant du fond de leur panier et je sais que je ne changerai pas d'idée...
Pour le saumon ça a été une autre histoire.

Mais revenons à nos moutons. Ou plutôt à mon cake.
Comme je n'avais pas réfléchi à un cake, la recette s'est montée en ouvrant le frigo pour m'inspirer. Tel un apprenti sorcier, j'ai cherché les ingrédients à rajouter à ma potion au fur et à mesure.
Un peu de ci, un peu de ça, une poignée de ça...
Et voilà un cake super beau à regarder, délicieux à déguster (comme je suis un apprenti sorcier sympa j'ai évité la bave de crapaud).

Vous prendrez bien une petite tranche de cake pour accompagner votre bol de soupe.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 12 + 5 + 45 minutes

Ingrédients pour 1 cake:

- 200 g de farine
- 3 oeufs
- 10 cl de lait
- 10 cl d'huile
- 40 g de fromage râpé
- 125 g de saumon frais ou surgelé
- 125 g d'épinards frais (vous ne pouvez pas prendre des surgelés pour cette recette)
- 140 g de feta
- 2 échalotes
- 1 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne
- 1 sachet de levure
- sel, poivre
- huile d'olive

Faites cuire le saumon en papillote avec sel, poivre et un filet d'huile dans un four préchauffé à 180ºC pendant 12 minutes environ. Vérifiez la cuisson: il doit être cuit à coeur. Laissez-le refroidir quelques minutes avant de le couper en morceaux. Réservez.

Pendant ce temps, lavez et rincez bien les épinards puis égouttez-les. Hachez-les ensuite en lanières.

Coupez la feta en cubes.

Pelez et hachez les échalotes. Faites-les revenir dans une poêle chaude avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 2 minutes.

Ajoutez le saumon dans la poêle et poursuivez la cuisson 3 minutes. Laissez refroidir.

Dans un saladier, mélangez les oeufs, le lait, la moutarde et l'huile. Salez et poivrez.

Ajoutez ensuite la farine.

Ajoutez les épinards, le saumon, la feta et le fromage râpé. Mélangez avec une maryse pour bien incorporer tous les ingrédients.

Terminez par la levure.

Beurrez et farinez votre moule à cake.

Versez-y la pâte. Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ. Le cake doit avoir une belle couleur dorée. Vérifiez la cuisson enfonçant une baguette en bois au centre, elle doit ressortir propre.

Laissez refroidir quelques minutes avant de le démouler sur une grille.

Et voilà c'est prêt!

vendredi 22 janvier 2016

Mes crumbles poire/choco/noisette (recette inspirée par Dorian)







































Je reprends mon yoyo entre recettes santé et recettes gourmandes. Hier, je vous ai proposé ma recette de Mon lait de noisettes pour accompagner mes Cookies aux 2 chocolats et fleur de sel.
Une fois que le lait de noisettes est prêt, il vous reste la poudre de noisettes humide.
Je ne l'ai pas jetée car je me suis dit que j'allais pouvoir en faire quelque chose. Et ce quelque chose a pris la forme d'un crumble.
Quoi de plus savoureux qu'une pâte à crumble à la noisette?
C'est mon esprit recycleur qui m'a inspiré cette recette.
Je me suis inspiré d'une recette de Dorian, mais j'ai pris quelques libertés avec son idée.

Donc après la recette santé d'hier, aujourd'hui c'est au tour de la gourmandise de s'inviter dans ma cuisine à moi.
Et demain qui viendra?

Préparation: 30 minutes

Cuisson: (10+) 15 + 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 5 poires assez grosses
- 5 cuillères à soupe de pépites de chocolat noir
- 60 g de farine
- 60 g de sucre
- 50 g de poudre de noisettes (ou 80 de poudre de noisettes récupérée après avoir fait le lait)
- 90 g de beurre froid
- 1 cuillère à soupe de cacao non sucré

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Préparez la pâte à crumble. Placez la poudre de noisettes récupérée sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Enfournez et laissez torréfier 10 minutes environ. Cette opération va permettre d'ôter l'humidité et aussi de renforcer la saveur de noisette.
Laissez refroidir.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre en poudre, le cacao et la poudre de noisettes.

