samedi 31 mars 2018

Mon açai bowl

C'est drôle la cuisine. Ça vous fait faire de ces choses parfois. Cuisiner n'importe où, avec tout ou presque rien. Prendre des avions pour animer des ateliers ici ou là. Rencontrer plein de gens, tellement de gens. Faire des kilomètres pour trouver le dernier ingrédient dont tout le monde parle. Revenir à Barcelone, la valise pleine à craquer (là je sens que ça va sentir la rhubarbe). Et puis parfois, ça vous permet de retrouver des gens que vous n'avez pas vus depuis 1000 ans. Recevoir un message instagramien d'une copine du collège, une sombre histoire de maths qui a souvent mal tourné, qui me demande comment faire un açai bowl parce qu'elle a des problèmes avec sa poudre d'açai. Me gratter la tête car je n'en avais jamais préparé, normal, je ne suis pas toujours les tendances culinaires. Courir acheter la dite poudre et réfléchir. Quand le cuisinier fait une recette pour une amie de très longue date, il repense à ses cours de maths et il prépare son premier açai bowl!

Préparation:10 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour 2 personnes:
- 30 cl d'eau de coco
- 125 g de framboises
- 100 g de myrtilles
- 50 g de fraises des bois (j'en avais dans mon congélateur)
- 1 banane que vous aurez placée au congélateur 2 heures avant
- 1 cuillère à soupe de poudre d'açai (dans les magasins bio)
- 1 cuillère à soupe de sirop d'érable (ou plus si vous voulez que ce soit plus sucré)
- 1 kiwi
- 2 cuillères à soupe de copeaux de noix de coco séchés
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- 2 cuillères à café de graines de sésame noir

Placez 100 g de framboises, les myrtilles, la banane, l'eau de coco, la poudre d'açai et le sirop d'érable dans le bol de votre blender. Mixez pendant 1 minute. Il ne doit plus rester de morceaux.

Versez la préparation dans des bols. Pelez et coupez le kiwi en tranches. Rincez et séchez les fraises des bois.  

Décorez votre açai bowl avec les tranches de kiwi, les fraises des bois, les framboises restantes, les copeaux de coco, les graines de courge et de sésame. 
Je peux vous garantir qu'après avoir avalé votre bowl, vous n'aurez plus faim et vous aurez de l'énergie à revendre!

Conseil:
vous pouvez changer les toppings, mettre des noix (cajou, pécan, noisettes...) torréfiées et concassées, ajouter des fraises en plus des framboises ou des myrtilles, remplacer l'eau de coco par du lait végétal... Bref vous pouvez vous amuser avec le bowl!

jeudi 29 mars 2018

Mes pâtes sauce carottes/coco

La météo. Tout le monde en parle. Le temps qu'il fait est un sujet de conversation on ne peut plus bateau. S'il pleut, on est de mauvaise humeur, s'il fait trop chaud, on se plaint d'étouffer, s'il fait froid, on se demande quand les températures vont remonter. Bref on n'est jamais content de ce qu'on a. Mais dans toutes ces discussions sur la pluie et le beau temps, il est une météo dont on ne parle jamais: celle de l'intérieur. Parce ce qu'il n'y a pas que dans le ciel que le soleil ou les nuages arrivent. Dans nos émotions aussi parfois il fait beau ou alors c'est la tempête. Cette météo-là est finalement plus importante que l'autre car quand on a la pêche qu'importe qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige. Alors quand le cuisinier cuisine pour son amie qui a des nuages dans la tête, il lui prépare des pâtes avec une sauce végane carottes/coco pour mettre du soleil dans ses pensées!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 6 carottes moyennes
- 1 gros oignon frais
- 400 ml de lait de coco
- 1 cuillère à soupe de cacahuètes non salées
- 4 brins de coriandre
- 2 cuillères à café de graines de pavot
- 2 cuillères à café bombées de colombo
- sel, poivre
- 1 cuillère à soupe d'huile de coco
- 300 g de pâtes (pour moi fusili corti)

Faites griller les cacahuètes 5 minutes dans une poêle sans matière grasse puis hachez-les grossièrement. Pelez et rincez les carottes avant de les couper en rondelles. Faites-les cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Pendant ce temps, pelez et émincez l'oignon. Faites-le suer dans une poêle avec l'huile de coco sur feu modéré jusqu'à ce qu'il devienne translucide. 

Quand les carottes sont cuites, ajoutez-les avec le colombo à l'oignon et mélangez le tout sur feu modéré pendant 5 minutes. Assaisonnez puis versez le lait de coco. Laissez mijoter 5 bonnes minutes. Mixez le tout soit au mixeur plongeant, soit au blender pour obtenir une sauce bien lisse. Maintenez la sauce au chaud dans la poêle sur feu doux.

Faites cuire les pâtes en suivant les instructions sur le paquet. Égouttez-les et versez-les aussitôt dans la sauce. Mélangez une minute. Servez sans attendre. Parsemez de coriandre ciselée, de cacahuètes et de pavot. C'est prêt!

