mercredi 31 janvier 2018

Ma salade arc-en-ciel

J'ai des tendances à l'obsession. Je le sais. Mais je vous rassure tout de suite, mes obsessions se portent sur des auteurs, des chanteurs, des acteurs et bien-sûr parfois sur des ingrédients. Quand j'aime, en fait je n'aime pas, j'adore. Et si j'adore j'en reveux. Ainsi, quand j'aime le roman d'un auteur, je cours acheter tous ses autres livres. Si j'aime un chanteur ou une chanteuse, il me faut tous ses albums. Quand j'ai l'obsession "ingrédientielle", je cuisine le dit ingrédient de toutes les manières possibles. En ce moment, j'ai l'obsession Daho. Il m'accompagne sur mon vélo, me réveille le matin, me tient compagnie quand je cuisine. Bref, j'obsessionne. Quand Daho ne me quitte pas, c'est sûr qu'il y a autre chose over the rainbow! Une salade vegan par exemple

Préparation: 45 minutes 

Cuisson: 1 heure


Ingrédients pour 4 personnes:
- 4 feuilles de kale
- 1 potimarron
- 3 panais
- 4 poignées de roquette
- 10 radis
- 200 g de vitelottes
- 4 échalotes
- 1 grosse betterave crue (ou 3 petites)
- 1 demi-citron
- 4 kumquats
- 1 cuillère à soupe de pistaches non salées
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- 1 cuillère à café de sésame noir
- 1 cuillère à café de sésame blanc
- 2 pincées d'origan séché
- 4 branches d'origan frais
- huile d'olive
- sel, poivre

Lavez et séchez la betterave. Placez-la dans un coin d'une plaque. Faites cuire dans un four préchauffé à 200ºC. Pendant ce temps,  épluchez les panais et les vitelottes puis coupez-les en cubes pas trop gros. Coupez le potimarron en deux. Détaillez chaque moitié en quartiers que vous pèlerez après en avoir retiré les graines et filaments. Épluchez les échalotes, coupez-les en 6 morceaux et ajoutez-les au potimarron. Placez les panais, les pommes de terre et le potimarron sur la plaque où se trouve la betterave en séparant bien chaque légume. Arrosez-les d'huile d'olive. Salez, poivrez. Parsemez les pommes de terre d'origan séché. Laissez cuire 30 minutes (comptez une heure de cuisson pour la betterave). Les légumes doivent être tendres. Laissez refroidir.

Lavez puis essorez la roquette et le kale. Ôtez les côtes (=la partie dure) sur les feuilles de kale et hachez le reste. Lavez, séchez puis émincez finement les kumquats (jetez les pépins). Lavez et équeutez les radis puis émincez-les. Faites griller les pistaches quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Hachez-les grossièrement. Quand la betterave a refroidi, pelez-la et coupez-la en morceaux. Pressez le citron et versez 6 cuillères à soupe d'huile en fouettant. Salez, poivrez.

Placez les légumes, le kale et la roquette sur une grande assiette ou un grand plat. Parsemez de feuilles d'origan frais, de sésame, de pistaches et de graines de courge. Ajoutez les kumquats. Arrosez de sauce. Et voilà!

lundi 29 janvier 2018

Mes cookies pour écureuils gourmands (recette d'influence dorianienne)

"Heures hindoues, rentrer tard
Tard ou tôt c'est comme on le sent"
Aujourd'hui, j'ai la cuisine musicale. Bande originale du jour, mon idole Mr Daho. Il m'accompagne souvent quand je cuisine et encore plus depuis quelques mois. Sa voix berce mes oreilles depuis plusieurs décennies maintenant. Il n'a pas toujours été mon compagnon de cuisine, ça c'est plus récent, mais j'ai des millions de souvenirs sur ses chansons. Déjà enfant je chantais à tue-tête sur ses tubes qui passaient à la radio! Ado, j'ai acheté ses albums puis suis allé le voir en concert une fois, deux fois...et depuis à chaque fois que je peux. À chaque concert la magie opère et je continue de chanter à tue-tête sur ses tubes! Mais pourquoi j'en suis arrivé là? Ah oui, c'est la chanson du jour qui m'a fait perdre le fil. Au départ il était question d'une soirée qui s'est terminée très tard, ou très tôt, comme on le sent...et puis de fil en aiguille j'ai bifurqué. Et tout ça pour une recette de cookies! Cookies qui m'ont bien aidé à me remettre de la fameuse soirée. Puisque j'étais sur le thème idolesque, je vais y rester quelques secondes de plus, cette recette est inspirée par mon idole de cuisine Mr Dorian, je l'ai un peu modifiée...mais il a l'habitude!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 18 + 5 minutes

Ingrédients pour 12 cookies environ (ça a été 11 pour moi):
- 180 g de farine
- 120 g de beurre mou
- 100 g de sucre muscovado
- 100 g de grosses pépites de chocolat noir
- 40 g de noisettes entières, non salées
- 30 g d'amandes effilées
- 1 oeuf
- 1/2 cuillère à café de levure
- 4 cuillères à soupe de pralin 

Faites torréfier les noisettes et les amandes au four, à 180ºC pendant 5 minutes en surveillant. Dès que les fruits secs sont dorés, sortez-les. Frottez les noisettes pour ôter la peau puis hachez-les grossièrement. Dans un bol, mélangez la farine et la levure.

Dans un saladier, mélangez avec une spatule le beurre et le sucre jusqu'à ce que le tout soit bien homogène. Ajoutez l'oeuf et fouettez vigoureusement. Ajoutez le mélange farine + levure. Mélangez jusqu'à ce que la pâte soit souple. Ajoutez enfin le chocolat, les noisettes et les amandes. Mélangez une dernière fois.

