mercredi 28 juin 2017

Mes toasts pomme de terre/légumes



Dernier mercredi de l'année scolaire! Ouf! Même si je ne travaille que trois jours à l'école, j'avoue que j'ai envie que cette semaine se termine. Entre la chaleur, les enfants fatigués, le rangement de la classe, les milliards de choses à rendre, finir, les événements "mondains", j'ai du mal à me poser, à cuisiner. Mes idées culinaires s'embrouillent. Je cuisine à vue. Mon cahier de recettes se remplit peu à peu mais je sens que c'est le Bronx dans ma tête. Je suis déconnecté de ma réalité culinaire.
Encore aujourd'hui, je suis resté planté dans les allées de mon marché en quête d'une idée de recette pour le déjeuner. Une vague envie: un 1000 feuilles pomme de terre et courgette. Mais ce n'était pas clair, j'hésitais sur la garniture. Plusieurs images. Aucune n'est restée.
Finalement, la recette que je vous propose n'a rien à voir avec l'idée du départ. Comme souvent mon cerveau culinaire a vrillé à un moment. Je ne sais pas pourquoi ni comment.

C'est grave docteur?

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes 

Ingrédients pour 2/3 personnes:
- 1 grosse pomme de terre (400g minimum)
- 1 belle courgette
- 2 tomates
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 boule de mozzarella di bufala
- 1 cuillère à soupe de petites feuilles de basilic
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez, lavez et séchez la pomme de terre. Détaillez-la ensuite en tranches épaisses. 

Pelez et hachez l'oignon et les gousses d'ail. 

Lavez et séchez les tomates et la courgette. Détaillez-les en tout petits dés.  Faites revenir la courgette dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sur feu vif. Salez, poivrez et ajoutez oignon + ail en cours de cuisson. Laissez cuire environ 8 minutes. Ajoutez les dés de tomates. Mélangez et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que le tout s'assèche un peu (si c'est trop liquide, les légumes ne tiendront pas sur le toast). Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Réservez.

Faites ensuite cuire les tranches de pomme de terre à la poêle avec de l'huile d'olive. La cuisson se fait sur feu modéré pour éviter que les tranches ne soient trop cuites à l'extérieur et restent crues à l'intérieur. Patience, la cuisson prend un peu de temps. Vérifiez la cuisson en enfonçant la pointe d'un couteau dans les tranches, elle ne doit pas rencontrer de résistance. Salez et poivrez en cours de cuisson.

Égouttez la mozza. Coupez-la en tout petits dés. Mélangez-en la moitié aux légumes. Lavez et séchez le basilic.

Pour le montage, déposez un peu de légumes sur une tranche de pomme de terre. Parsemez de basilic et ajoutez quelques dés de mozza. Servez aussitôt.


mardi 27 juin 2017

Mon dahl tout nouveau, tout beau

Voici un plat qui revient de loin. Le dahl est une de mes premières expériences culinaires. Une autre époque de ma vie. J'habitais Paris, j'avais une cuisine microscopique. Un livre de curry acheté 10 fr (oui je suis d'un autre siècle) que je feuilletais régulièrement à la recherche de recettes faciles à faire. J'avais repéré une recette de dahl que j'ai faite et refaite pendant des années. C'était un de mes basiques. Et puis évolution culinaire oblige, j'ai cherché d'autres versions. Celle d'aujourd'hui est née un peu par hasard, une sorte de recette miraculeuse. J'ai commencé avec l'idée du dahl tradi et puis je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, j'ai changé ma façon de faire. Résultat, un dahl juste sublime à déguster aussi bien chaud (si vous la chance d'avoir des températures clémentes par chez vous) que froid (si comme chez moi, le thermomètre ne vous laisse pas tranquilles).

Un hasard culinaire qui renforce l'adage que le hasard fait bien les choses.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 150 g de lentilles corail
- 1 oignon
- 3 gousses d'ail
- 1 cuillère à soupe d'huile de coco
- 1 cuillère à café de curcuma
- 2 cuillères à café de curry
- 1 cuillère à café de cumin
- 170 ml d'eau
- 400 ml de lait de coco
- sel, poivre
- coriandre pour le service

Pelez et hachez l'oignon et les gousses d'ail. Faites-les suer dans une casserole avec l'huile de coco pendant 7 à 8 minutes sur feu modéré. Remuez constamment et ne laissez pas colorer (si besoin, baissez le feu). Ajoutez les épices. Mélangez le tout pendant 1 minute.

Ajoutez les lentilles. Mélangez. Versez l'eau. Mélangez. Laissez cuire quelques minutes jusqu'a ce que l'eau se soit presque complètement évaporée. Ensuite versez le lait de coco petit à petit en attendant qu'il ait été absorbé avant d'en rajouter, un peu comme pour un risotto. Remuez souvent pour éviter que le tout n'attache. Les lentilles vont peu à peu se transformer en purée. Salez et poivrez en cours de cuisson.

Quand vous avez une purée épaisse et que les lentilles sont très tendres, votre dahl est prêt. Vous pouvez le servir aussitôt, dans ce cas-là vous pouvez le déguster à la cuillère. Vous pouvez également le laissez refroidir, placez-le au frigo et servez-le tartiné sur des petits crackers. Parsemez de coriandre fraîche.

dimanche 25 juin 2017

Mon taboulé aux légumes et halloumi grillé

Je continue mon exploration des salades rafraîchissantes car les températures refusent de baisser à Barcelone.
Le taboulé, c'est mon envie du jour. Je me souviens de la version de ma maman, un peu fade, avec de l'oignon cru, de la semoule, des tomates. J'ai aussi goûté à des versions industrielles (ce qui serait juste impensable aujourd'hui vu que je refuse de manger quoi que ce soit qui ne soit pas fait maison!).