Ajoutez 60 g de beurre froid coupé en morceaux. Travailler entre les mains pour obtenir un sable grossier.

Déposez-le sur la plaque recouverte de papier sulfurisé, enfournez et laissez cuire 15 minutes environ (surveillez quand même pour vérifier que ça ne brûle pas). Quand vous sortirez la pâte du four, n'ayez pas peur si tout s'est collé.
Laissez refroidir puis concassez en morceaux assez petits.

Pelez les poires. Ôtez les coeurs et les pépins. Détaillez la chair en dés.

Faites fondre le beurre restant dans une poêle jusqu'à ce qu'il devienne mousseux. Ajoutez alors les poires et laissez cuire entre 15 et 20 minutes, en remuant souvent. Les poires vont perdre leur eau de végétation et caraméliser. Je n'ai pas rajouté de sucre aux poires et elles ont pris une très jolie couleur dorée.

Quand les poires ont leur couleur et qu'elles sont tendres, ôtez la poêle du feu et laissez refroidir quelques instants.

Ajoutez-y ensuite 3 cuillères à soupe de pépites de chocolat. Mélangez.

Montage:
Versez un peu de poires dans des ramequins (j'ai pris de pots à confiture!), ajoutez quelques pépites de chocolat et remettez une couche de poires.

Terminez par les miettes de crumble.

Si vous préparez ce dessert à l'avance, attendez le dernier moment pour rajouter les miettes et réchauffez les poires quelques secondes au micro-ondes.

jeudi 21 janvier 2016

Mon lait de noisettes

Après les Cookies aux 2 chocolats et à la fleur de sel, d'hier, je vous avais promis la recette du lait de noisettes qui les accompagne.

Chose promise, chose due!

J'ai arrêté de boire du lait de vache il y a des années car le goût ne me disait plus rien. À l'époque où tout le monde commençait à boire du lait de soja, moi je me tournais vers le thé noir et laissais de côté peu à peu les produits laitiers.
Depuis que je suis à Barcelone, j'ai eu l'occasion de goûter ces fameux lait végétaux, notamment celui de riz aux noisettes qui est super bon.
Alors l'idée a germé que peut être je pourrais faire mon lait végétal...moi qui rêve de TOUT pouvoir cuisiner.
J'ai cherché par ci, par là pour voir comment ça marche le lait végétal.

Je me suis décidé à faire du lait de noisettes car j'en ai rapporté quelques kilos de mon voyage en Italie.
Une fois les noisettes décortiquées, le reste de la recette est un jeu d'enfant!
Allez ce soir, jouons à casse-noisettes!

Préparation:  temps variable en fonction des noisettes

Pas de cuisson

Repos: une nuit

Votre meilleur ami pour la recette: un bon blender

Ingrédients pour 1 litre environ:

- 200 g de noisettes décortiquées (si vous voulez gagner du temps...), entières (avec la peau), non salées
- 1,25 litre d'eau
- 3 cuillères à soupe de sirop d'érable ou de miel

Tout d'abord, armez-vous de patience si vous prenez des noisettes dans leur coque car l'opération pour les libérer est longue...mais à mon sens rien ne vaut des noisettes que l'on a trouvées dans le jardin ou dans un champ...

Une fois qu'elles sont sans coquille, placez-les dans un saladier et ajoutez l'eau. Couvrez de papier alu et laissez reposer toute la nuit.

Le lendemain, placez les noisettes et leur eau dans le blender. Mixez finement pendant 2 minutes environ.

Passez le tout au chinois en pressant bien la pulpe de noisettes pour en extraire tout le liquide.

Passez ensuite le liquide obtenu dans une passoire très fine ou une gaze ou un filtre à café.

Ajoutez alors le sirop d'érable ou le miel.

Mixez avec votre mixeur plongeant quelques secondes.

C'est prêt!

Versez le lait dans une bouteille en verre stérilisée. Conservez au frigo et consommez dans les deux jours car ce lait ne contient pas de conservateurs.