Recette à partager avec des amis ou des gens qui ont besoin de soleil. 

mercredi 28 mars 2018

Ma salade tiède de pommes de terre

Et bah voilà, moi qui commençais à aimer le printemps, je suis en train de faire marche arrière. Alors que normalement le soleil brille au-dessus de nos têtes, aujourd'hui c'est encore la pluie qui est au rendez-vous. La pluie... sa simple évocation me donne des envies de couette, de thé fumant sur la table basse et de Barbara en boucle. C'est pour moi la déprime totale. Je déteste la pluie car elle m'empêche de faire mes kilomètres de balade dans Paris, elle mouille les chaussures, elle fait rentrer l'humidité dans les manteaux, dans les maisons. Elle s'incruste dans le moral, elle rend les gens pas sympas (déjà que). Bref ce n'est une bonne compagne pour moi. Si seulement elle pouvait s'arrêter! Je me contenterais même d'un ciel nuageux, tout plutôt que la pluie qui fait froid partout! Quand le cuisinier a besoin de chaleur, il prépare une salade végétarienne tiède de pommes de terre et en profite pour découvrir le chou romanesco!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 2 personnes
- 300 g de pommes de terre rattes 
- 1 petit chou romanesco
- 60 g de petits pois (poids écossé)
- 2 gousses d'ail en chemise
- 3 cuillères à soupe de pesto (pour moi Pesto de roquette)
- 2 oeufs
- 1 cuillère à café d'origan
- sel, poivre
- huile d'olive

Lavez et séchez les rattes puis coupez-les en rondelles un peu épaisses. Placez-les sur une plaque. Ajoutez les gousses d'ail et l'origan. Assaisonnez. Arrosez d'huile d'olive et mélangez bien. Faites cuire 20 minutes à 180ºC en mélangeant 2 ou 3 fois en cours de cuisson. Les pommes de terre doivent tendres et dorées.

Pendant qu'elles cuisent, plongez les petits pois dans une casserole d'eau bouillante salée et laissez-les cuire 3 minutes avant de les égoutter et de les rafraîchir. Réservez.

Détaillez le chou en petits bouquets. Lavez-les et séchez-les. Faites-les sauter dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient cuits mais encore un peu croquants (comptez une petite dizaine de minutes). Assaisonnez en cours de cuisson.

Plongez-les oeufs dans une casserole d'eau bouillante et comptez 6 minutes de cuisson à la reprise de l'ébullition. Égouttez-les puis rafraîchissez-les avant de les écaler. 

Quand les pommes de terre sont cuites, ajoutez-les au chou dans la poêle avec les petits pois. Mélangez sur feu doux pendant 2 minutes. Servez la salade avec l'oeuf mollet sur le dessus et arrosez  de pesto.

lundi 26 mars 2018

Mes tartelettes à la confiture

Le printemps semble s'installer à Barcelone malgré les trombes d'eau qui nous tombent sur le coin du nez un jour sur deux. Le printemps qui s'en vient me réjouit car j'attends avec une impatience non dissimulée les fruits de la nouvelle saison pour préparer des confitures. Les fraises, les cerises, la rhubarbe vont bientôt arriver et il me faudra les accueillir comme il se doit. Je récupère déjà des pots à droite et à gauche dans cette perspective. Et je sais qu'il va m'en falloir encore! Ce qu'il va surtout me falloir c'est de la place dans mes placards. Ce matin, en les ouvrant j'ai eu un peu peur car les pots ne rentrent plus... Je ne sais pas comment je vais faire pour faire de la place avant que les fruits de printemps arrivent: ouvrir un pop up store de confitures? En donner à tous mes amis? Les manger toutes? J'en étais là de mes réflexion quand j'ai eu une autre idée: et si je les cuisinais? Quand le cuisinier fait du tri dans ses placards, il prépare des tartelettes à la confiture!

Préparation: 25 minutes

Attente: 2 heures

Cuisson: 20 minutes par fournée

Vos meilleurs amis pour la recette: des moules à mini tartelettes

Ingrédients:
Pour la pâte
- 250 g de farine + un peu pour le plan de travail
- 125 g de beurre très froid coupé en morceaux
- 40 g de poudre de noisettes
- 1 oeuf
- 2 cuillères à soupe d'eau très froide
- 1 pincée de sel

Pour la garniture
- 150 g de la confiture de votre choix (j'en ai choisi trois: figues, prunes/épices et poire)

Placez la farine, la poudre de noisettes et le sel dans le bol de votre mixeur. Ajoutez le beurre. Mixez rapidement pour obtenir une sorte de sable. Ajoutez l'oeuf. Mixez par à coups pour l'incorporer. Versez l'eau une cuillère à la fois. Mixez à nouveau, cette fois jusqu'à ce que la pâte forme une boule. Récupérez-la. Filmez et placez au frais pendant 2 heures au moins.

Abaissez la pâte finement sur votre plan de travail légèrement fariné avec votre rouleau à pâtisserie. Découpez-la en disques de 6 cm environ. Récupérez les chutes et abaissez de nouveau pour découpez d'autres disques. Garnissez les moules de pâte. 

Versez une bonne cuillère à café de confiture sur les fonds de pâte. Attention de ne pas trop les garnir car ça risque de déborder à la cuisson. 

Faites cuire 20 minutes environ dans un four préchauffé à 180ºC. Surveillez la cuisson car d'un four à l'autre les temps changent! Attendez quelques minutes avant de démouler. Laissez refroidir sur une grille. Je vous conseille de les faire assez petites pour n'en faire qu'une bouchée.