Aujourd'hui, je me fais plaisir avec une nouvelle version pleine de légumes et ma petite touche perso: du haloumi grillé. Si vous ne le connaissez pas, le haloumi est un fromage au départ mi-chèvre, mi-brebis, que l'on trouve sur les tables libanaises, chypriotes... Il se sert grillé. Je vous le recommande vivement!

Une version pas très tradi donc mais je ne vais pas me refaire, j'aime détourner les recettes.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 15 minutes

Attente: 1 + 2 heures minimum

Ingrédients pour 4 personnes:

- 130 g de boulgour fin
- 1 courgette
- 1 aubergine
- 2 tomates
- 1/4 de poivron rouge
- 2 cuillères à soupe de pignons
- 6 brins de menthe
- 200 g de halloumi
- le jus d'un citron
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez abondamment le boulgour puis laissez-le s'égoutter. Versez-le dans un saladier et placez-le au frigo pour une petite sieste d'une heure.

Lavez et séchez les légumes. Détaillez-les en micro dés. Faites revenir la courgette et l'aubergine séparément dans une poêle avec de l'huile d'olive. Pour l'aubergine soyez généreux(se) en huile. Salez et poivrez en cours de cuisson. Laissez cuire jusqu'à ce que les légumes soient tendres. La cuisson se fait sur feu vif. Laissez refroidir.

Ajoutez les légumes au boulgour. Versez le jus de citron, deux cuillères à soupe d'huile d'olive. Salez et poivrez. Mélangez et remettez au frais pour une sieste plus longue: 2 heures pour que le taboulé soit bien froid.

Pendant la 2 ème sieste, lavez, séchez et hachez les feuilles de menthe. Ajoutez-les au taboulé. Faites ensuite griller les pignons dans une poêle sans matière grasse. 
Au moment de servir le taboulé coupez le halloumi en tranches épaisses et faites-le griller (toujours sans matière grasse) 2 minutes de chaque côté.

Répartissez le taboulé dans les assiettes, parsemez de pignons puis déposez les tranches de halloumi sur le dessus. 
Servez aussitôt.

samedi 24 juin 2017

Mes esquimaux mangue/cardamome

Un vent de fraîcheur souffle sur le blog aujourd'hui. Non la canicule n'a pas pris la poudre d'escampette. C'est juste que j'ai sorti l'artillerie lourde: de la glace. 
J'avoue que je n'aime pas les glaces. Si la plupart des gens se jettent sur le premier glacier dès les premiers jours de chaleur, je passe mon chemin, préférant de loin manger un fruit ou boire une bonne Limonade pour me rafraîchir. Les glaces et moi ne sommes pas de bons amis.
C'est que voyez-vous, je les trouve toujours trop sucrées et trop lourdes. 

Aujourd'hui, il fait tellement chaud que j'ai eu envie de mordre dans une bonne glace...sans sucre!

Aussitôt dit, aussitôt fait, j'ai attrapé le blender, les ingrédients. Un peu de patience et voici mes esquimaux tout juste sortis du congélo!

Votre ustensile ami pour la recette: des moules à esquimaux

Préparation: 15 minutes

Attente: 1 nuit + 2heures

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1 belle mangue, bien mûre (environ 450g)
- 1 yaourt grec
- 5 gousses de cardamome
- le jus d'un demi-citron vert

La veille, pelez et coupez la mangue en morceaux. Placez-les sur une plaque en les séparant. Mettez la plaque au congélateur pendant 1 heure. Une fois, les morceaux refroidis, placez-les dans un sac congélation. Oubliez-les toute la nuit.

Le lendemain, ouvrez les gousses de cardamome, réduisez-les en poudre dans un mortier.

Placez tous les ingrédients dans votre blender. Mixez. En cours de mixage, remuez avec une cuillère en bois de temps en temps. Pour obtenir une texture lisse, comptez 2 à 3 minutes. Si votre mangue n'est pas assez sucrée, ajoutez une cuillère à café de miel dans le blender.

Versez la préparation dans les moules à esquimaux. Insérez les bâtonnets. Placez au congél pour 2 heures. 

Pas de panique si vous n'avez pas les moules à esquimaux, vous pouvez aussi déguster la glace dès la sortie du blender, ou bien la verser dans une boîte résistant au froid pendant 2 heures. Ensuite, il ne vous reste plus qu'à prendre une cuillère à glace pour réaliser des boules. Ce sera aussi bon qu'en esquimaux!


Polos de mango y cardamomo

Ingredientes:
- 1 mango maduro (de 450 g más o menos)
- 1 yogur griego
- 5 vainas de cardamomo 
- el zumo de media lima

El día anterior, pelar y cortar el mango. Poner los trozos en una placa. Poner la placa al congelador y dejarla dentro toda la noche.