Vous pouvez sucrer plus ou moins le lait selon vos goûts.

Opération recyclage:
Gardez la pulpe de noisettes au frigo. Demain je vous dirai ce que vous pouvez en faire!

Variante:
Vous pouvez remplacer les noisettes par d'autres fruits à coque comme les amandes ou les noix de macadamia.

mercredi 20 janvier 2016

Cookies aux 2 chocolats et fleur de sel (souvenir culinaire de New York nº2)

C'est à New York, à Williamsburg précisément, que j'ai goûté peut-être le meilleur cookie de toute ma vie! Et oui rien que ça!

Et même pas dans une pâtisserie! Non! Mais  dans un magasin/fabrique de chocolat...un peu de luxe car tout est fait sur place avec des produits de qualité.

Bref, il y avait de beaux cookies qui nous faisaient de l'oeil sur un présentoir. Comment résister?? C'est donc les mains pleines de chocolat et de cookies que nous sommes sortis du magasin.

Dès la 1ère bouchée, une extase culinaire!! Une merveille de cookie!! Et la touche de sel sur le dessus ne faisait que sublimer le chocolat!
Aussitôt rentré, j'ai tout de suite voulu reprendre cette idée d'apporter une touche salée sur des cookies au chocolat.
Voici donc ma version de ce souvenir dont je sens encore le goût!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 14 minutes/fournée

Repos: 1h minimum (ou toute la nuit)

Ingrédients pour environ 25 cookies:

- 290g de farine

- 170 g de beurre fondu
- 150 g de sucre muscovado clair (ou de cassonade)
- 40 g de sucre en poudre
- 1 oeuf + 1 blanc
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 100 g de grosses pépites de chocolat noir
- 100 g de grosses pépites de chocolat au lait
- 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
- fleur de sel

Dans un  saladier, mélangez la farine et le bicarbonate.

Dans un autre saladier, mélangez le beurre avec le sucre et le sucre muscovado (ou la cassonade).

Ajoutez l'extrait de vanille, l'oeuf et le blanc. Mélangez.

Ajoutez la farine. Mélangez bien jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Terminez en ajoutant les deux chocolats. Malaxez pour les incorporer.

Filmez au contact et placez au frigo pour 1 heure minimum.

Quand vous êtes prêt(e) à façonner les cookies, faites préchauffer le four à 200ºC.

Pour avoir des cookies de taille similaire (ce qui permet une cuisson plus régulière), j'utilise toujours une cuillère à glace.

Façonner les cookies et placez-les au fur et à mesure sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.


Enfournez et laissez cuire environ 14 minutes...pensez à surveiller!
Les cookies doivent être dorés. Ils sont encore mous au centre? Pas de panique, ils durciront en refroidissant.

À la sortie du four, déposez sans attendre une petite pincée de fleur de sel au centre des cookies et placez-les sur une grille pour qu'ils refroidissent tranquillement.

Ces cookies sont aussi divins tièdes que froids! Si vous ne les dévorez pas tout de suite (ce dont je doute), stockez-les dans une boîte hermétique.

Pour accompagner ces cookies, je vous conseille un grand verre de lait de noisette maison...Soyez au rendez-vous demain pour la recette!

lundi 18 janvier 2016

Mon poulet mariné (tout nouveau tout beau)

Pour vous les habitué(e)s de Ma cuisine à moi, ce n'est plus une surprise de découvrir des recettes à base de poulet car vous savez que c'est la base de notre alimentation...

Pour les autres, qui sont juste de passage ou arrivés ici par hasard, vous devez le savoir aussi, le blanc de poulet est la source de protéines presque exclusive de Mr R (avec le thon en boîte mais c'est une autre histoire).
Le poulet entier n'a pas trop le droit de rentrer dans ma cuisine car il a un gros défaut: il a des os.
Seul le blanc est donc vraiment le bienvenu.
Je dois donc chercher encore et encore des manières de le cuisiner pour ne pas tomber dans l'ennui total de ce morceau de viande qui est loin d'être sexy.
Si mes grands-parents savaient ça! Eux qui laissaient les blancs aux chiens car ils les trouvaient trop secs (les blancs, pas les chiens!).