Conseil:
Cette recette est toute simple mais demande une exigence: choisissez une très, très bonne confiture! Maison dans l'idéal car c'est incomparable avec celles que l'on trouve dans le commerce!

dimanche 25 mars 2018

Mon crumble de petits pois/ carottes à la poêle

Aujourd'hui c'est un cuisinier un peu triste qui écrit sa recette. Sa charmante voisine est partie sous d'autres cieux hier. C'est un peu comme si une 3ème grand-mère m'avait quitté. Maintenant la porte ne s'ouvrira plus sur cette gentille mamie avec laquelle j'aimais discuter. Je ne la croiserais plus au marché, elle ne goûtera plus mes confitures ou mes petits desserts que je lui passais de temps en temps. Une grand-mère qui s'en va c'est toujours un morceau de l'enfance qui fout le camp. C'est aussi une époque qui nous dit au revoir. Aujourd'hui, ma recette est pour Roser, pour qu'elle repose en paix. Une dernière recette à la poêle cette semaine. Une "dernière" façon de parler car il y en aura d'autres bien sûr, mais la dernière de mon défi. Quand le cuisinier finit de s'amuser avec sa poêle, il prépare un crumble de carottes tout à la poêle!

Préparation: 25 minutes

Repos: 30 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 1 kg de carottes
- 150 g de petits pois frais (poids écossé)
- 1 oignon
- 1 échalote
- 600 ml de bouillon de légumes
- 75 g + 60 g de beurre
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 2 branches de romarin
- 3 branches de thym
- 150 g de farine
- 15 g de noisettes entières non salées
- 15 g  de graines de courge
- 1 cuillère à café d'origan séché
- quelques feuilles d'origan frais en déco
- sel, poivre

Préparez le crumble: faites dorer les noisettes et les graines de courge quelques minutes à la poêle puis hachez-les au couteau (il y aura des morceaux qui donneront du croquant). Dans un saladier mélangez la farine, les noisettes + graines de courge et l'origan séché. Salez, poivrez. Ajoutez les 75g de beurre en parcelles. Sablez entre vos doigts. Il doit y avoir des petits morceaux et des plus gros. Filmez et laissez reposer au frigo au moins 30 minutes.

Blanchissez les petits pois 3 minutes en les plongeant dans une casserole d'eau bouillante salée. Égouttez-les et rafraîchissez-les. Réservez. Faites chauffer le bouillon. Pelez, rincez et séchez les carottes. Coupez-les en deux ou quatre en fonction de leur taille puis en fines tranches. Pelez et hachez l'oignon et l'échalote et faites-les suer dans une poêle avec 15 g de beurre sur feu modéré pendant 5 minutes. Réservez. Faites ensuite revenir les carottes dans la même poêle avec le beurre restant en augmentant légèrement le feu. Laissez cuire 15 minutes en remuant bien puis versez le bouillon comme pour un risotto, en attendant que le bouillon s'évapore avant d'en rajouter. Ajoutez le mélange oignon/échalote et les herbes effeuillées dans la poêle. Quand vous avez incorporé tout le bouillon, ajoutez les petits pois et la crème et laissez épaissir pendant 5 grosses minutes en mélangeant bien. Vérifiez la cuisson des carottes. Maintenez au chaud.

Dans une autre poêle, faites dorer le crumble sur feu modéré d'abord puis en augmentant le feu. Les miettes doivent prendre une jolie couleur et devenir croustillantes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. 

Versez les carottes dans les assiettes et recouvrez de miettes sans tasser. Parsemez de feuilles d'origan frais.

Astuce: Vous pouvez préparer les carottes et les miettes à l'avance. Réchauffez-les quelques minutes dans deux poêles au moment de servir. 

vendredi 23 mars 2018

Ma poêlée québécoise

Allez savoir pourquoi, ce matin, je me suis réveillé d'humeur québécoise. Au saut du lit, je n'étais plus à Barcelone. J'étais à Montréal ou à Québec. J'avais des envies de sirop d'érable, de pacanes (noix de pécan) et de bleuets. Ce matin, j'avais la tête ailleurs, dans mes souvenirs de voyages dans la belle province. J'avais les oreilles enchantées par l'accent que j'aime tant. J'avais les images des paysages incroyables que j'y ai découverts. J'avais le goût des bagels que j'allais acheter à Montréal tous les matins. Bref aujourd'hui, j'ai voyagé. Un aller-retour express de l'autre côté de l'Atlantique. À mon retour à la réalité, j'étais la poêle dans une main et la can de sirop d'érable dans l'autre. Il ne manquait plus que les noix de pécan et les bleuets. Quand le cuisinier rêve de voyage la poêle à la main, il prépare une poêlée québécoise!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 6 pommes
- 1 cuillère à soupe de noix de pécan
- 1 cuillère à soupe de canneberges séchées
- 1 cuillère à soupe de raisins de corinthe
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
- 1 cuillère à soupe de sucre d'érable (ou de cassonade) 
- 40 g de beurre
- 15 cl de jus de pommes bio
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 2 cuillères à soupe de bleuets (myrtilles)

Pelez les pommes (ôtez-en les trognons) et coupez-les en 8. Dans une poêle, faites fondre le beurre. Quand il devient mousseux, ajoutez le sucre. Mélangez avec une cuillère en bois pendant 1 minute. Versez le jus de citron tout en remuant. Déposez les pommes dans la poêle. Laissez cuire à feu modéré pendant 5 minutes puis versez 1/3 du jus de pomme. Laissez mijoter 5 minutes. Versez du jus de pomme en plusieurs fois, un peu comme pour un risotto en attendant qu'il s'évapore un peu avant d'en rajouter. Ajoutez le sirop d'érable. Ajoutez les raisins et les canneberges et poursuivez la cuisson 10 minutes environ ou jusqu'à ce que le jus soit sirupeux et ait réduit de moitié.