Al día siguiente, abrir las vainas de cardamomo, reducir a polvo en un mortero.
Poner todos los ingredientes en el blender. Triturar. 
Si el mango no es un poco ácido, añadir una cucharadita de miel (o más).
Verter en unos moldes de polos. Poner al congelador para dos horas.

vendredi 23 juin 2017

Ma limonade au gingembre

Quand le mercure joue à qui monte le plus haut, on vous dit de vous hydrater, de penser à boire de l'eau toute la journée. Le problème pour moi c'est que justement de l'eau, je n'en bois pas trop car je suis plus thé. Normalement, j'ai toujours ma tasse à la main. Ma dose quotidienne se situe entre 6 et 8 tasses. 
Quand les 35ºC sont atteints je suis toujours un peu embêté. Bien sûr je peux me préparer des thés glacés mais la logistique est plus compliquée que juste se faire chauffer de l'eau.
Si je ne peux pas boire de thé bouillant comme à mon habitude, si les sodas ne me disent rien du tout, si je ne suis pas fan de l'eau toute seule, pas le choix, je dois trouver une alternative.
Celle du jour: une pure limonade avec plein de jus d'agrumes et un peu de gingembre pour relever le tout.
La canicule peut s'installer, j'ai mon remède à la chaleur!

Préparation: 10 minutes

Repos: 2 heures

Ingrédients pour 6 personnes:

- 6 citrons verts
- 6 citrons
- 2 oranges
- 1 morceau de gingembre de 5 cm
- 2 cuillères à café de sucre de canne (ou plus selon votre goût)
- 6 brins de menthe 
- eau gazeuse

Pressez 5 citrons verts, 5 citrons et 1 orange.

Pelez et pressez le gingembre (avec le presse ail ça marche très bien). Ajoutez-le au jus des agrumes. Ajoutez le sucre. Mélangez. Laissez reposer au frigo pendant 2 heures.

Pour le service, lavez et séchez les agrumes restants puis détaillez-les en fines tranches. Lavez et séchez la menthe.

Versez de la limonade dans des grands verres en la filtrant dans une passoire. Ajoutez de l'eau gazeuse. Quelques glaçons, un brin de menthe, des tranches d'agrumes dans et voici la boisson parfaite pour se désaltérer en ces temps de chaleur intense.

jeudi 22 juin 2017

Mon trio de crostini

Quand le mercure s'envole, il n'y a pas que moi qui fonds, mon appétit aussi. Je n'ai pas faim. Même le chocolat reste dans le placard...c'est dire si je suis atteint car qu'il vente, pleuve ou neige, que je sois gai ou triste, le chocolat est de sortie TOUS les jours. Et bien là non. Il fait grise mine dans son emballage, au fond du frigo (pas le choix sous peine que lui aussi ne fonde). Pas de douceurs en fin de repas. C'est même pire que ça, à peine deux thé par jour moi qui en bois au moins 6 en temps normal. J'arrive à peine à avaler mes deux du matin mais après je renonce.
Si ça continue, je vais émigrer vers les pays où c'est l'hiver pour pouvoir boire mon thé tranquille tout en mangeant du chocolat!
Non mais!
C'est dans ce contexte que j'ai eu envie de crostini, ces petits toasts grillés venus d'Italie et garnis de tout ce qu'on veut.
Parfaits pour un dîner léger car on n'en fait qu'une bouchée.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

Crostini aubergine:
- 1 aubergine moyenne
- 1 gousse d'ail
- 1 yaourt grec
- le jus d'un citron
- 1 brin de menthe + quelques petites feuilles
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Crostini courgette:
- 1 courgette moyenne
- 1 oignon frais
- 1 gousse d'ail
- 1 petit pot de pesto ou du pesto maison (vous n'utiliserez pas tout)
- quelques petites feuilles de basilic ou d'origan
- 2 tranches de bûche de chèvre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Crostini tomate:
- 2 tomates
- 10 g de sucre
- 1/4 de boule de mozzarella di bufala
- 1 petit pot de pesto rouge (vous n'utiliserez pas tout)
- quelques gouttes de crème balsamique
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 4 branches de thym frais
- sel, poivre

Montage:
- 1 baguette

Lavez et séchez les légumes. Coupez la courgette en mini dés, l'aubergine et les tomates en petits cubes. Pelez et hachez les gousses d'ail. Pelez et coupez l'oignon en 8 quartiers. Lavez, séchez et effeuillez les herbes en les séparant. Hachez les feuilles de menthe.

Faites chauffer 5 cuillères à soupe d'huile dans une poêle. Quand elle est chaude, ajoutez les cubes d'aubergine. Mélangez bien et laissez cuire 10 bonnes minutes sur feu modéré en remuant souvent. Salez et poivrez en cours de cuisson. Deux minutes avant la fin, ajoutez une gousse d'ail écrasée. L'aubergine doit être tendre. Réservez sur une assiette.

Faites ensuite revenir la courgette de la même façon mais cette fois sur feu vif. La cuisson sera plus rapide (6 à 7 minutes). Salez, poivrez et ajoutez une gousse d'ail en cours de cuisson. Les dés de courgettes doivent encore être un peu al dente. Réservez. Faites ensuite griller les quartiers d'oignon dans la poêle sans ajouter de matière grasse. Laissez cuire rapidement sur chaque face. Ils doivent être bien dorés. Salez, poivre. Réservez.

Enfin, faites revenir les tomates sur feu très vif avec 1 cuillère à soupe d'huile toujours à la poêle. La cuisson prend 2 minutes. Ajoutez le sucre, salez et poivrez dès le début de la cuisson.
Réservez.