Déposez des petits tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. J'ai fait des cookies de 55 g environ et j'ai pu en faire 11. Déposez sur chacun un peu de pralin en appuyant pour le faire rentrer un peu dans la pâte. Enfournez et laissez cuire environ 18 minutes à 180ºC. Les cookies doivent être dorés dessus et dessous. Ils sont encore un peu mous, c'est normal. Laissez-les refroidir sur une grille avant d'appeler vos petits (ou grands) écureuils à venir croquer dedans!


samedi 27 janvier 2018

Mon curry de lentilles corail

Mon premier curry, c'était il y a 20 ans je crois (ça fait mal aux doigts d'écrire cette phrase!). À l'époque, je l'avais préparé du curry en poudre et de la crème fraîche... Que voulez-vous je suis normand d'origine et en Normandie, la crème c'est partout et tout le temps. Et puis K. a révolutionné mon monde en m'initiant au lait de coco. Ensuite les livres de cuisine aidant, j'ai découvert les épices, le curcuma, le cumin, le garam masala et le gingembre. Plus tard, la coriandre a fait une entrée fracassante dans ma cuisine. J'avais tous les éléments en main pour faire des curry dignes de ce nom. Loin très loin des sauces toutes prêtes que ma mère achetait parfois. Après avoir "currysé" le poulet pendant des années, aujourd'hui ce sont mes amis les légumes qui passent à la casserole. Pour ma recette végane du jour, les lentilles corail se sont incrustées dans la sauce.  Maintenant le cuisinier a un rêve: aller déguster un vrai curry en Inde pour se perfectionner! 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 700 ml de lait de coco
- 300g de lentilles corail
- 300 g d'épinards frais
- 1 poireau
- 1 gros oignon frais
- 1 gousse d'ail
- 1 patate douce moyenne
- 1 pomme de terre moyenne
- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 2 cuillères à café de curcuma en poudre
- 1 cuillère à café de gingembre moulu
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 2 piments rouges séchés
- 3 feuilles de kaffir lime (ou de curry)
- feuilles de coriandre pour le service
- sel, poivre

Lavez les épinards plusieurs fois. Essorez-les puis hachez-les. Lavez et hachez le poireau. Pelez et coupez la pomme de terre et la patate douce en cubes pas trop gros. Pelez et hachez l'oignon et l'ail. Dans un bol, mélangez les épices en poudre avec 2 cuillères à café d'eau pour faire une pâte. Salez, poivrez. Réservez.

Dans une cocotte, faites suer la moitié du poireau et de l'oignon avec une cuillère à soupe d'huile pendant 5 à 6 minutes sur feu modéré. Ajoutez les épinards et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. Salez, poivrez. Réservez.

Faites revenir le reste du poireau et de l'oignon avec 1 cuillère d'huile et la gousse d'ail sur feu modéré. Ajoutez la pâte d'épices. Mélangez pendant une bonne minute pour que les épices libèrent leurs arômes. Ajoutez alors les lentilles, la pomme de terre et la patate douce. Mélangez puis versez la moitié du lait de coco, ajoutez les feuilles de curry et les piments.. Portez à ébullition puis baissez le feu. Laissez mijoter 25 minutes en remuant souvent. Dès que le mélange s'assèche, versez du lait de coco. Salez, poivrez en cours de cuisson. Quand les lentilles sont réduites en purée, ajoutez les épinards et prolongez la cuisson 10 minutes. Retirez les piments et les feuilles avant de servir. Parsemez de feuilles de coriandre ciselées.

Vous pouvez accompagner votre curry de riz basmati.

Petit conseil: préparez ce plat le soir et laissez-le reposer jusqu'au lendemain. Faites-le réchauffer dans une casserole en versant un peu plus de lait de coco.

vendredi 26 janvier 2018

Mes grilled cheese au chou-fleur

Grilled cheese. Kezako? De l'autre côté de l'Atlantique, c'est un peu comme notre croque-monsieur. Le principe, un sandwich grillé avec plein de fromage. Chez mes parents, le croque-monsieur c'était un plat du samedi soir. C'est mon père qui les préparait selon la recette de sa mère. Racines normandes obligent, les croque-monsieur étaient pleins de beurre, de fromage et de crème. C'était trop bon! Aujourd'hui, le samedi soir, quand je n'ai pas envie de cuisiner, c'est plus Rillettes de thon avec des légumes pour les accompagner que croque-monsieur. Mais de temps en temps, ça me prend. Et dans ces moments-là, je cède à la tentation. Je délaisse mes légumes pour attraper le fromage. Mais hier, une idée comme ça, pourquoi ne pas combiner légumes et croque-monsieur? Sur le principe de la Pizza au chou-fleur, voici son cousin le grilled cheese au chou-fleur pour une recette sans gluten!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 1 gros chou-fleur.
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe d'origan frais
- 150g d'un mélange de fromages râpés (parmesan, cheddar, emmental pour moi)
- sel, poivre
- huile d'olive
- 1 pincée de piment

Rincez et séchez le chou-fleur. Râpez-le à l'aide d'une râpe à gros trous, (seulement les fleurettes,pas les tiges, gardez-les pour une soupe de légumes). Vous obtenez une sorte de semoule. Placez-la dans un saladier, ajoutez deux pincées de sel et laissez dégorger pendant 30 minutes. Placez la semoule dans un torchon propre et pressez pour en extraire le plus de liquide possible. Débarrassez la semoule dans le saladier.

Ajoutez l'oeuf, l'origan. Poivrez généreusement. Mélangez bien. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Versez deux cuillères à soupe d'huile dans une poêle. Quand c'est chaud, déposez-y des petits tas de pâte de chou-fleur. Donnez-leur une forme de tartines à l'aide d'une spatule. Laissez cuire deux minutes de chaque côté en faisant attention quand vous les retournez car les tartines sont fragiles. 