Hachez les noix de pécan. Lavez et séchez les myrtilles. Ajoutez-les dans la poêle. Mélangez pendant 30 secondes. Servez cette poêlée au p'tit déj avec un bon fromage blanc, ou alors en dessert. Dans ce cas, deux options: la glace à la vanille ou la crème fraîche épaisse. Le normand que je suis, choisit évidemment la seconde mais à vous de voir...


jeudi 22 mars 2018

Ma poêlée toute verte

Est-ce que c'est l'effet printemps? Ou est-ce parce que mon moral reprend des couleurs? Je ne sais pas trop... En tout cas, j'ai l'humeur joueuse en cuisine et je vois la vie en vert. Je continue mon petit défi "poêlier" de la semaine. Après les patates, après le gratin, aujourd'hui j'ai choisi mes plus beaux légumes verts, ma plus jolie poêle et c'est parti. Juste une règle pour ma recette du jour: mettre le plus de vert possible pour un plat monochrome. Quand le cuisinier continue de jouer avec sa poêle, il prépare une poêlée toute verte!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients:
Pour les légumes
- 200 g de pois gourmands
- 1 brocoli
- 150 g de petits pois (poids écossé)
- 4 branches de kale
- 70 g de pousses d'épinards
- huile d'olive
- sel, poivre

Pour la sauce:
- 60 g de roquette
- 25 g de noix
- 25 g de parmesan
- 10 cl d'huile d'olive
- sel, poivre

Finition:
- 20 g de pousses d'épinards crus
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- quelques jolies petites feuilles de salade 

Préparez le pesto. Placez la roquette, le parmesan et les noix dans le bol de votre mixeur. Salez légèrement et poivrez selon votre goût. Versez l'huile en filet tout en mixant. Adaptez la quantité d'huile en fonction de la consistance que vous aimez.

Effilez les pois gourmands. Détaillez le brocoli en petits bouquets. Ôtez les côtes des branches de kale et hachez les feuilles. Plongez les petits pois dans une grande casserole d'eau bouillante salée et laissez cuire 3 minutes à partir de la reprise de l'ébullition. Égouttez-les. Faites sauter les pois gourmands dans une poêle pendant 5 grosses minutes avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, remuez souvent pour éviter qu'ils ne brûlent. S'ils colorent très vite, versez 2 cuillères à soupe d'eau. Salez, poivrez puis réservez. Faites ensuite sauter le kale pendant 1 minute en remuant constamment. Réservez. Faites sauter le brocoli 5 minutes avec 1 cuillère à soupe d'huile. Il doit être bien vert et encore croquant. Enfin faites sauter les petits pois pendant 2 à 3 minutes. Remettez les autres légumes dans la poêle, ajoutez les 70 g d'épinards. Mélangez sur feu doux juste le temps que les épinards tombent. 

Hors du feu, ajoutez les pousses réservées, les feuilles de salade et les graines. Servez la poêlée arrosée de pesto.

mercredi 21 mars 2018

Mon gratin à la poêle

Comme me le dit souvent ma maman "Toi tu ne t'ennuies jamais!"C'est vrai que je ne m'ennuie pas. Et pourtant l'ennui a été mon compagnon de route pendant de nombreuses années. Petit et ado je me suis beaucoup ennuyé. J'ai beaucoup rempli le vide par des tonnes de gâteaux, chocolat, bonbons et aprems devant la télé... Depuis que la cuisine est devenue le centre de ma vie, l'ennui a laissé sa place à une suractivité incroyable. Aujourd'hui, je ne sais pas rester tranquille. J'ai toujours les mains dans les légumes,  la farine ou sur des livres de cuisine. Et comme si mon hyperactivité culinaire ne se suffisait pas à elle-même, il faut que de temps en temps je me lance des défis à moi-même. Celui de cette semaine: tout faire à la poêle! Quand le cuisinier a une poêle dans la main, il ne la lâche pas! Et aujourd'hui, c'est un gratin qui se fait poêler!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure en tout

Votre meilleure amie pour la recette: une poêle qui passe au four

Ingrédients pour 4/5 personnes:
- 3 carottes
- 1 gros oignon
- 1 poireau
- 350 g d'épinards frais
- 400 g de pommes de terre type ratte du Touquet
- 500 g de viande hachée (porc pour moi mais boeuf ça marche aussi)
- 50 g de beurre
- 6 branches de thym
- 10 cl d'eau
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez et émincez l'oignon. Ôtez les premières feuilles du poireau. Rincez-le puis émincez-le finement. Lavez les épinards plusieurs fois, essorez-les puis hachez-les. Pelez, rincez et détaillez les carottes en petits cubes. Lavez et séchez les rattes. 

Faites suer l'oignon et le poireau avec un filet d'huile d'olive dans une grande poêle allant au four pendant 5 grosses minutes en remuant souvent. Ajoutez les carottes. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes. Salez, poivrez. Réservez. Faites maintenant revenir la viande pendant 7 à 8 minutes en l'écrasant bien pour obtenir un hachis très fin. Assaisonnez puis ajoutez les épinards. Mélangez et laissez cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien réduits. Ajoutez le mélange oignon/poireau/carottes. Mélangez le tout sur feu vif. Versez l'eau en plusieurs fois. Ajoutez le beurre et la moitié du thym. Laissez mijoter 10 minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. 

Émincez les rattes en fines tranches. Tassez le gratin avec une spatule dans la poêle. Répartissez les pommes de terre sur le gratin en les faisant se chevaucher un peu. Salez, poivrez et parsemez de thym. Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ à 180ºC. Vérifiez la cuisson des pommes de terre avec la pointe d'un couteau. 