Coupez la baguette en tranches pas trop épaisses. Faites-les griller au grille-pain. Divisez-les en trois groupes ( 1 pour chaque sorte de crostini)

Montage:
Pour les crostini aubergine, badigeonnez les tranches de pain avec le jus de cuisson des tomates à l'aide d'un pinceau. Déposez une bonne cuillère à café d'aubergine par-dessus. 
Mélangez le yaourt, le jus de citron, la menthe hachée, une pincée de sel et une de poivre dans un bol. Versez un peu de sauce sur les dés d'aubergine. Décorez avec des petites feuilles de menthe.


Pour les crostini courgette, tartinez les tranches de pain avec du pesto. Déposez une cuillère à café de courgette. Recouvrez avec un quartier d'oignon. Déposez un petit morceau de chèvre sur l'oignon. Décorez avec les feuilles que vous avez choisies.


Pour les crostini tomate, détaillez la mozza en tout petits dés. Mélangez-les aux tomates. Tartinez les tranches de pesto rouge. Déposez une cuillère à café de tomates/mozza. Versez quelques gouttes de crème balsamique. Décorez avec quelques feuilles de thym.


Une petite dînette qui en jette! Non?

mercredi 21 juin 2017

Ma salade de quinoa et compagnie (recette fourre-tout)

Parfois le cuisinier fait des liste dans tous les sens. Parfois il fait des piles de livres avec des petits papiers partout pour annoter les recettes qu'il a envie d'essayer. Parfois ce sont les revues qui s'empilent au pied de son lit ou sur sa table basse avec des pages pliées quand des idées lui plaisent. Et puis parfois il est sans filet quand il entre en cuisine. Parfois il ne sait même pas par quel bout prendre les ingrédients. Parfois les idées viennent en ouvrant le placard ou le frigo. Parfois c'est l'angoisse de se lancer dans une recette sans queue ni tête qui finira à la poubelle car inmangeable. 
C'est un peu dans cet état d'esprit que je suis rentré en cuisine aujourd'hui. Pas vraiment d'envie, pas vraiment d'idées. Et puis, allez savoir comment, la magie culinaire a pris.

Aujourd'hui donc une recette fourre-tout mais aussi vraiment bonne. Une belle surprise!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure  en tout (mais pas de four)

Repos: 2 heures

Ingrédients pour 2 personnes:

- 70 g de quinoa
- 90 g de lentilles du Puy 
- 1 aubergine
- 1 courgette
- 1 oignon
- 3 gousses d'ail
- 2 tomates
- 50 g de feta
- 10 g de sucre
- sel, poivre
- huile d'olive

Faites cuire le quinoa et les lentilles dans deux casseroles en suivant les indications sur les paquets. Égouttez-les et laissez-les refroidir.

Lavez et séchez les légumes. Détaillez-les en petits dés. Pelez et hachez l'oignon et les gousses d'ail. 

Faites revenir l'aubergine avec au moins 4 cuillères à soupe d'huile, sur feu modéré pendant 10 minutes environ. Remuez régulièrement. Salez et poivrez. À la moitié du temps de cuisson, ajoutez une gousse d'ail hachée. Mélangez. Réservez l'aubergine sur une assiette.

Faites ensuite revenir la courgette avec 1 cuillère à soupe d'huile sur feu vif pendant 5 minutes en remuant constamment. 2 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez une gousse d'ail. Salez et poivrez. Réservez sur une assiette.

Faites revenir l'oignon sur feu assez vif avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Laissez-les colorer pendant 3 à 4 minutes. Réservez.

Enfin, faites revenir les tomates sur feu très vif avec le sucre. Salez et poivrez. La cuisson dure vraiment 2 minutes pour éviter de se retrouver avec une sauce tomate. Réservez.

Quand tous les ingrédients cuits sont plus ou moins à température ambiante, mélangez-les dans un saladier. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Placez au frais pour au moins deux heures.

Pour le montage, histoire de faire joli, utilisez un emporte-pièce: versez-y la salade en tassant un peu. Râpez la feta sur la salade et terminez en répartissant l'oignon. Ajoutez éventuellement quelques feuilles vertes pour la déco.


lundi 19 juin 2017

Ma salade de tomates et burrata

Tomate. Quand j'y pense qu'est-ce que ça m'évoque? Le rouge, l'été, la ratatouille, une sauce à verser sur des pâtes, un mauvais souvenir culinaire de mon enfance (la maudite salade de tomates de mon père avec persil et échalotes à volonté moi qui détestais ça), un produit rare (il est de plus en plus difficile de trouver des tomates dignes de ce nom même en pleine saison). C'est donc un ingrédient qui peut être aussi bien merveilleux que pas terrible. 
Dolors vient d'apporter ces 1ères tomates. La semaine passée j'en ai aussi trouvé sur le marché à Versailles directement chez le producteur. Tout suite j'ai pensé à une belle salade de tomates loin, très loin de celle de mon enfance.