Quand la deuxième face, dore dans le fond de la poêle, ajoutez les fromages sur deux tartines. Salez légèrement, poivrez et saupoudrez de piment. Recouvrez aussitôt des deux autres tartines. Laissez griller 2 minutes puis retournez le grilled cheese sur l'autre face jusqu'à ce que le fromage soit complètement fondu.

Servez aussitôt avec une salade verte!

jeudi 25 janvier 2018

Ma tarte aux deux patates

Quand le cuisinier a la tête pluvieuse, pas facile de se concentrer sur la cuisine. Il peine un peu à trouver des idées. Les légumes font triste mine et n'osent pas trop se manifester eux qui d'habitude sont si volubiles dans le frigo. Même le four est au ralenti. Un cuisinier qui déprime c'est toute la cuisine qui voit la vie en gris. Et parfois quand il essaie quand-même de s'y coller, et bien il lui arrive de rater ce qu'il avait dans la tête. Une histoire de galettes de patate douce et patate a mal tourné à cause de la pluie émotionnelle du cuisinier. Heureusement, il n'est pas du genre à jeter le tablier au premier échec même quand il est à plat. Le cuisinier a donc trouvé de la ressource pour transformer un ratage en réussite culinaire. Quand le cuisinier donne une seconde chance à une recette ratée, il prépare une tarte végétarienne aux deux patates!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 + 35 minutes

Ingrédients:
- 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
- 1 grosse patate douce (350g)
- 1 grosse pomme de terre (400g)
- 1 gros panais (250g)
- 1 poireau
- 1 oignon frais
- 4 oeufs
- 50 ml de crème liquide
- 50 g de feta
- 1 cuillère à soupe d'origan frais
- sel, poivre
- huile d'olive
- 1 pincée de chili flakes ou de piment d'Espelette

Pelez, lavez, séchez puis râpez avec unerâpe à gros trous les patates et le panais. Lavez et séchez le poireau et l'oignon  puis hachez-les. Faites suer ces deux derniers dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 à 6 minutes en remuant constamment. Ajoutez ensuite pomme de terre, panais et patate douce. Mélangez et laissez cuire jusqu'à ce qu'ils soient tendres (environ 10 minutes). Remuez souvent. Salez, poivrez et saupoudrez de piment en cours de cuisson.

Étalez finement la pâte sur une feuille de papier sulfurisé et placez-la dans un moule à tarte. Battez les oeufs et la crème dans un saladier. Ajoutez l'origan, la feta ainsi que le mélange aux patates. Ajustez l'assaisonnement. Versez sur le fond de tarte.

Enfournez et laissez cuire 35 minutes à 200ºC. La pâte doit être dorée sur toutes ses faces. Servez la tarte chaude ou bien froide avec une salade d'endives.

mercredi 24 janvier 2018

Mes moelleux aux pommes et à la cardamome

Il y a des jours comme ça où je me réveille chiffon, la tête à l'envers, le moral en vrac et les idées nuageuses. Dans ces moments-là, j'aimerais rester au fond du lit, sous la couette avec une tasse de thé à portée de main, Barbara ou Benjamin Biolay dans les oreilles à écouter leurs chansons les plus désespérées. Dans des jours comme ça, j'ai un gros besoin de douceur pour palier à la grise mine de mes émotions. Quand le soleil est de la partie ça aide mais parfois ça ne suffit pas. Il faut alors que je sorte l'artillerie sucrée pour m'apaiser le coeur et la tête. Quand le cuisinier a besoin réconfort, il prépare des moelleux aux pommes et à la cardamome

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ustensile utile pour cette recette: moules à muffins

Ingrédients pour 12 moelleux:
- 200 g de farine
- 1 pomme Granny Smith bio
- 1 pomme rouge bio
- 125 g de beurre fondu + un peu pour les moules
- 2 oeufs
- 10 gousses de cardamome
- le jus d'un citron
- 1/2 sachet de levure
- 100 g de cassonade (ou muscovado si vous en trouvez)
- 2 cuillères à soupe rases de miel d'acacia

Déco
- 2 cuillères à soupe de sucre brun 

Beurrez vos moules à muffins et placez-les au frigo. Faites préchauffer votre à four à 180ºC.

Ouvrez les gousses de cardamome. Réduisez-les graines en poudre fine dans un mortier. Dans un saladier, mélangez la farine avec la levure, la cardamome et la cassonade.

Ajoutez ensuite les oeufs, le beurre et le miel. Mélangez avec un fouet.

Lavez et séchez les pommes. Ôtez les trognons et râpez la chair avec une râpe à gros trous. Arrosez de jus de citron. Ajoutez le tout dans le saladier. Mélangez.

Versez la pâte dans les moules. Enfournez et laissez cuire 20 minutes. Vérifiez la cuisson en enfonçant une baguette en bois, elle doit ressortir propre. Laissez refroidir 5 minutes à la sortie du four puis démoulez sur une grille. Tant que les moelleux sont encore chauds, roulez-les dans le sucre brun et laissez refroidir complètement avant de vous jeter dessus.

