jeudi 30 mars 2017

Mes cannelloni à moi (je recycle mon poulet rôti épisode 5)

Deux choses pour commencer. 
Une idée il y a maintenant pas mal de temps...Et si je cherchais le plus d'idées possible pour recycler un poulet rôti?

Une autre idée: faire un jour des cannelloni. 

Et là je dois vous expliquer le pourquoi du comment. Quand je suis arrivé à Barcelone il y a de ça 12 ans, le premier Noël parents et beaux parents avaient fait le voyage. 
Pour l'occasion, j'avais d'abord pensé leur faire un repas typiquement catalan. Mais après avoir pris des renseignements... IMPOSSIBLE! 
Ici le 25 décembre on mange ce qu'on appelle "la carn d'olla" (sorte de pot au feu) et avec les restes on prépare les "canelons de Nadal" (les canneloni de Noël). 
Un pot au feu? Moi vivant JAMAIS! C'est pour moi le pire plat du monde. Je me revois encore, enfant, devant mon assiette à me demander comment venir au bout de tout ce qu'elle contenait.J'en ai encore des frissons.
Non, non, non.
Bref le Noël catalan avait pris l'eau.
Mais l'idée des cannelloni, elle a fait son chemin, et j'y ai souvent repensé depuis.

La semaine dernière, une envie de poulet rôti. Le problème c'est qu'à deux (dont un qui ne mange que les blancs) ça voulait dire poulet froid pendant 4 jours. Moyen. Et c'est là que je me suis souvenu des cannelloni!

Voici donc ma version de ce plat à adapter avec vos restes à vous (et je suis sûr que vous en avez de très beaux).

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 400 g de restes de poulet rôti (plus éventuellement les légumes qui l'ont accompagné et les oignons ou échalotes du plat)
- le reste du jus du plat de cuisson (il ne faut rien jeter, tout se réutilise!)
- 12 feuilles de lasagnes (je vous épargne la préparation des pâtes pour gagner du temps)
- 40 cl de Bouillon de volaille
- 20 cl de crème fraîche épaisse
- 100 g de fromage râpé
- sel, poivre
- beurre pour le plat

Désossez la viande et ôtez la peau des morceaux.

Hachez finement la viande au couteau ainsi que les légumes et les oignons ou échalotes.

Faites réchauffer le tout dans une poêle avec le jus de cuisson (ou un peu d'huile d'olive à défaut).
Ajoutez une cuillère à soupe de crème fraîche en cours de réchauffage. Mélangez bien. Salez et poivrez légèrement. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.
Réservez.

Ébouillantez les feuilles de lasagnes: plongez-les deux par deux dans une grande casserole d'eau bouillante salée et laissez-les cuire deux minutes. Égouttez-les aussitôt et recommencez avec deux autres.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Placez les feuilles de lasagnes sur une grande planche, le côté le plus étroit vers vous.

Déposez une bonne cuillère à soupe de farce au poulet à l'extrémité que vous avez devant vous et enroulez-la feuille de lasagne sur elle-même.

Beurrez un plat à gratin.

Placez-y les cannelloni dès qu'ils sont prêts.

Dans la poêle qui a servi à réchauffer la viande, versez le bouillon de volaille. Portez à ébullition. Dès le 1er bouillon, ajoutez la crème. Mélangez. Salez et poivrez selon votre goût.

Versez la sauce sur les cannelloni. Elle doit les recouvrir. 

Parsemez le plat de fromage râpé.

Enfournez et laissez cuire 30 minutes.

La pâte doit être tendre, sinon prolongez la cuisson quelques minutes.

Servez aussitôt.

Comme mon poulet rôti était plutôt très costaud, il m'en est resté pas mal. Rendez-vous demain pour le 6ème épisode du recyclage de poulet rôti... et je peux déjà vous dire que je vous emmènerai au Portugal.

mercredi 29 mars 2017

Mon labneh maison (souvenir culinaire du Liban nº3)

Et si on repartait en voyage au Liban?

Alors que mon rythme s'intensifie vraiment et que mes semaines ne comptent pas assez d'heures pour faire tout ce que je veux, j'ai envie d'appuyer sur le bouton pause le temps d'une recette. Envie de fermer les yeux juste 2 minutes pour me replonger dans mon 1er voyage à Beyrouth.
Les souvenirs reviennent vite.
Un joli resto. Une soirée avec mes amis F et G. Des mezze plein la table. Des odeurs. Des saveurs. Cette cuisine que j'aime tant! Cette ville que j'ai tant aimé découvrir.