Bref, donc en ce lundi, encore une recette de blanc de poulet. En même temps ça faisait un petit moment que je n'en avais pas posté...
À mesure que j'écris, une envie me vient: du blanc de poulet dans une soupe...Ou comment combiner mon plat préféré avec l'ingrédient préféré de Mr R.
Je vais m'y pencher.
En attendant, je vous laisse avec ma recette.

Préparation: 20 minutes

Repos: 10 minutes + 1heure

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 pincées de pistils de safran
- 2 cuillères à soupe d'eau chaude
- 700 g de blancs de poulet coupés en lanières
- 3 branches de romarin frais
- 2 cuillères à soupe d'Huile à l'ail et au basilic
- sel, poivre
- huile d'olive

Déposez le safran dans un verre. Versez l'eau chaude dessus et laissez infuser pendant 10 minutes.

Effeuillez le romarin et hachez-le finement.

Placez la lanières de blancs de poulet dans un saladier. Ajoutez ensuite l'huile à l'ail et au basilic, le romarin, le safran et son eau. Salez et poivrez. Mélangez pour bien enrober les morceaux de viande de marinade.

Filmer et placez au frais. Mission: faire reposer le tout pendant 1heure environ.

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive dans une poêle sur feu assez fort. Ajoutez alors le poulet marinés et la marinade. Faire cuire jusqu'à ce que les morceaux de viande soient bien dorés.

Servez aussitôt avec du riz, des Pommes de terre au four ou du quinoa.

dimanche 17 janvier 2016

Jus de fruits vitaminés (bah oui faut faire le plein le matin!)

Depuis que j'ai commencé ma formation de cuisine, j'avoue que le temps passe super vite! Entre école, études, stages et "Ma cuisine à moi", je n'ai pas vraiment le temps de souffler.
Avant, le week end c'était l'occasion de préparer des jus de fruits ou smoothies qui nous faisaient démarrer la journée sur les chapeaux de roues!
J'ai un peu perdu l'habitude car le dimanche, jusqu'à aujourd'hui, je me levais tôt pour étudier. Pas le temps de "smoothier".

Mais ça suffit!
Voici donc un nouveau venu dans la famille jus de fruits. Avec des vitamines et des antioxydants parce que le p'tit déj peut faire aussi bien que les cosmétiques!


Préparation: 10 minutes

Ingrédients pour 2 grands verres:

- 2 kiwis verts

- 1 kiwi gold
- 1 poignée de framboises (les miennes sortent de mon congélateur... en fait quand c'est la saison j'en achète plein et je les congèle pour en avoir après quand j'en ai besoin)
- 3 oranges
- 1 demi-banane
- 1 citron vert
- 10 amandes
- 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop d'érable (ou de sirop d'agave si vous préférez)

Pelez les kiwis et coupez-les en morceaux.

Pressez les oranges et le citron vert.

Coupez la banane en rondelles.

Placez le tout dans votre blender (ou dans un verre mesureur si vous n'avez pas de blender...et vous pourrez mixer avec votre mixeur plongeant).

Ajoutez le miel/sirop d'érable/d'agave.

Mixez finement.

Servez aussitôt.


samedi 16 janvier 2016

Ma salade de Kale (souvenir culinaire de New York nº1)

Aujourd'hui, je viens partager un souvenir culinaire avec vous.
C'est à Williamsburg que j'ai goûté cette salade, dans un restaurant appelé "Sweet green" où l'on peut se régaler avec une belle grosse salade ou une soupe. Les produits utilisés sont de qualité et souvent locaux.
L'endroit est vraiment chouette et les salades sont merveilleuses!

Ma salade m'ayant beaucoup plu, je suis revenu avec cette idée dans mes valises. Après avoir préparé Mes chips de kale, j'ai tout de suite repensé à cette salade.

Le kale va-t-il revenir faire un tour dans mes assiettes prochainement?

Peut-être,  on ne sait jamais.