lundi 22 janvier 2018

Mes pâtes à la crème d'épinards

Ah les pâtes! Pour beaucoup de gens c'est l'ingrédient incontournable des courses. C'est au moins une fois par semaine. C'est le truc rapide qu'on fait quand on n'a pas d'idées. C'est LE plat qu'on sert vite aux enfants affamés. C'est THE plat quand on est étudiant... Et bien je dois avouer que je ne suis pas très pâtes. Déjà petit, je n'aimais pas trop les pâtes au beurre de ma maman, souvent trop cuites, je n'étais pas fan non plus de "bolo" avec une sauce en boîte. Quand j'ai emménagé dans mon premier chez moi, mon premier réflexe n'a jamais été de me faire des pâtes pour le dîner. Je suis plus soupe que pasta! Aujourd'hui encore, les pâtes ne sortent pas souvent du placard. Il faut vraiment que j'ai une recette en tête pour les cuisiner. C'est comme ça. Alors quand une envie de pâtes se fait sentir, je cède volontiers car je me dis que ça fait longtemps, et que la prochaine fois... Je ne sais jamais quand ce sera. Donc hier j'ai craqué pour que cette idée de recette végétarienne qui me poursuivait depuis une semaine me laisse enfin tranquille. Quand une fois n'est pas coutume, le cuisinier prépare des pâtes!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 4 affamés:
- 300 g d'épinards
- 3 oignons frais
- 1 poireau
- 1/2 brocoli
- 50 cl de crème liquide
- 10 noix
- 50 g de parmesan fraîchement râpé
- 500 g de très grosses pâtes
- huile d'olive
- sel, poivre
- 1 pincée de chili flakes (ou de piment en poudre)

Détaillez le brocoli en petits bouquets. Rincez les épinards plusieurs fois pour éliminer toute la terre. Égouttez-les bien (je le fais dans l'essoreuse à salade) puis hachez-les. Pelez et hachez les oignons (mettez le vert aussi). Lavez, séchez puis hachez le poireau. Hachez grossièrement les noix. 

Faites sauter le brocoli dans une poêle avec un filet d'huile d'olive sur feu vif pendant 3 minutes. Salez, poivrez. Il doit être à peine cuit. Réservez. Faites ensuite suer dans la même poêle, le poireau et les oignons avec une cuillère à soupe d'huile sur feu modéré pendant 5 à 6 minutes. Ajoutez les épinards et mélangez. Poursuivez la cuisson jusqu'à ce que l'eau de végétation se soit évaporée. Salez, poivrez puis versez la crème en remuant bien. Portez le tout à ébullition. Dès le premier bouillon, baissez le feu et laissez épaissir quelques minutes. Ajoutez le parmesan et le piment tout en mélangeant. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. 

Faites cuire les pâtes dans un grand volume d'eau salée et en respectant le temps indiqué sur le paquet. Égouttez-les puis versez-les aussitôt dans la sauce aux épinards. Ajoutez le brocoli. Mélangez pendant 2 minutes. Parsemez de noix, donnez un tour de moulin à poivre et servez sans attendre. 

dimanche 21 janvier 2018

Mon assiette patate douce/épinards

Si vous étiez par là hier, je vous ai raconté l'histoire de ma recette de Toasts pomme/céleri qui vient de loin puisque c'est ma grand-mère normande qui en est à l'origine. Aujourd'hui, je change de légumes et je me plonge dans d'autres souvenirs. Ma première rencontre avec la patate douce, je m'en souviens comme si c'était hier. Chez les parents d'une fée, un soir d'hiver. Une veille de "road trip" avec deux copines. Un plat de poisson. De la purée orange. Orange? Orange car c'était avec des patates douces. Une vraie chouette découverte. Depuis, la patate douce fait partie des habitués du panier et de la cuisine. J'en ai tout le temps dans le placard quand c'est la saison, toujours prêt à la dégainer pour la faire rôtir, sauter ou la soupiser. La patate douce est une chouette amie culinaire car elle se prête à tous mes délires. Et voici ce que j'en ai fait aujourd'hui: un joli plat végétarien.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 55 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 5 patates douces
- 300 g d'épinards frais
- 3 gros oignons frais
- 1 petit poireau
- 200 g de haloumi
- 2 pincées de zaatar (ou à défaut de thym)
- 100 g  de quinoa cuit
- huile d'olive
Pour la sauce:
- 2 cuillères à soupe de tahini de sésame blanc
- le jus d'un citron
- 3 cuillères à soupe d'eau
Finitions:
- sel, poivre
- quelques feuilles de coriandre
- 2 cuillères à café de sésame noir

Pelez et lavez les patates doucez avant de les coupez en cubes par trop gros. Placez-les directement sur une plaque allant au four. Ajoutez le zaatar, salez, poivrez et arrosez d'huile d'olive. Mélangez puis faites cuire 30 minutes dans un four préchauffé à 200ºC. Remuez deux ou trois fois en cours de cuisson. Les patates douces doivent être dorées et tendres.

Pendant la cuisson des patates douces, lavez plusieurs fois les épinards, égouttez-les et hachez-les. Pelez et hachez les oignons et le poireau. Faites suer oignons + poireau dans une grande poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 7 à 8 minutes sur feu modéré. Ajoutez alors les épinards et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. Salez et poivrez en cours de cuisson. Réservez au chaud.

Dans un bol, mélangez les ingrédients de la sauce. Le résultat doit être lisse et pas trop épais, sinon ajoutez un peu d'eau. Salez, poivrez. 

Faites griller le haloumi dans une poêle sans matière grasse. Quand il est bien doré, coupez-les en dés ou en bandes. 

Répartissez les patates douces dans des assiettes, faites un puits au centre pour y déposer les épinards. Ajoutez le quinoa. Versez de la sauce au tahini. Parsemez de feuilles de coriandre et de morceaux de fromage. Ajoutez une bonne pincée de sésame noir. C'est prêt!

samedi 20 janvier 2018

Mes toasts pomme/céleri

Aujourd'hui, je me replonge dans mes souvenirs des dimanches midi de mon enfance quand mon papa se préparait une salade de céleri branche. Un de ses péchés mignons. Je le voyais couper le céleri en tout petits dés, méticuleusement sous le regard admiratif de ma maman qui répétait qu'elle était incapable de couper aussi finement. En préparant cette salade, il se replongeait lui aussi dans ses souvenirs car cette salade, il la tenait de sa mère. À l'époque, je n'étais pas fan de la salade en question. Mais aujourd'hui, allez savoir pourquoi, c'est elle que j'ai eu envie de cuisiner en la revisitant à ma sauce pour la servir en apéro (mon père dégustait sa salade à la fin du repas). Parce que les recettes familiales sont comme les traditionnelles, j'aime bien y mettre mon grain de sel pour les réactualiser. Aujourd'hui, c'est samedi et c'est vegan au menu!