Gratin à déguster sur le moment ou à faire réchauffer le lendemain!

lundi 19 mars 2018

Ma poêlée de patate douce et blettes


Aujourd'hui, présentation de la recette sous forme de portrait chinois culinaire du cuisinier comme ça, sans explication (parfois il a de drôles d'idées qui lui passent par la tête!)
Si j'étais un légume: le petit pois
Si j'étais un fruit: la mangue
Si j'étais une petite douceur: le chocolat au lait
Si j'étais un dessert: la tarte au citron
Si j'étais une confiture: goyave/papaye
Si j'étais une cuisson d'oeuf: brouillés 
Si j'étais un tubercule: la patate douce
Si j'étais un plat: la soupe 
Si j'étais une cuisine: libanaise ou iranienne
Si j'étais une pâte: feuilletée
Si j'´étais une herbe aromatique: la coriandre
Si j'étais une matière grasse: le beurre
Si j'étais un fruit sec: la pistache
Si j'étais un régime alimentaire: flexitarien
Si j'étais une épice: la cardamome
Si j'étais un ustensile: la râpe microplane
Si j'étais un mode de cuisson: au four!
Si j'étais un ustensile de cuisson: la poêle
Quand la poêle est son ustensile préféré du moment, le cuisinier en use et abuse pour préparer de bons petits plats. Celui du jour: une poêlée végétarienne de patate douce et blettes.

Préparation: 20 minutes 

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 grosse patate douce (ou 2 moyennes)
- 1 grosse carotte (ou 3 petites)
- 1/2 botte de blettes de couleurs
- 1 gros oignon 
- 250 g de halloumi
- 1 cuillère à soupe de graines de tournesol décortiquées, non salées
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- 4 oeufs
- 6 brins de coriandre (ou de persil)
- quelques gouttes de jus de citron
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez et rincez la patate douce et la carotte. Coupez-les en petits cubes. Lavez, essorez puis émincez les blettes. Pelez et hachez l'oignon. Détaillez le fromage en petits dés. 

Faites suer l'oignon dans une poêle avec un filet d'huile d'olive pendant 5 grosses minutes sur feu modéré. Il doit devenir translucide. Réservez. Faites sauter les cubes de carottes dans la même poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 7 à 8 minutes en remuant souvent. Ils doivent être encore un peu croquants, salez, poivrez. Réservez. Faites sauter les dés de patates douces pendant 7 à 8 minutes avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Assaisonnez en cours de cuisson. Réservez. Enfin faites dorer le fromage toujours dans la même poêle mais cette fois sans matière grasse. Réservez. 

Remettez dans la poêle la patate douce, la carotte et l'oignon. Mélangez le tout et ajoutez les blettes. Poursuivez la cuisson le temps que celles-ci soient tendres. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Ajoutez le fromage et mélangez bien. Creusez 4 puits au milieu des légumes et cassez-y un oeuf. Laissez cuire sur feu modéré. Quand les oeufs sont prêts, salez et poivrez. Ajoutez la coriandre ciselée ainsi que les graines de tournesol et de courge. Servez avec des tranches de bon pain.

dimanche 18 mars 2018

Ma poêlée de patates comme des pâtes

Parfois quand je vais faire le marché je pars avec une idée bien précise de ce que je vais acheter car je sais déjà ce que je vais cuisiner. Dans des cas comme ça, je pourrais même vous dire à quoi ressemblera mon assiette dans les moindres détails. Le marché ces jours-là se fait vite. Hier par exemple, je savais. Je voulais faire des pâtes car j'avais un fond de sauce tomate dans le frigo et je voyais très bien quoi en faire. J'ai donc acheté des rigatoni chez ma marchande de produits italiens. Et puis je ne sais pas pourquoi, mon cerveau a twisté. Entre pâtes et patates il a vu double et il a pris les unes pour les autres. Un t et a plus tard, je me suis retrouvé dans ma cuisine à couper des pommes de terre en brunoise. Quand le cuisinier confond les ingrédients, il prépare des patates comme des pâtes pour en faire une jolie poêlée!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 kg de pommes de terre
- 90 g de bacon 
- 1 gros oignon 
- 7 cl d'huile d'olive
- 50 g de beurre
- 1 cuillère à café d'origan séché
- 1 gousse d'ail
- 100 g de sauce tomate
- 1 cuillère à soupe de feuilles d'origan frais (ou de basilic)
- 1 morceau de parmesan de 30 g en copeaux
- sel, poivre

Pelez et rincez les pommes de terre puis taillez-les en brunoise (les dés doivent vraiment être petits, c'est la partie un peu longue de la recette). Placez la brunoise obtenue dans un torchon propre et séchez bien. Hachez le bacon en tout petits dés. Pelez et hachez l'oignon. 

Faites suer l'oignon dans une grande poêle avec un filet d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 grosses minutes. Il doit devenir translucide. Salez et poivrez. Réservez. Faites ensuite revenir le bacon jusqu'à ce qu'il devienne croustillant. Épongez-le sur du papier absorbant. Faites maintenant sauter les pommes de terre et la gousse d'ail en chemise avec l'huile d'olive. Remuez souvent pour éviter que les pommes de terre ne se collent entre elles. Laissez cuire sur feu assez vif. En cours de cuisson ajoutez le beurre. Salez, poivrez. Ajoutez l'origan séché. Quand les pommes de terre sont dorées, ajoutez l'oignon et le bacon. Mélangez. Versez ensuite la sauce tomate. Mélangez et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin.