Préparation: 40 minutes

Cuisson: 15+ 10+ 8 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 5 belles branches de Kale
- 80 g de blancs de poulet
- 50 g de riz sauvage
- 1 belle patate douce
- 2 cuillères à soupe de cranberries séchées
- 2 cuillères à soupe d'amandes mondées, non salées
- 50 g de fromage de chèvre
- sel, poivre
- huile d'olive
- crème balsamique

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Faites cuire le riz en suivant les indications sur le paquet. Égouttez-le bien une fois cuit et laissez-le refroidir complètement.

Pelez, lavez, séchez et coupez la patate douce en petits cubes. Arrosez-les d'huile d'olive (1 cuillère à soupe). Salez, poivrez. Mélangez directement sur la plaque. Enfournez et laissez cuire 15 minutes environ ou jusqu'à ce que la patate douce soit tendre. Sortez du four et réservez.

Faites ensuite griller les amandes pendant une petite dizaine de minutes au four à 180ºC, elles doivent juste se colorer.
Laissez-les refroidir quelques minutes à la sortie du four puis détaillez-les en bâtonnets. Réservez.

Faites cuire le blanc de poulet à la poêle avec une cuillère à soupe d'huile jusqu'à ce qu'il soit bien doré (comptez environ 8 minutes). Salez et poivrez en cours de cuisson. Laissez-le ensuite refroidir et détaillez-le en lanières.

Lavez et essorez le kale. Ôtez la partie centrale qui est très dure. Émincez le reste avec un couteau.

Coupez le fromage de chèvre en dés.

Dans un grand saladier. réunissez tous les ingrédients (sauf huile et crème balsamique). Mélangez bien.
Ajoutez de la crème balsamique et de l'huile d'olive à votre goût. Mélangez avec des pinces à salade en soulevant bien les ingrédients pour les enrober de sauce.  Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez dans des bols avec une belle tranche de pain aux céréales.

jeudi 14 janvier 2016

Mon chocolat chaud (voyage en enfance)

























Je crois que chez moi c'est un peu comme chez vous, le temps change et l'hiver se rappelle (enfin!) à notre bon souvenir.
En quelques jours les températures ont bien baissé et le vent s'est levé.
Un temps à rester au chaud sous une couverture, sur le canapé avec une petite tasse de thé...et bien non pour une fois, ce n'est de thé dont j'ai eu envie. Mais d'un bon chocolat.

Un souvenir d'enfance me revient soudain. Quand j'étais petit, je restais à l'étude le soir. Et tout l'hiver la grand-mère d'une de mes copines venait nous faire du chocolat chaud.
C'était bon! On le buvait jusqu'à la dernière goutte car en ces temps préhistoriques, les hivers étaient beaucoup plus rudes, alors il fallait se réchauffer par tous les moyens! Je sens encore le goût de ce chocolat même des années après!

Retour au présent. Je ne bois plus de lait depuis des années (plus par goût que par décision médicale). Aussi j'ai préparé mon chocolat chaud avec du lait végétal.

Une bonne tasse de chocolat et ça repart!
Il ne manquait plus que les churros.
La prochaine fois peut-être!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 8 minutes

Repos: 15 minutes

Ingrédients pour 2 petites tasses:

- 60 g de chocolat (64% de cacao pour moi)

- 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
- 1 gousse de vanille
- 30 cl de lait ( de riz pour moi)
- 1 cuillère à café de maïzena

Ouvrez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur. Grattez-en les graines avec la pointe d'un couteau.

Placez les graines et la gousse fendue en deux dans une casserole avec le lait.

Portez le tout à ébullition. Dès les premiers bouillons, arrêtez le feu et laissez infuser pendant 15 minutes.

Pendant ce temps-là, hachez grossièrement le chocolat avec un bon couteau.

Prélevez une cuillère à soupe de lait, versez-le dans un verre et délayez-y la maïzena. Ôtez la gousse de vanille.

Ajoutez le chocolat et le cacao dans la casserole et remettez sur le feu doux. Remuez sans cesse jusqu'à ce que le chocolat soit complètement fondu.

Ajoutez la maïzena délayée et remuez jusqu'à ce que le chocolat épaississe.