Préparation: 20 minutes

Pas de cuisson!

Ingrédients pour 4 personnes:
- 2 branches de céleri
- 3 pommes granny Smith Bio 
- 6 noix
- 1 citron
- 2 cuillères à café bombées de moutarde forte
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- huile d'olive
- sel, poivre

Lavez et séchez le céleri et les pommes. Coupez les branches et une pomme en brunoise. Arrosez avec quelques gouttes jus de citron. Cassez les noix et hachez les cerneaux, ajoutez-les au mélange précédent.

Dans un bol, mélangez la moutarde avec le jus d'un demi-citron. Ajoutez de l'huile d'olive tout en fouettant. Vous devez obtenir une vinaigrette très épaisse, un peu comme une mayonnaise. Salez, poivrez et ajoutez le curry. Versez la sauce petit à petit sur la salade en mélangeant bien. Vous ne mettrez pas tout, il faut que le tout se tienne un peu.

Évidez les pommes restantes, coupez-les en deux puis en tranches de 0,5cm d'épaisseur. Citronnez-les. Répartissez la salade sur les tranches de pomme. Décorez avec des feuilles de céleri hachées. Servez sans attendre.

Variante pas végane: vous pouvez ajouter des petits dés de parmesan dans la salade.

vendredi 19 janvier 2018

Mon bowl végétarien

Les légumes et moi, c'est une grande histoire culinaire. Petit à petit ils ont pris le pouvoir de ma cuisine et aujourd'hui, je ne me verrais pas renoncer à eux. Quelle que soit la recette à laquelle je pense, il y a toujours une place pour un, deux quand ce n'est pas 10 légumes! Alors que parfois je suis assez sensible avec quelques ingrédients, j'avoue que question légumes je suis très open! Maintenant que j'y pense:  Est ce qu'il y en a vraiment que je n'aime pas? Peut-être les salsifis. Les endives cuites (trauma de l'enfance) et le chou...mais à part eux, je les aime tous. Je me suis réconcilié avec les choux de Bruxelles (revivez ce moment d'anthologie en allant voir Ici), j'ai découvert et adoré les topinambours. J'adore les épinards et les haricots. Je kiffe la betterave et toutes les courges. Je suis fanissime de courgettes et aubergines. Les artichauts sont mes amis... Bref, j'aime les légumes! Alors quand le cuisinier se met au bowl, forcément c'est végétarien ...et même vegan!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure en tout

Ingrédients pour 4 personnes:
- 180 g de quinoa (blanc et noir mélangés)
- 1/2 brocolis
- 1 botte de carottes
- 3 panais moyens
- 2 oignons
- 2 cuillères à café de curry
- 2 avocats
- 2 grosses pommes de terre
- quelques feuilles de coriandre
- 2 cuillères à café de graines de nigelle
- huile d'olive
- le jus d'un citron plus quelques gouttes pour les avocats
- 3 cuillères à soupe de Tahini de sésame blanc (moins fort que celui de sésame doré)
- 3 cuillères à soupe d'eau 
- sel, poivre

Pelez, lavez les carottes et les panais puis coupez-les en cubes. Lavez le brocolis et détaillez-le en petits bouquets. Pelez et hachez les oignons. Placez le tout sur une plaque. Arrosez d'huile d'olive, ajoutez le curry, salez, poivrez. Mélangez. Enfournez dans un four préchauffé à 190ºC. Laissez cuire 30 minutes minimum en mélangeant souvent. Les légumes doivent être juste cuits. Réservez.

Faites cuire le quinoa en suivant les instructions sur le paquet. Égouttez-le bien et réservez au chaud. Préparez la sauce: dans un bol, mélangez le tahini avec le jus de citron et l'eau. Vous devez obtenir une sauce onctueuse. Si elle est trop épaisse, versez un peu plus d'eau. Salez, poivrez.

Faites cuire les pommes de terre à la vapeur pour qu'elles soient juste cuites. Laissez-les refroidir. Pelez-les puis détaillez-les en cubes. Faites-les revenir à la poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile. Laissez-les dorer sur toutes leurs faces. Salez, poivrez en cours de cuisson. 

Pelez et coupez les avocats en fines lamelles. Citronnez-les pour leur éviter de noircir. Répartissez Les légumes, les pommes de terre, le quinoa et les tranches d'avocat dans des bols (ou dans des assiettes creuses). Parsemez de coriandre et de nigelle. Arrosez de sauce. 

J'aime tellement les légumes que je devrais même en faire des confitures... Affaire à suivre! 

jeudi 18 janvier 2018

Ma soupe violette

C'est drôle, quand je pense aux vitelottes, j'ai une scène dans la tête. Paris, un jour d'été. Quartier du Panthéon. Une épicerie. Un panier avec ces petites pommes de terre violettes croisées dans un livre de cuisine peu de temps avant. L'envie d'en acheter. Pas le moment car j'allais retrouver une amie pour une grande balade parisienne (aujourd'hui, ça ne me gênerait plus, moi qui ai toujours des fruits et des légumes dans mon sac à dos). Un premier rendez-vous manqué. Quelques années ont passé depuis, la cuisine est devenue fondamentale dans ma vie. Et je passe mon temps à chercher de nouveaux légumes à cuisiner. Aujourd'hui, les vitelottes sont de retour. Les rendez-vous ont bien lieu maintenant. Alors quand le cuisinier voit la vie en violet, il fait une soupe ultra onctueuse aux pommes de terre vitelottes!
  
Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:

- 800g de pommes de terre vitelottes
- 2 petits navets
- 1 blanc de poireau
- 3 oignons frais
- 1 panais moyen
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche
- 50 g de beurre
- sel, poivre

Épluchez les pommes de terre et le panais. Ôtez la peau des navets avec un couteau. Pelez et hachez les oignons. Lavez le blanc de poireau. Coupez les légumes en morceaux. Dans une cocotte, faites suer les oignons et le poireau avec le beurre sur feu modéré pendant 5 grosses minutes, sans laisser colorer. Ajoutez alors les navets et le panais, poursuivez la cuisson pendant quelques minutes en remuant constamment. Ajoutez les pommes de terre. Versez de l'eau 1 cm au dessus des légumes, salez. Portez à ébullition et laissez cuire sur feu modéré et à couvert pendant 20 minutes environ ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres et s'écrasent facilement à la fourchette. 

Versez le tout dans un blender. Ajoutez la crème fraîche, poivrez selon votre goût et mixez très finement pendant 2 minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. 
Pas de blender? Le mixeur plongeant marche aussi. Il faut mixer longtemps.

Avec cette recette de soupe, je participe au défi culinaire de Cuisine Gourmandise des 2Borganisé par Valérie du blog 1,2,3...dégustez! sur le thème soupe et velouté! (pour vous inscrire rendez-vous sur le blog de Valérie)




mercredi 17 janvier 2018

Mes tartines d'oeufs brouillés aux légumes verts

C'est bien beau de faire la fête, de danser, de chanter (en ce moment j'ai le coeur qui balance entre Daho et France Gall, entre passé et présent) telle la cigale de la fable, mais pendant ce temps mes projets n'avancent pas beaucoup. Et puis je ne suis pas un insecte et ce n'est pas non plus la saison chaude où le farniente est autorisé. Alors une fois les amis et les proches envolés vers leurs maisons, je dois reprendre mon travail de Nicolas le Cuisinier. Retour au fourneaux, aux photos, aux pots. Bref, l'heure est venue de refaire la fourmi pour confiturer, conserver, inventer, épicer, rédiger... Quand le cuisinier fourmi se remet au vert après quelques jours d'abus, il en fait des tartines d'oeufs brouillés aux légumes verts.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 200 g de broccolini
- une douzaine de tiges d'ail vert
- 4 oeufs
- 1 cuillère à soupe de crème liquide
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 belles tranches de pain
- 40 g de feta (ou de parmesan frais)
- sel, poivre

Lavez et séchez le broccolini. Coupez-le en tronçons de 1 cm environ. Pelez puis émincez les tiges d'ail vert (les premières feuilles sont souvent à jeter). Faites cuire l'ail dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile sur feu doux. Remuez constamment pendant 7 à 8 minutes. Salez, poivrez en cours de cuisson. L'ail doit être tendre sans être trop coloré. Réservez. Faites ensuite sauter le broccolini à la poêle pendant 5 bonnes minutes, avec un filet d'huile. Il doit être encore un peu croquant. Assaisonnez. Ajoutez-le à l´ail. Réservez au chaud.

Cassez les oeufs dans un bol. Ajoutez la crème et assaisonnez. Mélangez le tout avec une spatule. Versez le mélange dans une poêle légèrement huilée sur feu doux. Remuez sans arrêt. Petit à petit les oeufs cuisent. N'arrêtez pas de mélanger pour éviter qu'ils n'attachent au fond. C'est la technique qui vous permettra d'avoir des oeufs onctueux.

Faites griller les tranches de pain. Placez-les sur une assiette ou une planche. Quand les oeufs sont cuits, répartissez-les sur le pain. Recouvrez d'ail et broccolini. Parsemez de feta émiettée ou de parmesan fraîchement râpé. Un tour de moulin à poivre, une salade verte et c'est parti!

Variante:
Pour les puristes, faites cuire vos oeufs au bain marie en remuant constamment, ils seront encore plus onctueux!

lundi 15 janvier 2018

Mon riz jaune aux légumes

Le cuisinier a déserté sa cuisine et son blog depuis quelques jours car anniversaire oblige, il a été submergé par les amis, la famille, les surprises et l'émotion. Si pendant longtemps je me suis demandé tel Cali "C'est quand le bonheur?" aujourd'hui, je sais! C'est quand tu es avec les gens qui comptent vraiment pour toi, c'est quand tu vois des amis de loin être là pour toi, c'est quand tu prends les gens dans tes bras pour leur dire que tu les aimes, c'est quand tu vois les gens que tu aimes se rencontrer, s'apprécier et s'aimer à leur tour. C'est quand tu vis de purs moments ensemble pendant une semaine. Le bonheur c'est ici et maintenant. Il faut savoir le voir et en profiter. C'est donc un cuisinier très heureux (et aussi ému) qui écrit sa recette aujourd'hui!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes
- 1/2 potimarron
- 1 branche de céleri
- 1/2 poireau
- 2 morceaux de 5 cm de gingembre frais
- 2 cuillères à soupe d'amandes effilées
- 1 cuillère à soupe de raisins secs
- 40 g de beurre
- 150 g de riz
- 1,5 cuillère à café de curcuma
- sel, poivre

Lavez les légumes. Taillez le potimarron et le céleri en brunoise. Hachez le poireau. Pelez et hachez 1 morceau de gingembre, coupez le deuxième en tranches. Faites cuire le riz en ôtant 2 minutes au temps de cuisson indiqué sur le paquet avec le curcuma et le gingembre puis égouttez-le. Réservez.

