vendredi 2 février 2018

Mes lahohs du Yémen

Depuis quelques jours, c'est l'invasion crêpière sur la blogosphère culinaire. Des rondes, des carrées, des roulées, des farcies, des longues, des mini, des d'ici, des d'ailleurs, des crêpes en veux-tu en voilà. Et je ne déroge pas à la règle puisque moi aussi j'en ai fait hier. Bah oui le cuisinier a succombé à la tradition, une fois n'est pas coutume. L'année dernière à la même époque, je m'étais lancé un défi à moi-même (on s'amuse comme on peut): faire une espèce de tour du monde de la crêpe pendant une semaine. J'avais trouvé des recettes venant du Liban (les atayefs), du Japon (les Dorayakis), du Maroc (les msemens), de l'Angleterre (les Crumpets). Aujourd'hui, je vous emmène au Yémen pour y découvrir le lahoh, sorte de crêpe végétalienne à trous qui se déguste aussi bien sucrée que salée.

Préparation: 10 minutes

Repos de la pâte: 30 minutes

Cuisson: 3 minutes par crêpe

Ingrédients pour une quinzaine de crêpes:
- 250 g de farine
- 350 g d'eau + un peu pour le pain
- 40 g de pain pita rassis
- 6 g de sel
- 14 g de sucre
- 10 g de levure fraîche
- 5 cl d'huile de tournesol pour la cuisson

Mélangez la farine, le sel et le sucre dans un bol. Placez le pain pita dans une assiette creuse. Versez juste assez d'eau pour le recouvrir. Laissez-le tremper quelques instants pour qu'il ramollisse. Essorez-le et placez-le dans un verre mesureur. Mixez au mixeur plongeant. Versez la "purée" de pita dans un saladier. Ajoutez la levure fraîche émiettée. Versez les 350 g d'eau en mélangeant pour diluer la levure. Ajoutez les ingrédients secs. Mélangez pour obtenir une pâte lisse. Couvrez le saladier de film alimentaire et laissez reposer 30 minutes à température ambiante. Des bulles vont apparaître à la surface.

Placez une poêle sur feu doux (presque au minimum). Laissez-la chauffer. Quand elle est chaude, huilez-la. Versez-y une louche de pâte et faites cuire sur feu doux. Des bulles apparaissent puis éclatent à la surface. Comptez une grosse minute puis couvrez la poêle avec un couvercle. Poursuivez la cuisson pendant 1 minute. La crêpe doit être pâle et ne doit plus coller. À l'aide d'une spatule, disposez-la sur une assiette avant de faire cuire une autre crêpe. Pour le lahoh, pas besoin de faire cuire l'autre côté en le retournant. 

Ces crêpes sont utilisées comme du pain au Yémen mais vous pouvez les servir au petit déjeuner pour les déguster avec du beurre et du miel ou de la confiture. 

Conseil gourmand:
Faites réchauffer les lahohs quelques minutes dans une poêle sur feu doux, posez une noix de beurre demi-sel sur chaque crêpe. Superposez ensuite trois lahohs, en les badigeonnant de marmelade d'orange... Vous verrez c'est divin!

4 commentaires:

  1. ça change des crepes.....ça m'a l'air bon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça change! Et c'est très bon, je confirme

      Supprimer
  2. Tu as fait comme moi, un tour du monde en crêpes.
    Je ne connaissais pas cette recette, je connais les injeera d'Ethiopie à la farine de teff (donc sans gluten) mais pas celle-ci. En même temps, c'est ce que je disais, l'histoire de la crêpe se confond avec celle du pain depuis le début de l'humanité. Il y a encore beaucoup de recettes à découvrir...
    Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien moi je ne connais pas ta recette. Faudra que j'aille voir ça!
      Quand on se penche sur la question on se rend compte que les crêpes/galettes sont partout, dans toutes les cultures. Après on ne les mange pas de la même façon que nos crêpes traditionnelles.
      Bonne soirée à toi aussi!

      Supprimer