Parmi les ingrédients phares de la cuisine libanaise, il y a le labneh, ce fromage frais que l'on mange en entrée avec du pain ou que l'on trouve sur les man'oushés (galettes libanaises). Souvent associé au zaatar, c'est un incontournable sur les tables.

Si vous ne le connaissez pas, l'occasion est peut-être venue...

Préparation: 10 minutes

Votre meilleur ami pour la recette: un bas (propre cela va sans dire)

Repos: 12h + 12 h

Ingrédients pour 4 personnes:

- 500 g de yaourt nature au lait entier
- 1, 5 cuillère à soupe de jus de citron
- 1,5 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 2 pincées de sel

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients.

Versez le tout dans un bas. Accrochez-le au robinet de votre évier et laissez s'égoutter toute la nuit.

Le lendemain, coupez le bas et versez le yaourt égoutté dans une passoire fine placée sur un bol. Mettez au frigo et laissez reposer 12h à nouveau.

Au bout de ce deuxième repos, votre labneh est prêt.
Versez-le dans une assiette. Arrosez-le d'huile d'olive ou de Zaatar
À déguster avec du pain pita ou des crackers.

lundi 27 mars 2017

Chips d'artichauts

Dans la série légumes mal aimés ou mal traités en plus du poireau (mais qui a eu cette idée folle de le servir en vinaigrette??) et du chou-fleur (pourquoi a-t-il mauvaise presse? Ça je ne comprendrais jamais), il y aussi l'artichaut. Si ça continue, je vais monter un groupe pour la réhabilitation des légumes mal aimés et mal traités.
Je ne sais pas comment vous le préparez chez vous ou si vous en mangiez quand vous étiez petit(e)s.
Encore un qui n'a pas les traitements qu'il mérite. 
Encore un qu'on fait bouillir dans d'affreuses souffrances et que l'on sert avec ... une vinaigrette!
Chez mes parents, l'artichaut était souvent convié à table. 
Bien sûr bouilli. Évidemment arrosé de vinaigrette. Et le pire c'est que j'adorais ça!
J'en étais là de ma relation avec ce légume quand je suis arrivé à Barcelone. Et là un monde s'est ouvert à moi!
Ici point de bain d'eau bouillante...non, non, non! Au contraire, ici il y a de bien jolies façons de le préparer.
C'est en parlant avec Dolors samedi, que j'ai eu envie de cuisiner l'artichaut. 
La semaine prochaine, deux autres recettes suivront car j'ai envie de le découvrir sous ses meilleurs jours (et j'en profite tant que Mr R est parti...)

Préparation: 10 minutes


Cuisson: 4 à 5 minutes


Ingrédients pour 4 personnes:


- 6 petits artichauts (ceux que l'on trouve en Espagne sont de petite taille et n'ont pas de poils au milieu)

- 1 demi-citron
- huile de tournesol 
- sel

Ôtez les feuilles des artichauts jusqu'à ce que vous arriviez à celles qui sont tendres. 


Avec un petit couteau taillez légèrement la base pour enlever tous les petits morceaux de feuilles. Coupez le haut des feuilles restantes.


Citronnez-les.


Coupez la tige à ras.


Avec un bon couteau, émincez finement les artichauts dans le sens de la hauteur.


Faites chauffer de l'huile dans une poêle (il doit y en avoir 2 cm environ).


Quand elle est bien chaude, plongez-y les artichauts. Laissez-les cuire 4 à 5 minutes en les retournant à mi-cuisson pour qu'ils soient dorés des deux côtés. Vous devrez peut-être les faire frire en plusieurs fois.


Égouttez-les sur du papier absorbant.


Salez-les et servez sans attendre.

dimanche 26 mars 2017

Mon gâteau renversé aux pommes (recette de l'enfance revisitée)

Quand j'étais petit, le dimanche avait toujours des allures de fête. C'était le jour de la semaine où l'on mettait les petits plats dans les grands. 
Chaque dimanche, le menu était spécial. Une tradition héritée de mes grands parents.
Et le dimanche, papa et maman étaient en cuisine. Lui pour l'entrée et le plat. Elle pour le dessert. 

Côté plat c'était la tradition française: blanquette de veau, pot-au-feu (beurk!), bourguignon (re-beurk) entre autres. 