Servez la poêlée de pommes de terre dans des assiettes, parsemez de feuilles d'origan frais et de copeaux de parmesan. 


samedi 17 mars 2018

Mes frites d'igname et leur mayo d'avocat

Aujourd'hui, je me suis levé avec une envie de frites! Et quand je pense frites, je ne pense pas forcément patate. Petit, j'adorais les frites que faisait ma mamie normande (celle des confitures). Elle utilisait une friteuse traditionnelle à savoir pas électrique. Les frites de ma mamie étaient les meilleures de la terre bien sûr. Quand mon père décidait de faire des frites (à savoir presque tous les samedis), je faisais grise mine car les siennes n'étaient à la hauteur de celles de sa mère et bien souvent je disais que je préférais les autres (de ma mamie ou même les surgelées!). Car oui j'aime aussi les frites surgelées, un comble pour un cuisinier! Les années ont passé, ma mamie s'en allée préparer des confitures et des frites pour les anges, mon père continue de faire ses frites le samedi et moi je n'ai pas de friteuse. Alors quand je pense frites, je pense four! Quand le cuisinier a une envie de frites, parfois ça se termine sans patate. Et parfois ça finit avec des frites d'igname!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 2 beaux ignames
- 1 jus de citron
- 3 cuillères à café de ras-el-hanout
- huile d'olive
- 2 avocats bien mûrs
- le jus d'un demi citron vert
- huile de tournesol
- sel, poivre
- piment (d'Espelette, chili flakes... prenez votre préféré)

Pour peler les ignames je vous conseille d'utiliser des gants jetables car ils sécrètent une substance visqueuse pas très agréable et qui complique la tâche. Coupez-les en frites et placez-les au fur et à mesure dans un saladier rempli d'eau additionnée du jus de citron. Quand vos frites sont coupées, égouttez-les et séchez-les bien sur un ligne propre. Placez-les sur une plaque. Salez, poivrez, ajoutez le ras-el-hanout et arrosez d'huile d'olive. Mélangez intimement. Enfournez et laissez cuire 20 minutes environ à 180ºC. Mélangez en cours de cuisson. Les frites doivent être croustillantes. 

Préparez la mayo, pelez les avocats et ôtez les noyaux. Écrasez la chair dans un bol avec une fourchette dans un premier temps. Ajoutez le jus de citron vert pour éviter l'oxydation. Vous devez écraser la chair le plus finement possible. Utilisez un fouet pour finir le montage de la mayo. Fouettez fort tout en versant 3 cuillères à soupe d'huile de tournesol. Le tout doit prendre exactement comme une mayonnaise classique. Salez, poivrez et ajoutez le piment. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Servez les frites sans attendre avec la mayo.

vendredi 16 mars 2018

Mes tartines croustillantes aux petits pois/ carottes

Quand on me parle de petits pois, forcément je voyage dans le temps. J'ai 8 ou 9 ans. Ma cousine préférée est avec moi. Nous sommes dans le jardin de nos grands-parents en Normandie. Le dit-jardin était un de nos terrains de jeux préférés avec la grande chambre et la vielle voiture de notre oncle. Qui disait jardin disait fraises, disait framboises et disait surtout petits pois! Qui n'a jamais goûté les petits pois crus, directement croqués sur la plante, perd un moment de bonheur intense! Car le vrai petit pois peut se manger cru! Il est croquant, sucré et addictif! Nous l'avions bien compris avec ma cousine. Et c'est donc le ventre avide que nous nous planquions dans les rangées de petits pois pour en grignoter quelques uns avant que notre grand-père ne débarque en courant pour nous en chasser. Depuis cette époque-là, les petits pois et moi sommes de grands amis! La recette d'aujourd'hui est dédiée à tous les amateurs de petits pois crus du monde entier et en particulier à ma cousine adorée et ma copine Raph de Barcelone! Quand le cuisinier retombe dans les petits pois frais, il en fait des tartines végétariennes très croustillantes!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 20 + 25 + 6 minutes

Ingrédients :
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 1 botte de carottes
- 1 oignon
- 3 cuillères à café de ras-el-hanout
- 1/2 bouquet de coriandre
- 600 g de petits pois frais ou 300g surgelés
- 2 cuillères à soupe de tahini
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de zeste de citron
- 3 cuillères à soupe de pignons
- piment (selon votre goût)
- sel, poivre

Toppings:
- menthe fraîche
- sésame blanc
- sésame noir

Placez la pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couvrez-la de papier sulfurisé puis posez une autre plaque par dessus (ou un grand plat). Faites cuire pendant 20 minutes dans un four préchauffé à 200ºC ou jusqu'à ce que la pâte soit bien croustillante. À la sortie du four, placez la pâte sur une planche à découper. Découpez-la en rectangles. Réservez sur une grille.

Pelez, rincez et séchez les carottes avant de les tailler en cubes. Pelez et hachez l'oignon. Placez le tout sur une plaque. Ajoutez le ras-el-hanout. Salez, poivrez. Arrosez d'huile d'olive. Enfournez à 180ºC et laissez cuire 25 minutes en remuant 3 fois en cours de cuisson. Les carottes doivent être encore un peu croquantes. Ajoutez alors la coriandre ciselée. Mélangez. 

Faites dorer les pignons quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Plongez les petits pois dans une grande quantité d'eau bouillante salée (gardez-en 50 g crus...seulement si vous utilisez des petits pois frais). Comptez 6 minutes de cuisson à partir de la reprise de l'ébullition. Égouttez-les et rafraîchissez-les. Égouttez à nouveau. Laissez-les refroidir. Quand ils sont à température ambiante, placez-les dans le bol de votre mixeur. Ajoutez le tahini, le zeste de citron, les pignons et l'huile d'olive. Assaisonnez à votre goût: sel, poivre, piment. Mixez plus ou moins finement en fonction de la texture que vous aimez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin.