Préparation: 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 3 tomates green zebra
- 1 belle tomate ananas
- 2 tomates noires de Krimée
- 2 tomates rouges (vos préférées)
- 1 burrata (sorte de mozzarella très crémeuse)
- 1 bouquet de basilic vert
- 10 petites feuilles de basilic pourpre
- 10 cl d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de pignons
- sel, poivre
- fleur de sel

Faites griller les pignons dans une poêle sans matière grasse pendant quelques minutes (ils doivent se colorer légèrement). Lavez, séchez et effeuillez les basilics. Réservez le pourpre. Gardez les plus petites feuilles du vert et placez les autres dans le bol de votre mixeur. Versez l'huile, ajoutez les pignons. Salez et poivrez. Mixez finement. Versez la sauce obtenue dans un pot en verre.

Lavez et séchez toutes les tomates puis coupez-les en tranches. Déposez-les sur une grande assiette.
Placez la burrata au centre de l'assiette. Arrosez de sauce (vous ne mettrez pas tout, ce qui reste sera parfait pour préparer un bon plat de pâtes). Parsemez de feuilles de basilic. Ajoutez deux pincées de fleur de sel sur la burrata. Arrosez-la d'un petit filet d'huile d'olive. Servez avec des tranches de pain grillé.


vendredi 16 juin 2017

Mes toasts à l'orientale (recette bicéphale)

Aujourd'hui pas de salade ni de dessert cru au menu... pas envie. 
Je ne peux toujours pas allumer le four tellement il fait chaud dehors. Mais alors que manger?
Un reste de dîner dans un tupper. Un jour de forte chaleur. Une séance de ciné à 20h30. C'est avec ces contraintes que j'ai préparé ma recette d'aujourd'hui avec l'aide de Mr R, ma muse culinaire et aussi mon assistant saveurs.

Préparation: 30 minutes

Cuisson:

Repos: 45 minutes

Ustensiles amis pour la recette: un taille-légumes et une râpe à gros trous

Ingrédients pour 4 personnes:
- 2 aubergines pas trop grosses
- 1 oignon frais
- 1 gousse d'ail
- 1 pot de sauce tomate de 200 g
- 100 g de pois chiches
- 2 petites courgettes
- 60 g de feta
- quelques feuilles de menthe
- 8 tranches de pain de mie
- sel, poivre
- 2 cuillères à café de cannelle
- 1 cuillère à café de cumin
- 1 pincée de chili flakes (ou de piment d'Espelette)
- huile d'olive

Lavez et séchez les aubergines. Ôtez les pédoncules et détaillez la chair en tout petits dés.

Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail. Faites-les suer dans une grande poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré le temps qu'ils deviennent translucides. Ajoutez les épices(sauf le piment), salez et poivrez en cours de cuisson. Réservez.

Faites ensuite revenir les aubergines avec pas mal d'huile d'olive (la quantité est à ajuster mais disons au moins 4 cuillères à soupe), sur feu vif pendant 10 bonnes minutes en remuant souvent. Salez et poivrez en cours de cuisson. Quand les dés sont tendres, ajoutez le mélange oignon/ail et versez la sauce tomate. Mélangez le tout. Laissez mijoter pendant 5 minutes puis ajoutez les pois chiches égouttés. Poursuivez la cuisson 5 minutes. La sauce doit avoir bien réduit, sinon laissez cuire un peu plus. Laissez refroidir pendant 45 minutes à température ambiante.

Lavez et séchez les courgettes. Ôtez les extrémités et passez le reste au taille-légumes pour obtenir des spaghetti de courgette. Faites-les revenir à la poêle avec un filet d'huile d'olive sur feu vif pendant 5 minutes. Salez, poivrez et saupoudrez de chili flakes (ou de piment). Réservez.

Découpez des cercles dans les tranches de pain de mie à l'aide d'un emporte-pièces (9 cm de diamètre pour moi). Passez-les au grille pain.

Montage:
Sur un cercle de pain, étalez une cuillère à soupe du mélange d'aubergine. Déposez quelques spaghetti de courgette par-dessus. Râpez la feta sur le toast. Parsemez de petites feuilles de menthe lavées et séchées.
Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients.
Servez sans attendre pour que le pain soit encore croustillant!

jeudi 15 juin 2017

Ma tarte crue aux fruits rouges (pour jours de canicule)




Si vous venez de temps en temps faire un tour dans ma cuisine à moi, vous avez peut-être vu passer la recette de Ma tarte aux fraises. Une tarte sans crème et peu sucrée pour calmer une grosse envie de tarte et pour sublimer les fraises de Dolors.
Depuis cette recette, les températures se sont envolées et Barcelone est devenu une sorte de four géant où tout ce qui sort dans la rue est rôti sous un soleil brûlant. Dans ces conditions, je dois oublier l'idée d'allumer le four pour cuisiner.
Mais alors comment faire quand une nouvelle envie de tarte s'empare de ma tête et refuse d'en sortir? 

Une seule solution: chercher un moyen de me faire plaisir sans allumer le four. Je n'avais pas l'ombre d'une piste quand un souvenir de recette vue sur un blog est venu me chatouiller le cerveau: de la pastèque comme une pizza. Et si je faisais ça en mode dessert?

Aujourd'hui, je vous propose donc ma tarte toute crue aux fruits rouges où la pâte a disparu pour laisser place à la pastèque. Cette tarte a été l'occasion de replonger ma main dans la malle aux épices que j'ai reçue il y quelque temps par mon partenaire l'Île aux épices. Cette fois c'est le zeste de yuzu qui a été tiré au sort. Le yuzu est un agrume qui nous vient d'Asie. Il est très utilisé au Japon et a un goût assez prononcé. C'était la petite touche qu'il me fallait pour réveiller ma tarte. 