Pour ce qui est des desserts, ma maman sortait son grimoire (elle aussi en a un). Ses classiques à elle: 
La Reine de Saba, le Revenez-y (qui porte tellement bien son nom!) et il y avait aussi le gâteau renversé à l'ananas.
Si les deux premiers étaient mes préférés, le 3ème en revanche avait du mal à passer car l'époque je n'aimais pas le caramel. 
Le temps a bien passé et aujourd'hui c'est moi qui cuisine le dimanche. Seul maître à bord dans la cuisine, je suis aussi bien en charge du plat que du dessert. 
En ce dernier dimanche de mars, j'ai eu envie de revisiter le gâteau renversé de mon enfance histoire de me replonger (mais trop) dans mes souvenirs.

Que voulez-vous, j'ai le dimanche nostalgique!

Préparation : 20 minutes

Cuisson: 45 minutes + le temps de préparer le caramel

Ingrédients

- 150 g de farine
- 150 g de beurre demi-sel
- 100 g de sucre + 80g
- 3 oeufs
- 2 cuillères à café de levure chimique
- 5 pommes
- 1 poire (qui passait par là, mais elle n'est pas obligatoire, remplacez-la par une pomme)
- 2 cuillères à soupe d'éclats de caramel (pour moi de Normandie, facultatif)
- beurre pour le moule

Passez le beurre 1/2 sel 30 secondes au micro-ondes pour le ramollir (il ne doit pas être fondu).

Beurrez votre moule à gâteau.

Placez les 100 g de sucre dans une casserole. Portez-la sur feu vif. Laissez le sucre fondre sans remuer. Quand il commence à prendre une belle couleur caramélisée sur les côtés, secouez légèrement la casserole de façon circulaire pour faire fondre la partie centrale.
Dès que le caramel est prêt, versez-le dans le fond du moule.

Pelez et coupez les pommes (et la poire) en quartiers. Ôtez le coeur et les pépins. Coupez les quartiers en deux. Répartissez-les dans le moule.

Dans un saladier, battez le beurre et le sucre avec un fouet.

Ajoutez les oeufs, un par un en mélangeant bien entre chaque ajout.

Ajoutez la farine. Mélangez intimement.

Ajoutez la levure. Mélangez.

Finissez en ajoutant les éclats de caramel. Mélangez sans insister.

Versez la pâte sur les pommes. Égalisez la surface avec une spatule.

Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ.

À la sortie du four, attendez quelques minutes avant de démouler le gâteau.

Laissez-le refroidir complètement.
À déguster avec un thé ou un café par un beau dimanche de printemps!




samedi 25 mars 2017

Mon taboulé de chou-fleur tout vert

Bon je sais ce que certains vont me dire "Ouais le taboulé de chou-fleur, tout le monde l'a fait. C'est vu et revu! Vraiment pas original..."
Je sais tout ça mais pour moi c'est une 1ère fois. C'est après avoir préparé un Risotto de chou-fleur que j'ai  ça m'a donné l'idée. 

J'avais bien sûr vu et revu le taboulé de chou-fleur mais je n'avais jamais eu envie d'essayer. Mais là je ne sais pas ce qui s'est passé dans mon cerveau culinaire, j'ai eu soudain le goût d'essayer.

C'était une belle façon d'utiliser cette moitié de chou-fleur qui allait mal finir dans le bas de mon frigo. 

Décidément, ça sent  le ménage de printemps dans ma cuisine (cf la recette de mes Croque-légumes).

Pour le taboulé:
- 450 g de chou-fleur
- 100 g de petits pois (surgelés)
- 12 asperges vertes (fines si possible)
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Pour le pesto:
- 50 g de roquette
- 2 cuillères à soupe de pistaches décortiquées et non salées
- 40 g de parmesan
- huile d'olive
- le zeste d'un citron non traité
- sel, poivre

Lavez et séchez le chou-fleur. Gardez seulement les bouquets (utilisez les tiges pour une soupe par exemple).

Placez-les dans le bol de votre mixeur. S'il possède la fonction "pulse", pulsez 4 ou 5 fois pour réduire le chou-fleur en fine "semoule". Si vous n'avez pas cette fonction, mixez simplement le chou-fleur juste le temps nécessaire pour le transformer en "semoule".
Réservez.

Blanchissez les petits pois dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 4 minutes. Égouttez-les et plongez-les dans un saladier d'eau froide pour fixer la couleur. Égouttez-les à nouveau.

Blanchissez ensuite les asperges selon le même principe. Quand elles ont refroidi, réservez les pointes et détaillez le reste en petits tronçons. 
Faites sauter les tronçons dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 3 minutes sur feu vif. Réservez.

Préparez le pesto: faites griller les pistaches quelques minutes dans une poêle sèche. 
Placez la roquette, le parmesan, les pistaches et le zeste de citron dans le bol de votre mixeur. Salez et poivrez. Ajoutez de l'huile tout en mixant. On cherche à obtenir un pesto plutôt fluide. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Égrainez le taboulé avec une fourchette. 