Étalez de la purée de petits pois sur un rectangle de pâte, en couche épaisse, enfoncez quelques petits pois crus dedans. Ajoutez des carottes. Parsemez de graines de sésame et déposez quelques feuilles de menthe. Servez vos "tartines" tièdes ou froides en fonction de la météo du moment!

lundi 12 mars 2018

Ma tarte croustillante aux carottes et panais

Entre froid et chaud mon coeur balance. J'ai toujours aimé ou détesté. Je suis noir ou blanc. Ça va super bien ou pas du tout. Quand j'aime j'aime à fond sinon je n'aime pas. Je bois le thé brûlant ou glacé. Le tiède ne me plaît pas. J'adore l'hiver et j'adore l'été. Jusqu'à présent l'automne et le printemps me laissaient donc un peu indifférent, saisons pas assez contrastées à mon goût. Mais quand je pense aux saisons avec mon cerveau culinaire, les choses changent un peu car chacune a ses avantages en cuisine. Au fil des mois, les produits changent, certains arrivent, d'autres partent. Quand on commence à se lasser de certains, des petits nouveaux viennent faire diversion. Il y a la joie de retrouver ceux qu'on n'a pas vu depuis longtemps.  Finalement même l'automne et le printemps deviennent intéressants. Alors que l'hiver arrive à sa fin à Barcelone où les réveils sont plus lumineux et les jours plus doux, on sent que le printemps ne va pas tarder à frapper à la porte. En l'attendant, quand le cuisinier cuisine encore les légumes d'hiver, parfois il en fait une tarte végétarienne croustillante!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 10 + 25 minutes

Ingrédients:

- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 250 g de mozzarella di bufala
- 4 carottes moyennes
- 2 panais moyens
- 1/2 oignon frais (ou 1 entier s'il est petit)
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche
- 1 cuillère à soupe de feuilles d'origan frais
- 1 cuillère à café d'origan séché
- sel, poivre
- huile d'olive

Épluchez les carottes et les panais, rincez-les puis taillez-les en biseaux. Pelez et émincez l'oignon-
Faites revenir les carottes et panais dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sur feu vif pendant 10 petites minutes en remuant souvent. Salez, poivrez et ajoutez l'origan séché en cours de cuisson. Les légumes doivent être encore un peu croquants. Réservez.

Étalez la pâte sur une plaque. Marquez avec la pointe d'un couteau une ligne à 1,5 cm du bord de la pâte sans trop appuyer pour ne pas la percer. Piquez le centre avec une fourchette. Badigeonnez la pâte de crème sans dépasser la ligne. Assaisonnez.  Coupez la mozzarella et répartissez-la sur la tarte. Ajoutez les carottes et panais ainsi que l'oignon. 

Faites cuire 25 minutes dans un four préchauffé à 200ºC. La pâte doit devenir croustillante et dorée. À la sortie du four, parsemez de feuilles d'origan frais. Coupez et servez sans attendre car cette tarte est meilleure chaude. 

dimanche 11 mars 2018

Mes sub sandwiches à moi

Que celui ou celle qui ne s'est jamais retrouvé avec des restes dans son frigo me jette la première tomate. Je pense que comme moi, vous avez aussi des petites boîtes dans lesquelles vous gardez les fonds de plat, la dernière cuillère de la veille que personne n'a voulu finir car "plus faim". Ces petites boîtes que l'on se jure de ressortir dès le lendemain pour les finir mais qu'on oublie et qui sont bientôt rejointes par d'autres petites boîtes. J'en ai toujours quelques unes dans mon frigo, de ces petites boîtes. Si pendant des années, je les ai oubliées au point de m'étonner de leur présence quand par hasard de les ouvrais, découvrant souvent des restes en voie de décomposition avancée, aujourd'hui, je lutte contre l'oubli des petites boîtes en les ouvrant à peine entreposées pour réutiliser ce qu'elles renferment. C'est ainsi que je suis devenu fan de recyclage culinaire. Quand le cuisinier recycle ses Falafels, il en fait un sub sandwich à sa façon.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 2 sanwdiches:
- 6 falafels
- 1 boîte de tomates entières
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 8 tomates séchées
- huile d'olive
- 2 cuillères à café de thym
- 50 g de cheddar 
- 2 pains individuels
- 2 cuillères à soupe de feuilles d'origan ou de basilic
- sel, poivre

Pelez et hachez les oignons et la gousse d'ail. Faites-les suer dans une poêle avec un filet d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 bonnes minutes. Ajoutez alors les tomates, 3 cuillères à soupe d'huile, le thym et les tomates séchées hachées. Augmentez le feu et laissez mijoter pendant 25 minutes. Remuez régulièrement. Le tout doit épaissir. Salez et poivrez en cours de cuisson. Vous devez obtenir une sauce tomate assez sèche. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. 

Préchauffez votre four en mode grill à 180ºC. Faites réchauffer les falafels 1 minute au micro-ondes. Ouvrez les petits pain en deux. Étalez la sauce tomate sur chaque moitié. Déposez les falafels sur une moitié. Parsemez-les de cheddar. Placez les sandwiches ouverts sur une plaque. Enfournez et laissez gratiner pendant 5 grosses minutes ou le temps que le fromage prenne une jolie couleur. 