Si les températures continuent à monter, je vais finir par ne plus savoir me servir de mon four...

Préparation: 15 minutes

Repos: 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1 belle tranche de pastèque de 2 cm de hauteur (ma pastèque pesait environ 3 kg, j'ai prélevé la tranche au milieu)
- 200 g de fraises
- 1 cuillère à soupe de myrtilles
- quelques framboises
- 1 mûre (ou une cerise)
- 1 cuillère à soupe de fraises des bois.
- 3 bonnes cuillères à soupe de mascarpone
- 1 cuillère à café de Zeste de yuzu (si vous n'en trouvez pas, remplacez par le zeste d'un demi-citron) 
- 3 cuillères à café rases de sucre en poudre
- 2 cuillères à café de pâte de yuzu concentré (dans les magasins spécialisés en pâtisserie, à défaut, prenez de la confiture d'abricot)

Lavez et séchez tous les fruits sauf la pastèque.

Équeutez-les fraises et coupez-les en tranches dans le sens de la hauteur.

Dans un saladier, lissez le mascarpone avec une spatule. Ajoutez le sucre et le zeste de yuzu (ou de citron) et mélangez. Étalez cette crème sur la tranche de pastèque avec une cuillère à soupe.

Répartissez les fraises sur la crème. Ajoutez les framboises, les myrtilles et les fraises des bois en formant des cercles pour une jolie déco. Au centre de la tarte, placez la mûre (ou cerise).

Passez la pâte de yuzu 30 secondes au micro-ondes. Badigeonnez-en les fruits.

Placez la tarte au frigo et laissez-la reposer 30 minutes. Servez-la bien fraîche.

Pour la déco, vous pouvez ajouter quelques petites feuilles de menthe.

mercredi 14 juin 2017

Ma salade fatouche à moi

Alors que le mercure devient fou à Barcelone, je n'ai qu'une envie: faire des salades. Moi qui suis fan de mon four, la seule pensée de devoir l'allumer me fait défaillir...et pourtant je suis adepte de la transformation de ma cuisine en sauna (cf mes recettes de l'été dernier).
La chaleur est arrivée d'un seul coup, comme ça, sans prévenir. Il y a une semaine, j'avais encore une petite veste le matin sur le vélo, les nuits étaient fraiches. Il pleuvait encore. 
Aujourd'hui, tout ceci n'est plus qu'un lointain souvenir. Les nuits sont fatigantes à force de chaleur, les journées écrasantes pour la même raison mais en pire. 
Donc question cuisine, je suis passé en mode minimaliste et frais pour trouver dans l'assiette ce que je ne trouve pas dans l'air.
Aujourd'hui, je suis retourné au Liban (culinairement parlant) pour vous apporter une salade fatouche, salade de crudités qui sert à recycler le pain pita. 

Entre la chaleur et l'assiette, j'ai vraiment l'impression d'être au Moyen Orient. Au moins un avantage à ces températures très élevées.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 1 pain pita
- 4 tomates
- 1 concombre
- 1 oignon frais
- 1/2 bouquet de menthe
- 2 cuillères à soupe d'olives noires
- le jus d'un demi-citron
- 2 pincées de sumac
- poivre blanc
- sel
- huile d'olive

Lavez et séchez les tomates. Coupez-les en 8. 

Pelez le concombre, coupez-le en 2 dans le sens de la longueur puis en tronçons.

Lavez, séchez et effeuillez la menthe. Hachez-la grossièrement.

Pelez et émincez l'oignon. Faites-le revenir 7 à 8 minutes dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile sur feu assez vif. Salez et poivrez. Ôtez du feu quand il y a une légère coloration.
Laissez refroidir.

Dans un saladier, assemblez, les tomates, le concombre, la menthe, les olives et les oignons. Mélangez.

Faites dorer le pain à la poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Quand il a pris une jolie couleur, égouttez-le sur du papier absorbant puis coupez-le en morceaux. Répartissez-les sur la salade. 

Dans un bol, mélangez le jus de citron avec 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Salez et poivrez. 
Versez la sauce sur la salade. Mélangez et saupoudrez de sumac.

Pour une version encore plus verte, ajoutez quelques feuilles de salade.

lundi 12 juin 2017

Mon assiette libanaise (recette d'un cuisinier ému)




J'ai fait le blog
 buissonnier depuis quelques jours. Ce n'était prémédité. C'est que voyez-vous quelqu'un a décidé d'arriver un peu plus tôt que prévu et je ne me voyais pas rater son entrée en scène. 
Quand une petite fille arrive dans la vie de ma soeur, mon coeur de frère (et de tonton tout nouveau) n'a fait qu'un bond. Un jeudi soir tard, réserver un billet d'avion, partir le vendredi à l'aube (je me suis levé avant le soleil!), voler contre vents et marées pour être là et voir ce petit bébé tout beau, tout rose. 
Aujourd'hui c'est un cuisinier très ému qui reprend les ustensiles pour venir échanger une recette voyageuse.
Au départ j'avais dans la tête un gratin d'aubergine... voici ce que c'est devenu au gré de ma créativité qui est venue mettre son grain de sel (et de cumin, et de cannelle aussi).