Ajoutez les tronçons d'asperges et les petits pois. 

Versez du pesto. Mélangez.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Disposez les pointes d'asperges sur le taboulé. Servez bien frais.


vendredi 24 mars 2017

Mes croque-légumes (je recycle les fonds de frigo)

Qui dit semaine ultra chargée, dit moins de temps pour cuisiner et faire ce que j'aime le plus: prendre mon temps pour cuisiner.
En matière de cuisinage je suis ce qu'on appelle un "slow cook" c'est à dire un cuisinier qui prend son temps. Je ne sais pas cuisiner en courant. Rares sont les fois où je n'ai que 30 minutes pour préparer quelque chose. 
La moindre de mes recettes je la fais en prenant motemps. Et j'aime ce temps.
Mais cette semaine, chaque seconde compte et dans une journée j'ai l'impression d'en faire tenir deux. Je fais douze trucs à la fois. 
Alors pas trop de temps pour me mettre aux fourneaux (et Mr R s'en retourne ouvrir une boîte de thon). Cette recette est née de ce manque de temps.
Une recette qui recycle le petit fond de légumes qu'on a gardé en se disant " je ne vais pas jeter quand-même, je le mangerai demain" et qui finalement attend patiemment qu'on se souvienne de lui.
Un reste de légumes, quelques tranches de pain de mie et c'est parti!

Préparation: 15 minutes (puisque j'avais déjà les légumes)

Cuisson: 7 minutes (avec ma machine à croque-monsieur, au four c'est un peu poil plus long)

Ingrédients pour 6 croque-légumes:

- 350 g (un gros reste!) de légumes déjà cuits (j'ai utilisé ceux de mon Gratin de légumes façon lasagnes mais ça marche avec tous les restes)
- 6 tranches de pain de mie
- 100 g de feta
- 6 poignées de fromage râpé
- 60 g de beurre
- quelques tiges d'herbes fraîches (prenez votre préférée, pour moi: coriandre)
- sel, poivre

Option carnivore (moi ça a été sans):
- 100 g de lardons 

Faites réchauffer 1 minute les légumes au micro-ondes.

Détaillez la feta en dés. 

Lavez, séchez et hachez l'herbe choisie.

Ajoutez la feta et l'herbe aux légumes. Mélangez.

Amis végétariens vous pouvez sauter les 4 lignes qui vont suivre:
Si vous décidez de mettre des lardons, faites-les griller à la poêle jusqu'à ce qu'ils soient bien croustillants. Épongez-les sur du papier absorbant puis hachez-les. Ajoutez-les aux légumes et mélangez.

Faites fondre le beurre au micro-ondes.

À l'aide d'un pinceau de cuisine, badigeonnez une face de chaque tranche de pain.

Déposez une cuillère à soupe de légumes sur la moitié des tranches. Parsemez de fromage râpé. 
Recouvrez avec une tranche de pain.

Badigeonnez les croque-légumes de beurre (cette fois c'est le côté extérieur qui va se faire beurrer), toujours au pinceau.

Si vous avez une machine à croque-monsieur (très pratique comme machine!), placez-les dedans et faites-les cuire en deux fois si vous faites plus de 4 croque-légumes.
Si vous n'avez pas la dite machine, faites cuire vos croque-légumes dans un four préchauffé à 200ºC.
Laissez cuire le temps que le pain soit bien doré.

J'ai servi les croque-légumes avec une soupe (le printemps qui semblait arrivé finalement a fait demi-tour) sinon une salade verte, ça le fait aussi!


jeudi 23 mars 2017

Mes tartelettes tout choco (recette pour choco addict)

Ouvrir un tiroir du congélateur à la recherche de mûres et de framboises pour préparer un smoothie. Tomber sur un petit paquet marron foncé...sans étiquette bien-sûr! Se souvenir vaguement d'un  reste de pâte (sablée? sucrée?) mis au congél il y a quelque temps.
Une idée qui surgit. Une envie. Un gourmand qui se réveille (mais dormait-il vraiment?). Du chocolat qui fond. Une pâte qui cuit.Une ganache.
Des tartelettes qui font de l'oeil à qui les croise. Une bouchée et l'extase opère.
J'aime bien les rencontres au hasard du congélateur!