Servez aussitôt. Idéalement avec des churros, mais quelques biscuits feront aussi bien l'affaire.

mercredi 13 janvier 2016

Chips de kale (moi aussi je m'y mets)

Pour ceux et celles qui ne le connaîtraient pas, le kale est une sorte de chou un peu oubliée qui a refait surface il y a quelques années. Entre les stars hollywoodiennes et les blogs de cuisine, on en a beaucoup parlé.
Si je suis resté un peu en dehors de cette mode-là c'est pour la simple raison qu'à Barcelone, on n'en trouvait pas.

Pendant les vacances de Noël, c'est de l'autre côté de l'Atlantique que je l'ai goûté pour la 1ère fois dans une merveilleuse salade!
Depuis, une seule idée, en trouver pour le cuisiner!

Et ce matin, lors d'une expédition dans Barcelone pour aller voir un marché que j'adore, j'en ai trouvé dans une boutique BIO.

Aussitôt vu, aussitôt mis dans mon panier!
Après avoir parlé un peu avec la vendeuse sur les manières de le préparer, il ne me restait plus qu'à me lancer.

Pour ma 1ère fois, j'ai décidé de faire des chips (j'en ai vu à Montréal...intrigué que j'étais: des chips de chou?? Mais comment?).

Ces chips sont très "santé" car non frits...et puis le kale c'est mieux que les pommes de terre. Il contient des vitamines et plein de protéines! Bref une super alternative aux versions industrielles.

Aujourd'hui, je reprends mon envie de retrouver de bonnes habitudes après les excès des vacances (et de Mon gâteau d'anniversaire)

Combien de temps vais-je tenir? C'est là la question !

Préparation: 10 minutes

Cuisson : 25 minutes

Ingrédients pour 1 bol:

- 4 grandes feuilles de Kale
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 belle pincée de curry en poudre
- sel
- poivre

Faites préchauffer votre four à 120ºC. C'est peu, c'est vrai. Le principe de ces chips, c'est de dessécher les feuilles. Si vous les cuisez à une trop forte température, les feuilles risquent de brûler et devenir amères...Beurk! Donc on y va mollo sur le four.

Lavez et séchez bien les feuilles dans un torchon propre.

Avec un petit couteau, ôtez la partie centrale qui est dure.

Détaillez ensuite les feuilles en morceaux pas trop petits, en les déchirant.

Dans un saladier, versez l'huile. Ajoutez le curry. Salez et poivrez. Ajoutez le kale et mélangez bien directement avec les mains pour enduire parfaitement les feuilles de matière grasse.

Disposez un tapis en silicone (ou une feuille de papier sulfurisé) sur la plaque de cuisson.

Déposez-y les feuilles de kale.

Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ. Je vous conseille de surveiller chaque 5 minutes pour vérifier la cuisson. Retournez les feuilles de temps en temps.

Vérifiez la cuisson, les feuilles doivent être croustillantes et encore vertes.

Laissez refroidir.

Dégustez aussitôt ou bien placez les chips dans une boîte hermétique.

Ces chips croustillent vraiment!
Premier test concluant.
J'ai encore une idée de recette à faire avec ce chou frisé... Rendez-vous dans les prochains jours!

lundi 11 janvier 2016

Mon gâteau d'anniversaire (pour Amélia et moi aussi)

Hier, je vous disais que je ne posterai pas de recette de galettes des rois car j'ai été "traumatisé" quand j'étais plus jeune.

Je n'ai jamais aimé ce dessert mais malheureusement étant né au mois de janvier, j'y ai souvent eu droit en guise de gâteau d'anniversaire. C'était horrible pour moi de devoir en manger car je n'aime pas la frangipane.

Petit je n'avais pas le choix mais aujourd'hui, je fais ce que je veux avec mes desserts d'anniversaire!

Cette année, j'ai eu envie de me faire un gâteau tout en pensant à mon amie Amélia ma jumelle du 11 avec qui j'aurais voulu déguster ce gâteau.

J'ai eu envie de chocolat bien sûr car je suis gourmand malgré mon amour pour la soupe! J'avais envie d'un dessert facile à faire car suis encore en jet lag et donc pas totalement en possession de tous mes moyens.