Faites revenir le poireau et le céleri dans une poêle avec 20g de beurre. Salez, poivrez. Laissez cuire 7 à 8 minutes sur feu modéré en remuant souvent. Réservez. Faites ensuite revenir le potimarron avec le beurre restant pendant une dizaine de minutes. Salez, poivrez. Il doit rester un peu croquant. Mélangez tous les légumes dans la poêle et ajoutez le riz. Laissez cuire 2 minutes supplémentaires. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Ajoutez les amandes et les raisins. Servez sans attendre.

jeudi 11 janvier 2018

Mon gâteau d'anniv' choco/noisettes

Il y a des jours où le réveil est plus sympa que d'autres. Allumer le téléphone. Être assailli par des dizaines de messages d'amitié. Pleurer en recevant une orchidée envoyée par ma soeur. Parler à des gens très chouettes à 7h30. Passer la journée sur le téléphone pour lire des messages. Avoir le coeur qui gonfle d'émotion. Car aujourd'hui, c'est mon anniversaire. Et pas n'importe lequel. Celui d'un changement de dizaine. Si hier j'avais le moral dans les baskets à l'idée de cet an en plus, aujourd'hui, les amis ont rendu tout ça beaucoup plus léger. Alors je me suis dit que je valais bien un gâteau! J'ai donc appelé chocolat et noisettes à la rescousse. Ce soir, ce sera donc super gâteau moelleux et fondant en dessert pour avaler le passage de BIP à RE-BIP (mon clavier ne se résout pas à me laisser taper mon âge!)

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients:
- 125 g de poudre de noisette
- 1 cuillère à soupe rase de maïzena
- 55 g de praliné 
- 5 oeufs jaunes et blancs séparés
- 100 g de sucre
- 200 g de chocolat noir à 70% de cacao
- beurre pour le moule

Faites fondre le chocolat au bain marie. Dans un saladier, mélangez les jaunes d'oeuf et le sucre. Ajoutez le chocolat fondu. Mélangez avec une spatule. Ajoutez ensuite le praliné, la poudre de noisette et la maïzena. La pâte est compacte, c'est normal.

Montez les blancs en neige ferme soit au robot soit au fouet. Prélevez-en une cuillère à soupe et incorporez-les à la pâte. Ajoutez le reste en plusieurs fois en soulevant bien la pâte pour ne pas les faire retomber. Petit à petit la pâte se détend. Beurrez un moule à tarte et versez-y la pâte. Faites cuire à 180ºC pendant 25 minutes environ. Vérifiez la cuisson avec une baguette en bois, elle doit ressortir propre. 

Laissez refroidir sur une grille. Pas la peine de le démouler. Après il ne vous reste plus qu'à allumer le feu (euh Johnny sors de ma recette), je voulais dire les bougies et à chanter Joyeux anniversaire dans toutes les langues avec une coupette de champagne à la main! Tchin-tchin!!

mercredi 10 janvier 2018

Ma 'tite soupe butternut/gingembre (recette remède)

Ça doit être psychologique, psychosomatique ou en tout cas de cette région-là. Être "balade" à la veille d'avoir BIP (censuré) ans c'est forcément la tête qui travaille contre le corps. Et pourtant ce n'est pas le moment d'être à plat vu le programme culinaire des jours à venir. Bah oui j'ai du mal avec le changement d'âge...et particulièrement celui-ci. Pourtant tous mes amis qui sont déjà passés par là me rassurent, ça ne fait pas mal, ça ne change rien, c'est le plus bel âge de la vie (on m'avait déjà fait le coup avec la dizaine précédente et ça n'a pas trop marché) etc. Je veux bien mais en attendant moi "Je suis malade, complètement malaaaaadeeee", mais que vient faire Dalida dans cette recette (ou Serge Lama si vous êtes plus fan mais dans le fond ça revient au même!)? C'est la tête je vous dis. Bon pour essayer de me retaper avant demain matin, je me shoote à la décoction gingembre/curcuma/miel et aussi à la soupe. En croisant les doigts pour que mon plat préféré fasse effet. Allez, le cuisinier va essayer de retrouver aussi le sourire pour vivre ses dernières heures de BIP  (re-censuré!) sereinement. 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 + 25 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- une belle courge de 2kg
- 1 poireau
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 1 morceau de gingembre frais de 5 cm
- 3 racines de curcuma
- 10 cl de crème de coco
- 1 cuillère à soupe de graines courge
- 2 cuillères à café de sésame noir
- 1 cuillère à café de curry
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Pelez la courge et ôtez-en les graines et les filaments. Gardez-en un morceau de 400 g environ qui vous servira pour faire le topping, coupez le reste en morceaux. Pelez et coupez les oignons ainsi qu'une gousse d'ail. Lavez et émincez le poireau. Pelez, hachez le gingembre et le curcuma. Faites suer oignons et poireau dans une cocotte avec 2 cuillères à soupe d'huile sur feu modéré pendant 7 à 8 minutes. Ajoutez alors la courge, le curcuma et le gingembre, mélangez. Ajoutez de l'eau à hauteur des légumes. Couvrez, baissez le feu et laissez cuire jusqu'à ce que les légumes soient cuits (environ 20 minutes). Salez en cours de cuisson. 

Pendant que la soupe cuit, taillez le morceau de courge réservé en tout petits dés. Placez-les sur une plaque. Ajoutez la gousse d'ail restante pelée et hachée, deux cuillères à soupe d'huile d'olive et le curry. Salez, poivrez et faites cuire pendant 25 minutes dans un four préchauffé à 180ºC. Mélangez trois fois. Ajoutez les graines de courge 5 minutes avant la fin de la cuisson. Quand le tout est prêt, réservez.