Préparation: 45 minutes

Repos: 2 heures + 30 minutes + 30 minutes

Ingrédients pour 4 tartelettes:

Pour la pâte:
- 80 g de sucre en poudre
- 200 g de farine
- le zeste d'une orange finement râpé (avec Microplane)
- 25 g de cacao
- 40 g de maïzena
- 160 g de beurre + un peu pour les moules
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe d'eau froide

Pour la garniture:
- 100 g de chocolat au lait
- 300 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 290 g de crème fleurette
- 2 cuillères à soupe de grué

Tamisez la farine, la maïzena et le cacao dans un bol.

Dans un saladier, mélangez le sucre en poudre et le zeste d'orange.

Ajoutez le mélange de farine dans le saladier.

Ajoutez le beurre en parcelles et sablez le tout entre les doigts.

Ajoutez l'oeuf battu avec l'eau. Mélangez bien pour obtenir une pâte non collante (sinon ajoutez un peu de farine).
Formez une boule. Enveloppez-la dans du film alimentaire et placez-la au frais pour une petite sieste d'au moins 2 heures.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Sortez la pâte du frigo. Laissez-la reprendre ses esprits.

Abaissez-la finement sur votre plan de travail fariné avec votre rouleau à pâtisserie.
Beurrez des cercles à tartes ou des moules individuels.

Découpez la pâte en cercles plus grands que le diamètre des moules choisis. Foncez-les avec la pâte.

Placez du papier sulfurisé sur chaque tartelette. Garnissez de poids de cuisson ou de légumes secs. Enfournez et laissez cuire 20 minutes environ.
Laissez refroidir un peu avant de démouler (ou décercler).

Faites fondre le chocolat au lait au bain marie. Remuez délicatement avec une spatule.

Versez le chocolat au lait sur les fonds de tarte.

Placez au frais 30 minutes pour le faire durcir.

Faites fondre le chocolat noir au bain marie.

Faites chauffer la crème. Elle ne doit pas bouillir.
Versez un tiers de la crème sur le chocolat noir. Mélangez avec une spatule. Versez un deuxième tiers. Mélangez.
Versez le reste de crème. Mélangez. 
Si vous voyez que le chocolat et la crème se séparent, battez le tout avec votre fouet, juste assez pour homogénéiser le tout.

Répartissez la ganache sur les fonds de tartes.

Saupoudrez de grué.

Placez à nouveau au frais. Sortez les tartelettes quelques minutes avant de les déguster.


mercredi 22 mars 2017

Mon cake polenta/agrumes (recette sans gluten)



Au milieu d'une semaine archi chargée pas facile de trouver le temps de venir papoter et cuisiner avec vous sur le blog. 
Lundi j'ai séché, cuisine buissonnière contre mon gré. 
Aujourd'hui rattrapage avec la recette qui est dans les "cooking blocks" depuis lundi. 
Une recette testée et approuvée par tous mes goûteurs habitués (qui d'ailleurs se plaignaient de ne plus avoir de tests à faire sur mes productions).

Aujourd'hui, un cake moelleux et parfumé. Un cake sans gluten parce que parfois aussi j'aime les alternatives à la farine de blé.

Un cake d'après-midi ou du matin et même du soir. Un cake à partager ou à grignoter seul dans son lit  (mais attention aux miettes) ou sur son canapé. Un cake aux agrumes car faut en profiter avant que ce ne soit plus la saison.

Bref un cake vraiment bon. Une recette à garder dans ses grimoires.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure + 50 minutes 

Ingrédients:

Pour le cake
-100 g de polenta (précuite)
- 200 g de poudre d'amande
- 200 g de beurre mou
- 120 g de sucre
- 3 oeufs
- 2 citrons non traités
- 1 orange non traitée
- 100 g de sucre glace
- 1 sachet de levure

Pour la déco
- 100 g d'eau
- 1 citron non traité
- 1 orange non traitée
- 100 g de sucre

Préparation de la déco:
Lavez et séchez le citron et l'orange. Coupez-les en fines tranches. 

Dans une casserole, mélangez les 100 g de sucre avec l'eau. Portez à ébullition et plongez-y les rondelles d'agrumes.
Laissez cuire 1heure environ sur feu très doux pour que les fruits soient confits. Il ne doit plus rester que très peu de liquide. Surveillez bien la cuisson.
Égouttez-les et réservez-les sur une grille fine (placez une feuille de papier sulfurisé en dessous pour épargner votre plan de travail.)

Préparation du cake:
Faites préchauffer votre four à 160ºC.

Dans un saladier, battez le beurre et le sucre en poudre jusqu'à ce que le tout blanchisse.

Dans un autre saladier, mélangez la polenta et la poudre d'amande. 

Ajoutez le mélange beurre/sucre à la polenta. Mélangez bien.