Bienvenue à Élise!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 40 minutes en tout

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 aubergines (environ 750g)
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 250 g de boeuf haché
- 150 g de chair à saucisse
- 20 cl de sauce tomate
- 3 cuillères à café de concentré de tomate
- 3 cuillères à café de cannelle 
- 3 cuillères à café de cumin
- 1 petit verre d'eau
- 300 g de pois chiches en boîte
- le jus d'un demi-citron
- huile d'olive
- 3 brins de menthe
- 2 cuillères à soupe de pistaches décortiquées et non salées

Égouttez et rincez abondamment les pois chiches. Placez-les dans le bol de votre mixeur avec un peu de sel, du poivre, le jus de citron et 4 cuillères à soupe d'huile. Mixez finement. Vous devez obtenir une purée lisse et pas trop compacte. Si le tout est trop épais, ajoutez un peu d'eau. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Lavez et séchez les aubergines. Ôtez les pédoncules puis coupez la chair en tout petits dés. Pelez et hachez les oignons et la gousse d'ail. Lavez, séchez, effeuillez et hachez la menthe. Hachez grossièrement les pistaches.

Faites revenir 2/3 des oignons dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, sur feu modéré pendant 5 minutes. Ajoutez l'ail et poursuivez la cuisson pendant 2 minutes. Ajoutez 2 cuillères à café de cannelle et 1 de cumin. Mélangez intimement. Réservez.

Faites revenir ensuite les aubergines avec 4 cuillères à soupe d'huile. Mélangez bien. Salez et poivrez en cours de cuisson. Laissez cuire jusqu'à ce que les dés d'aubergine soient tendres. Remettez alors le mélange oignon/ail dans la poêle. Versez la sauce tomate. Mélangez le tout. Laissez blobloter gentiment pendant 10 minutes. Gardez au chaud.

Faites suer le reste d'oignons dans une petite poêle sur feu modéré. Ajoutez les viandes. Écrasez bien avec une cuillère en bois pour éviter les gros morceaux. Salez, poivrez et saupoudrez des épices restantes. Laissez revenir 5 bonnes minutes. Ajoutez alors le concentré de tomates. Mélangez. Versez la moitié du verre d'eau. Mélangez. Laissez mijoter 5 minutes et rajoutez-en un peu si le tout s'assèche. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Réservez au chaud.

Montage
étalez une couche de purée de pois chiches dans le fond de 4 assiettes. Versez la préparation d'aubergine par-dessus et terminez pas la sauce à la viande. Parsemez de menthe et de pistaches hachées.


jeudi 8 juin 2017

Mes hamburgers sans gluten/frites au four

En ce moment, j'ai l'aubergine dans la tête. J'en ai trouvé chez ma chère Bruixa. Les premières de la saison. J'aime ces moments des premiers légumes ou des premiers fruits. Ils ont une saveur particulière. Après on prend l'habitude d'en avoir dans le frigo et on ne se réjouit plus autant. En fait je me réjouis de ce genre d'événement car je respecte les saisons. Pas d'aubergines dans ma cuisine avant que mes deux fournisseuses officielles n'en aient sur leurs étals, pareil pour les fraises, les cerises...
J'aime les attendre. J'aime le moment où je les vois. Le bonheur de mordre dans un abricot mûr à point, produit à côté! Vivre au gré des saisons comme le faisaient mon papi et ma mamie. Pour eux pas de tomates en hiver (et parfois pas non plus en été, en Normandie, parfois la météo n'est pas tendre avec les tomates). Ils mangeaient ce que le jardin donnait ou ce que le voisin leur offrait. Au pire ils achetaient mais toujours des produits de saison. 
Aujourd'hui, je reprends le flambeau grâce à mes deux acolytes, Dolors et la Bruixa.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 45 minutes en tout

Ingrédients pour 2 personnes:

Pour les hamburgers:
- 1 grosse aubergine
- 1/2 oignon frais
- 6 grandes feuilles de basilic 
- 4 cuillères à café de pesto rouge (retrouvez ma version sur la recette de mes Wraps ricotta/tomates séchées) ou de sauce tomate
- 2 steacks hachés de 100 g
- 1 tomate
- 60 g de comté
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de graines de sésame
- sel, poivre

Pour les frites:
- 2 pommes de terre moyennes
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 2 pincées de ras-el-hanout
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 200ºC. Lavez et séchez l'aubergine. Coupez-la ensuite en tranches de 1cm d'épaisseur. Huilez légèrement une plaque allant au four. Badigeonnez les tranches d'huile. Placez-les sur la plaque au fur et à mesure. Salez et poivrez. 

Pelez, lavez et séchez les pommes de terre puis taillez-les en frites. Placez-les dans un saladier. Ajoutez le ras-el-hanout. Salez, poivrez et ajoutez l'huile d'olive. Mélangez. Versez-les sur la plaque à côté des aubergines. Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ (il faudra peut-être laisser les frites quelques minutes supplémentaires). Retournez les aubergines et mélangez les frites en cours de cuisson. 

Pendant que les légumes cuisent, taillez l'oignon en fines rondelles. Faites-les revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive, pendant 5 minutes en les retournant pour les dorer des deux côtés. Salez et poivrez. Réservez.

Lavez et séchez la tomate. Coupez-la en rondelles assez fines. Lavez et séchez le basilic. Taillez le fromage en fines tranches. Étalez le pesto (ou la sauce tomate) sur une face de 4 tranches d'aubergine.