Une fois que la soupe est cuite, mixez-la soit au mixeur plongeant soit au blender en versant la crème de coco. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Servez la soupe avec une bonne cuillère à soupe de topping et parsemez de sésame noir. 

lundi 8 janvier 2018

Mes petits gratins végétariens

Vraiment je ne sais pas ce que j'ai en ce moment, mon cerveau culinaire ne répond plus. Alors que d'habitude j'ai plusieurs idées en même temps ou je visualise des plats à l'avance ou j'ai des recettes obsessionnelles, depuis que je suis rentré de vacances, rien, pas une idée qui tienne la route, pas un ingrédient qui refuse de me lâcher les neurones, pas de projection dans l'assiette. Alors j'erre comme une âme en peine devant mes livres et mes revues à la recherche d'idées. J'en ouvre des bouquins! J'en croise des recettes! À chaque fois que je suis tenté, finalement l'envie ne dure pas. Ou quand je me lance c'est pour changer de cap au bout de deux minutes. Aujourd'hui, j'étais parti pour faire un gratin dauphinois aux patates douces et puis finalement ça a vrillé en gratin de légumes. Pourquoi? Comment? Je ne sais pas. En tout cas une chose est sûre, point de gratin dauphinois pour cette fois!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure

Ingrédients pour 4 personnes:
- 3 patates douces moyennes
- 1 gros poireau 
- 300 g d'épinards frais 
- 2 carottes
- 2 oignons frais 
- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 20 cl de crème de coco
- 1 oeuf
- 50 g de fromage râpé
- 20 g de coriandre lavée, séchée et effeuillée
- 20 g de beurre
- sel, poivre
- huile d'olive

Pelez et lavez les légumes (pour les épinards, il faut les lavez plusieurs fois). Râpez les carottes avec une râpe à gros trous. Hachez les épinards au couteau. Émincez très finement les oignons et le poireau et faites-les revenir tous les deux dans une grande poêle avec 3 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu assez vif pendant 10 minutes environ. Salez, poivrez et ajoutez le curry en cours de cuisson. Ajoutez les carottes et les épinards. Mélangez bien et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que l'eau de végétation des légumes se soit évaporée. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Réservez. dans un saladier. Quand le mélange a un peu refroidi, Ajoutez l'oeuf et la coriandre, mélangez intimement.

Détaillez les patates douces en très fines tranches avec une mandoline. Beurrez 4 plats à gratin individuels (ou un grand format familial). Disposez les rondelles de patates en rosace sur le fond. Salez, poivrez et ajoutez une cuillère à soupe de crème de coco. Recouvrez du mélange de légumes  et terminez par une nouvelle rosace de patates douces. Versez la crème de coco restante sur le dessus. Parsemez de fromage râpé. Faites cuire 35 minutes à 200ºC. Les gratins doivent être bien dorés et les patates douces tendres.

Servez aussitôt ou faites réchauffer le lendemain!

dimanche 7 janvier 2018

Ma tarte à l'oignon (recette revisitée)

En ce moment, je ne sais pas pourquoi, je me replonge dans les livres d'un de mes cuisiniers préférés, Mr Ottolenghi. En matière de cuisine, je ne suis pas fan de grands chefs, la cuisine étoilée ne me fait pas rêver, trop technique, trop sérieuse, trop rigide pour moi qui ai la cuisine bordélique. Ottolenghi, je l'ai découvert par hasard dans une librairie à Montréal. J'ai acheté le livre Plenty en édition québécoise principalement pour les photos et aussi parce que les légumes étaient à l'honneur. Depuis ce 1er bouquin a été rejoint par d'autres et à chaque fois la magie des photos et des recettes opère même si je ne les suis plus aussi religieusement qu'avant. Ce matin, je feuilletais donc "Jérusalem" du dit- monsieur, à la recherche d'une idée, quand je suis tombé sur une tarte aux légumes d'été et aux oeufs! Un flash! Si j'ai gardé d'idée de la tarte croustillante, j'ai en revanche abandonné le reste pour revisiter la tarte à l'oignon à ma façon, dans une version très colorée et parfumée!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 35 + 35 + 25 minutes

Ingrédients:
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 1 courge butternut 
- 6 gros oignons
- 100 g de feta
- 4 cuillères à café de ras-el-hanout
- 2 cuillères à café de curry
- 5 cl de crème de coco
- 20 g de coriandre
- 2 cuillères à soupe de noix de cajou
- huile d'olive
- sel, poivre

Coupez la courge en deux, ôtez-en les filaments et les graines. Arrosez-la avec un filet d'huile d'olive. Salez, poivrez. Faites cuire pendant une 30aine de minutes à 200ºC. Elle doit être tendre. Laissez refroidir avant de peler et d'écraser à la fourchette. Versez la purée dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive et la crème de coco, ajoutez le curry. Mélangez pendant 5 minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement puis mixez finement au mixeur plongeant. Réservez.

Pelez et émincez les oignons. Placez-les sur une plaque. Ajoutez le ras-el-hanout et 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, salez, poivrez. Mélangez. Faites cuire 35 minutes à 200ºC en remuant deux fois en cours de cuisson. Les oignons doivent être tendres.

Étalez finement la pâte feuilletée avec un rouleau à pâtisserie. Étalez la purée de courge sur la pâte en laissant une bordure de 1cm tout autour. Recouvrez avec les oignons. Enfournez et laissez cuire 25 minutes à 200ºC. Pendant ce temps, hachez la coriandre et faites dorer les noix de cajou quelques minutes à la poêle, quand elles sont colorées, hachez-les grossièrement. 

Quand la tarte est cuite, parsemez-la de feta émiettée, de coriandre et de noix de cajou. Arrosez d'un filet d'huile d'olive. À table!!