Ajoutez ensuite les oeufs, un par un en mélangeant bien entre chaque ajout.

Ajoutez la levure. 
Mélangez sans insister.

Beurrez votre moule à cake. 

Versez-y la pâte. Égalisez la surface avec une spatule.

Enfournez et laissez cuire 50 minutes environ. Vérifiez la cuisson avec une baguette en bois. Elle doit ressortir propre.

Laissez-le refroidir avant de le démouler. 

Pressez les 2 citrons et l'orange. Versez le jus dans une casserole. Ajoutez le sucre glace. Mélangez et portez à ébullition.

Avec un cure-dent, piquez le cake sur tout le dessus. Versez ensuite le sirop que vous venez de réaliser sur le cake avec une cuillère à soupe. Attendez que le liquide soit absorbé avant d'en rajouter.

Disposez les fruits confits sur le cake et servez-le une fois qu'il a refroidi.

dimanche 19 mars 2017

Mes sandwiches à la courge (recette du dimanche soir)

Dimanche soir.
Rien que d'y penser j'en ai des frissons.

Je me souviens quand j'étais plus jeune, mon ventre se serrait à l'idée du lundi matin. J'ai toujours eu le dimanche soir nostalgique. 

Et en même temps, je garde aussi des souvenirs émus de dimanches soirs chez mes parents. Avec eux, le déjeuner dominical était très copieux alors le soir on se faisait juste une dînette sur un coin de table. Une assiette de pâtes au beurre avec un oeuf dur écrasé (j'adorais ça!), un oeuf coque, un bout de pain avec une tranche de saucisson ou un morceau de pâté. Un yaourt et au lit.

Ce soir, je suis comme chaque semaine un peu nostalgique. Ce soir, du coup une envie de dînette sur le pouce me prend.
Quoi de mieux que des petits sandwiches pour avaler un petit encas sur le canapé devant une série?

Une recette avec peu d'ingrédients car le dimanche soir on n'a pas forcément envie de passer deux heures en cuisine.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 55 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 8 tortilla de blé (achetées genre "El Paso" pour gagner du temps ou sinon reportez-vous à ma recette de Fajitas au boeuf et à la courge)
- 1 belle courge butternut
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1/2 bouquet de coriandre
- 1 cuillère à soupe de mélasse de grenade
- 8 poignées de fromage râpé
- huile d'olive
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Ouvrez la courge en deux dans le sens de la longueur. ôtez les filaments et les graines. Lavez-la et séchez-la. Arrosez chaque moitié d'huile d'olive. Salez et poivrez.
Enfournez et laissez cuire 40 minutes environ. Vérifiez la cuisson de la courge avec la pointe d'un couteau.

Laissez-la refroidir quelques minutes puis prélevez la chair avec une cuillère à soupe. Écrasez-la avec une fourchette.

Lavez, séchez, effeuillez et hachez la coriandre.

Pelez et hachez l'oignon et l'ail. Faites-les suer dans une poêle avec une cuillère d'huile d'olive sur feu modéré jusqu'à ce qu'ils soient translucides.
Salez et poivrez.

Ajoutez la purée de courge. Mélangez bien. Laissez cuire sur feu assez vif en remuant pour sécher le tout. Ajoutez la mélasse de grenade. Salez et poivrez. 
Quand la purée est sèche, ajoutez la coriandre. Mélangez. 

Placez une tortilla dans une grande poêle sur feu modéré. Parsemez-la de fromage râpé puis étalez de la purée de courge et parsemez de fromage.
Recouvrez avec une deuxième tortilla en appuyant un peu pour les souder.
Laissez cuire 2 minutes avant de retourner (vérifiez que la tortilla ne brûle pas). Laissez cuire 1 minute sur l'autre face.


Débarrassez sur une planche et coupez en 8 parts. 

Cuisez les autres tortillas comme la 1ère.

Servez aussitôt avec une salade verte... ou pas!

Allez bonne soirée et courage pour demain!

samedi 18 mars 2017

Mon gratin de légumes façon lasagnes

J'ai eu beau retourner les pages de mon cahier de recettes dans tous les sens. Plus une. Rien. Pas la moindre petite idée qui traînait dans un coin. Même pas un truc raté à essayer de transformer.
Rien de rien. 
Pas le choix ce week-end, il va falloir que je me colle vraiment aux fourneaux pour une session de cuisine intense pour avoir des recettes d'avance.
Pas facile quand on a déjà deux activités qui prennent beaucoup de temps et d'énergie. Si ça continue je vais être obligé de cuisiner la nuit...