Faites cuire les steacks à votre goût. S'ils sont plus larges que les tranches d'aubergine, taillez-les avec un emporte-pièces. Salez et poivrez. Recouvrez-les de fromage. Passez-les au four 2 minutes pour que celui-ci fonde un peu.

Montage:
Superposez dans l'ordre une tranche d'aubergine (côté avec le pesto vers le haut), une rondelle d'oignon, une tranche de tomate, 3 feuilles de basilic, le steack, une autre tranche de tomate, une rondelle d'oignon et enfin une tranche d'aubergine (côté avec le pesto vers le bas). Parsemez de graines de sésame.  Servez avec les frites. 
Moi, je dis qu'avec un hamburger comme ça Mc Do n'a qu'à bien se tenir!!

mercredi 7 juin 2017

Ma tarte aux fraises

Ah les desserts!  Je ne sais pas où vous en êtes de votre rapport avec eux... De mon côté ça a bien changé depuis mon enfance.
Petit j'étais un ventre sur pattes, j'étais un gourmand sans limite, capable de dévorer tout et n'importe quoi. J'adorais tout ce qui était sucré, en particulier les gâteaux. Plus il y a avait de crème, plus j'aimais ça. J'ai eu une phase mokas (ou nids de Pâques), une autre Paris/Brest et je suis même passé par une ère Saint Honoré. C'est dire si j'étais gourmand. Aujourd'hui, vous ne me feriez pas avaler un de ces desserts. Je n'aime plus les desserts où les crèmes au beurre, pâtissière, diplomate (et j'en passe)rentrent en jeu. 

Si dessert il doit y avoir, autant que ce soit léger, avec des fruits par exemple. Mais là encore je suis exigent. Je veux sentir le goût du fruit, que ce ne soit ni trop sucré, ni lourd. 

Quand j'ai pensé à faire une tarte aux fraises, j'ai tout suite établi que je ne voulais pas de crème pâtissière ni de chantilly. Mon amie R m'a parlé d'une crème d'amande en m'assurant que c'était juste sublime. Bof, ça me tentait moyen. 
Et puis finalement j'ai fait ce qui me passait par la tête (comme d'habitude), une tarte avec plein de fruits, peu de sucre. Bref une tarte comme je les aime.

Pour la finition, je suis allé replonger la main dans la malle aux cadeaux du Père Nono de l'île aux épices, j'en ai sorti des amandes bio.

Préparation: 30 minutes

Repos : 1h 

Cuisson: 20 + 20 minutes

Ingrédients pour un moule à tarte de 19 cm de diamètre environ :
(soit une tarte pour 4 personnes)

Pour la pâte sucrée (il vous en restera, vous pouvez la congeler):
- 250 g de farine + un peu pour le moule
- 1 oeuf battu
- 50 g de sucre glace
- 45 g de poudre d'amande
- 135 g de beurre très froid + un peu pour le moule

Pour la compote:
- 4 pêches jaunes bien mûres
- 170 g de fraises
- 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
- 2 cuillères à soupe d'eau

Pour la garniture:
- 250 g de fraises
- quelques myrtilles
- 1 cuillère à soupe d'amandes bio 
- un peu de sucre glace

Pour la pâte, mélangez la farine avec le sucre glace, la poudre d'amande dans un saladier. Ajoutez le beurre très froid. Sablez le tout du bout des doigts. Ajoutez l'oeuf. Mélangez (toujours avec les doigts) juste assez pour former une boule. La pâte colle encore un peu aux mains c'est normal. Enveloppez-la dans du film alimentaire et placez-la au frigo pour au moins une heure.

Pelez les pêches, ôtez les noyaux. Coupez la chair en morceaux et placez-les dans une casserole. 

Lavez, équeutez et séchez les fraises. Coupez les plus grosses en deux. Ajoutez-les aux pêches. Versez la fleur d'oranger et l'eau. Portez sur feu assez vif. Remuez régulièrement. Comptez environ 20 minutes de cuisson, la compote doit s'assécher. Quand elle a la bonne consistance, mixez-la finement avec votre mixeur plongeant. Réservez.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Beurrez et farinez un moule à tarte. 

Coupez la pâte en deux. Prenez-en une moitié et étalez-la finement avec un rouleau à pâtisserie votre plan de travail fariné. Garnissez-en le moule. Ôtez l'excédent de pâte. Placez une feuille de papier sulfurisé sur le fond de tarte, recouvrez de légumes secs ou de poids de cuisson. Enfournez et laissez cuire 15 minutes. Ôtez alors les poids et le papier, poursuivez la cuisson pendant 10 minutes.
Sortez le plat du four et laissez-la pâte refroidir.

Lavez, séchez équeutez les fraises qui servent de garniture. Coupez-les en deux )ou plus si elles sont très grosses).

Lavez et séchez les myrtilles.

Concassez les amandes (pas trop finement).

Au moment de servir le dessert, étalez la compote sur le fond de tarte. Disposez ensuite les fraises en rosace. Répartissez les myrtilles et les amandes. Saupoudrez légèrement de sucre glace. 
Éventuellement, décorez aussi avec quelques petites feuilles de menthe.

Et voici une tarte où l'on sent vraiment le goût du fruit, pas trop lourde ni trop sucrée. Parce qu'on peut être gourmand/e et faire attention à sa ligne.