Je suis allé chercher mon bonheur chez Julie car il me semblait que j'avais vu une recette sympa dans ses grimoires.

Et je l'ai trouvée!

Je n'aime pas spécialement prendre un an de plus mais j'avoue que cette année le passage du temps sera plus doux, en tout cas il sera plus gourmand!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 1 moule de 20 cm de diamètre:

J'ai fait les fonds de placards pour le chocolat car il ne m'en restait pas assez d'une seule sorte...OUPS.
Vous pouvez utiliser 1 seule sorte de chocolat, ou comme moi mélanger.

- 100 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 45 g de chocolat noir à 64%
- 65 g de chocolat noir à 52%
- 150 g de beurre doux + un peu si vous utilisez un moule qui n'est pas en silicone
- 4 oeufs
- 75 g de farine
- 1 fève tonka
- 4 cuillères à soupe de crème liquide

Faites fondre le chocolat ou les chocolats avec le beurre au bain marie.
Quand le tout est fondu, sortez le mélange du bain marie et réservez.

Cassez les oeufs dans un saladier. Battez-les en incorporant la farine tamisée petit à petit. Il faut bien fouetter!

Incorporez le mélange précédent au chocolat fondu et mélangez délicatement avec une maryse.

Ajoutez la crème liquide et mélangez juste assez pour l'incorporer.

Râpez la moitié de la fève tonka dans le saladier. Mélangez une dernière fois.

Versez la pâte dans votre moule beurré (ou non).

Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ.

Sortez-le et laissez-le refroidir quelques minutes.

Servez-le tiède en le saupoudrant de sucre glace mélangé de fève tonka râpée.

 Et il ne reste plus qu'à chanter Joyeux anniversaire!

dimanche 10 janvier 2016

Ma soupe aux carottes rôties (pour bien commencer l'année)

Avant toute chose, je vous souhaite une très belle année 2016 pleine de joie, de bonheur, de gourmandise aussi!
Pour mon retour en cuisine après plus de deux semaines de vacances au froid, je vous accueille avec mon plat préféré: la soupe!
Et non pas de galette pour moi...traumatisé que j'ai été quand j'étais plus jeune (je vous raconterai tout ça demain). Donc en plus de ma carte des anti-bûche de Noël, j'ai aussi celle des anti-galette...J'assume!
Une soupe donc car après les repas copieux (voire gargantuesques) des fêtes, le temps est au retour à la raison.
Et quoi de mieux qu'une soupe pour reprendre de bonnes habitudes?

Pour les déçu(e)s de découvrir cette recette "santé" en cette saison galétienne, je vous donne rendez-vous demain pour une recette gourmande parce que quand-même!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 45 + 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1,5 kg de carottes

- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 feuille de laurier
- 20 g de beurre
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe d'huile de coco
- 4 pincées de Ras-el-Hanout
- 2 cuillères à soupe crème liquide
- sel (fin et gros)
- poivre

Faites préchauffer votre four à 220ºC.

Épluchez et lavez les carottes puis coupez-les en tronçons réguliers (pour une meilleure cuisson).

Placez-les dans un saladier, ajouter l'huile d'olive et le Ras-el-Hanout. Salez, poivrez et mélangez.

Versez le tout directement sur la plaque allant au four. Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ en remuant souvent. Quelques minutes avant de sortir la plaque du four, ajoutez le beurre coupé en morceaux sur les carottes. Mélangez et terminez de cuire.
Sortez la plaque et réservez.

Pelez l'ail et l'oignon. Hachez-les puis faites-les revenir dans une cocotte avec l'huile de coco, sur feu modéré pendant 5 minutes.

Ajoutez ensuite les carottes et le laurier. Couvrez d'eau. Salez au gros sel. Portez à ébullition et laissez cuire à frémissement pendant 20 minutes.

Ôtez la feuille de laurier. Mixez finement la soupe après avoir ajouté la crème liquide. Vérifiez l'assaisonnement.

Servez la soupe bien chaude, avec des croûtons ou des biscottes.