En attendant, je vous propose un plat encore avec des légumes hivernaux car chez Dolors et la Bruixa le changement de saison ne se voit pas. 
Encore un peu de patience.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1h30 en tout

Ingrédients pour 6 personnes:

Pour les "lasagnes"
- 2 patates douces
- 3 pommes de terre

Pour le montage
- fromage râpé
- 20 cl de lait de coco

Pour la garniture
- 4 panais 
- 1 poireau moyen
- 5 carottes
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 200 g de pois chiches en boîte
- 300 g d'épinards frais
- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 2 cuillères à café de curcuma moulu
- 30 cl de lait de coco
- 1 cuillère à soupe d'huile de coco
- 2 cm de racine de gingembre
- sel poivre

Pelez et hachez les oignons et la gousse d'ail.

Pelez, lavez et séchez les carottes et les panais. Détaillez-les en petits dés.

Ôtez la première feuille du poireau. Ouvrez-le en deux dans le sens de la longueur. Lavez-le bien. Séchez-le puis hachez-le.

Lavez bien les épinards dans plusieurs eaux pour éliminer toute la terre. Ôtez les tiges et hachez les feuilles.

Égouttez et rincez les pois chiches.

Épluchez les patates douces et les pommes de terre. Lavez-les, séchez-les puis détaillez-les en fines tranches (avec votre amie mandoline si elle est dans les parages).

Épluchez et hachez le gingembre.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Faites suer les oignons + l'ail dans une grande sauteuse ou un wok avec l'huile de coco, sur feu modéré. Laissez cuire le temps que les oignons soient translucides. Salez et poivrez.

Ajoutez le poireau. Augmentez un peu le feu. Remuez régulièrement. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Ajoutez ensuite les panais, les carottes et le gingembre. Mélangez et laissez cuire jusqu'à ce que les carottes soient tendres (comptez un 1/4 d'heure).  Si le tout attache, versez un peu d'eau et baissez le feu.

Ajoutez le curry et le curcuma. Mélangez. 

Ajoutez les épinards. Laissez cuire 5 minutes.

Versez le lait de coco. Ajoutez les pois chiches. Mélangez. Laissez mijoter 10 minutes pour que le tout s'assèche un peu. Il ne doit plus y avoir de lait de coco visible.  Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Réservez.

Versez un peu de lait de coco dans un plat à gratin. 

Disposez une couche de rondelles de pommes de terre dans le fond du plat en les faisant se chevaucher légèrement. Salez et poivrez.

Versez la moitié de la garniture par dessus.

Parsemez de fromage râpé.

Recouvrez avec des rondelles de patates douces disposées comme celles de pommes de terre. Salez et poivrez.

Versez la seconde moitié de garniture.
Parsemez de fromage.

Recouvrez avec des rondelles de pommes de terre et de patates douces.
Versez le lait de coco restant.

Parsemez de fromage râpé.

Enfournez et laissez cuire 1 heure environ.
Vérifiez la cuisson des légumes avec la pointe d'un couteau.

Servez les "lasagnes" aussitôt accompagnées d'une salade verte ou bien laissez-les se reposer toute la nuit et faites-les réchauffer le lendemain.

vendredi 17 mars 2017

Mon risotto ai funghi porcini ...sans riz! (je détourne la tradition pour la Battle Food nº50)

Aujourd'hui vendredi ce n'est pas n'importe quel jour. C'est aujourd'hui le jour où nous dévoilons les recettes pour participer à la 50ème Battle Food. 
Le principe? C'est un défi culinaire initié par Carole de Sunrise Over Sea. Les participants s'affrontent spatules et fouets à la main pour proposer une recette sur un thème défini à une date définie par le parrain ou la marraine de l'édition en cours.
La dernière fois c'est avec Lova du blog Graine de faim Kely qui avait choisi un thème ô combien difficile pour moi (le riz...) que j'avais transpiré.

Pour la 50 ème édition, c'est Gabrielle (merci à toi d'ailleurs de m'avoir relancé sinon je serais passé à côté) du blog Petite Cuillère et Charentaises qui a planché sur le nouveau thème. Au menu: détourner une recette traditionnelle.

J'avoue avoir aussitôt repensé au thème précédent. Pour la 49ème Battle Food, j'ai dû cuisiner du riz, moi qui n'aime pas ça. Gloups!
Alors je me suis dit que pour la 50ème j'allais prendre une revanche et partir sur une recette de riz ... sans riz. Na!

Ma première idée: un riz au lait sans riz. Et puis je me suis souvenu d'une idée vue dans un magazine culinaire américain: un riz de chou-fleur! Je tenais mon idée de génie. 
Il ne me manquait plus que la recette à revisiter. Quand je pense riz, je pense souvent au risotto, seul plat rizien qui rentre dans ma cuisine!
Et quoi de plus emblématique que le risotto ai funghi porcini (cèpes chez nous)?

Donc aujourd'hui, j'ose le risotto sans riz! Et après l'avoir goûté, je vous avoue que c'est assez bluffant...
Allez assez parlé, l'heure est venue de détourner la tradition!

Préparation: 30 minutes

Hydratation: 2 heures

Votre meilleur ami pour la recette: un robot avec la fonction "pulse"

Cuisson: 15 minutes en tout

Ingrédients pour 4 personnes:

- 500 g de chou-fleur 
- 40 g de cèpes déshydratés (car ce n'est plus la saison)
- 200 g de champignons de Paris
- 1 oignon
- 5 tranches de pancetta
- 1 cuillère à soupe de mascarpone
- 1/2 verre de vin blanc
- 60 g de beurre
- 50 g de parmesan fraîchement râpé
- sel, poivre
- quelques feuilles d'origan pour le service

Placez les cèpes dans un bol et couvrez-les avec de l'eau tiède. Laissez-les s'hydrater pendant 2 heures.
Quand ils ont repris vie, égouttez-les.

Lavez et séchez le chou fleur. Détaillez-le en bouquet. Éliminez la base très dure (vous pouvez la garder pour la mettre dans une soupe).
Placez les bouquets dans le bol de votre mixeur. "Pulsez" 2 ou 3 fois pour réduire le chou-fleur en "riz". S'il reste des morceaux un peu plus gros, redonnez un rapide coup de pulse. Ne mixez pas trop finement...sinon vous obtiendrez une semoule et ce n'est plus du risotto que vous allez cuisiner mais du taboulé.

Lavez et séchez les champignons.
Ôtez les pieds terreux des champignons. Détaillez les têtes en fines lamelles.

Pelez et hachez l'oignon.

Détaillez la pancetta en lanières. Faites-les griller dans une poêle sans matière grasse jusqu'à ce qu'elles soient bien croustillantes. Déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.
Quand elles ont refroidi, hachez-les.

Faites fondre 20 g de beurre dans une poêle, faites-y revenir les champignons jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. Salez et poivrez en cours de cuisson.
Réservez.

Faites ensuite revenir les cèpes dans 20 g de beurre pendant 5 minutes sur feu vif. Salez et poivrez. Réservez.

Faites fondre le beurre restant dans la même poêle. Faites-y suer l'oignon sur feu modéré pendant 5 minutes. Il doit devenir translucide. Salez et poivrez. 
Versez le vin blanc et laissez-le s'évaporer en remuant.

Quand il n'y a plus de liquide, ajoutez les champignons dans la poêle. Mélangez.

Ajoutez le chou-fleur. Mélangez et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez la moitié de la pancetta. Mélangez sans arrêt.

Quand le chou-fleur est tendre, coupez le feu. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Ajoutez le mascarpone et le parmesan. Mélangez et couvrez. Laissez reposer 5 minutes.

Servez le "chousotto", déposez une cuillère de cèpes sur le dessus. Parsemez de pancetta et de feuilles d'origan.

Liste des participants:
Petite Cuillère et CharentaisesBistro de JennaLe blog de CataPourquoi je grossisVite fait... Bien cuisinéCuisine 2 soeursUne cuisine pour voozenooParfaimd'arômes,  Keskonmangemaman,  Graine de faim KelyCooking & Co, Ramène la popotte, La cuisine de Blanche, Nathy's Folies, By Acb 4 you, Cook A Life! by Maeva, Boeuf KarotteAu fil du thymVisites gourmandesMy Nomad CuisineLes recettes de MélanieMarmotte cuisineClick, Cook and TasteDouble PortionLa Médecine Passe Par La CuisineMaman PâtisseDes recettes à GogoTout Simplement Fait MaisonFleurs de ThéThe Garden-Of-DelightsKaribo Sakafo!Tiny Paper BlogGrain de sel et gourmandiseCraquounette AvenueQuelques grammes de gourmandiseLes Délices de LoulouOh la gourmandeEncore Un GâteauLe repaire des Ventres FaimsChachou à la crèmeChaud PatateLa table de ClaraLes petits plats de BéaMes instants de gourmandiseLes Placards de LiseThe Crazy OvenLa Tendresse En CuisineMelencuisinesLa polygrapheMes inspirations culinairesMon Carnet CaféFramboises et BergamoteFil et Croq