À la sortie du four, parsemez les sandwiches de basilic ou d'origan. Refermez-les. Il ne vous reste plus qu'à mordre dedans à pleines dents!

samedi 10 mars 2018

Mon smoothie à la banane

Tout à coup un inconnu vous offre des fleurs... souvenir d'une vieille pub pour du déo dans les années 80. Quelques 30 ans plus tard, moi c'est une inconnue qui m'offre des bananes trop mûres. Que voulez-vous les temps changent. Bref je me suis retrouvé avec quelques bananes plus très fraîches sur les bras, moi qui les aime plutôt vertes. Il faut dire que ce fruit n'est pas mon préféré. Je déteste les desserts à la banane, je ne mange pour ainsi dire jamais ce fruit. Mais quand on vous fait un cadeau, vous n'allez pas le jeter. J'ai donc pris sur moi et j'ai aussitôt trouvé une utilité pour ces bananes: un smoothie pour bien commencer la journée. Et vous savez quoi? Et bien j'ai vraiment aimé! J'ai même une nouvelle idée avec des bananes...mais chut, ceci est une autre histoire.

Préparation: 10 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour 2 personnes:
- 3 bananes bien mûres 
- 20 g de noix de macadamia ou d'amandes mondées
- 30 cl d'eau de coco
- 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
- le jus d'un demi-citron vert.

Pelez et coupez les bananes en morceaux. Placez-les dans votre blender. Ajoutez les autres ingrédients. Mixez pendant 1 bonne minute. 
Goûtez et rectifiez  en ajoutant éventuellement un peu de jus de citron ou de sirop d'érable.

Ajoutez 2 glaçons et servez aussitôt!

vendredi 9 mars 2018

Mes brownies à moi

Bon là ça y est j'ai craqué! Le temps d'une recette, j'ai oublié les courges, carottes, brocolis et autres panais avec lesquels je m'amuse d'habitude. Et quitte à craquer, autant que ce soit allègrement! Je suis donc tombé jusqu'au cou dans le chocolat aujourd'hui, tel Obélix dans la marmite de potion magique. Quand le moral est flottant et l'avenir incertain, j'ai besoin de réconfort et de me vider la tête. Quoi de mieux pour faire abstraction du monde qui m'entoure que la cuisine? Musique à fond, ustensiles sur le pont (enfin sur la planche à découper) et c'est parti! Le chocolat et moi sommes de vieux amis. Pas un jour sans que nos chemins ne se croisent. On s'aime bien quoi! Aussi quand le cuisinier a une crise de chocolatite aiguë, il prépare spontanément des brownies aux noix de pécan.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 17 brownies:
- 225 g de beurre + un peu pour les moules
- 350 g de chocolat noir à 54% de cacao
- 200 g de chocolat à 70% de cacao
- 4 oeufs
- 180 g de sucre muscovado
- 150 g de farine + un peu pour les moules
- 100 g de noix de pécan + 17 noix
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 cuillère à café de levure chimique

Hachez les 100g de noix grossièrement (il doit y avoir des gros morceaux). Hachez 150g de chocolat à 70%.

Placez le beurre coupé en morceaux, le chocolat à 54% et 200 g de chocolat à 70% dans un récipient résistant à la chaleur posé sur une casserole avec un fond d'eau frémissante. Laissez fondre au bain marie en remuant. Quand le tout est lisse et fondu, ôtez du feu.

Badigeonnez des moules à muffins avec du beurre fondu à l'aide d'un pinceau de cuisine. Placez-les au frais pendant 10 minutes. Beurrez à nouveau. Laissez reposer encore 10 minutes. Enfin farinez. Gardez-les au frais le temps de finir la recette.

Dans un autre saladier, mélangez les oeufs avec le sucre et la vanille. Versez le chocolat fondu. Mélangez avec une spatule. Ajoutez la farine et la levure. Mélangez. Terminez en incorporant le chocolat et les noix hachées. Ne travaillez pas trop la pâte.

Versez la pâte aux 3/4 dans les alvéoles à muffins. Déposez une noix de pécan sur chaque gâteau. Faites cuire au four à 180ºC pendant 20 à 25 minutes. Vérifiez la cuisson avec une baguette en bois, les brownies doivent être encore un peu tremblotant au milieu (juste un peu), la baguette ne doit donc pas ressortir sèche. Laissez refroidir quelques minutes avant de démouler. 

Il ne vous reste plus qu'à vous jeter dessus! J'en suis à mon 5ème déjà... 

jeudi 8 mars 2018

Ma salade de sarrasin

J'en ai découvert des choses depuis que j'ai démarré mon aventure bloguienne il y a plus de 5 ans maintenant! Quand j'ai commencé à cuisiner, c'était au siècle dernier, je n'allais que vers ce que je connaissais, ne prenant pas trop de risques. Et puis je ne sais pas quel hasard, je suis devenu de plus en plus curieux au point que maintenant moins je connais les ingrédients, plus j'ai envie de les trouver et les cuisiner. Ça a commencé quand je faisais mes courses dans le XIIIème chez Tang Frères où j'achetais des ingrédients mystérieux. Aujourd'hui, je suis capable de parcourir la ville de fond en comble pour trouver un ingrédient obsessionnel. Mes placards regorgent de produits en tout genre, venant d'ici ou d'ailleurs. Mon tiroir à épices ressemble à la caverne d'Ali Baba. Aujourd'hui, c'est le sarrasin que je découvre. Cela faisait un moment que je le voyais mentionné dans des recettes. Lors de mon dernier passage à Paris, j'ai craqué, me disant qu'il était temps que lui et moi fassions connaissance. Quand le cuisinier découvre le sarrasin, il en fait une belle salade!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 50 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 100 g de sarrasin
- 100 g de boulgour
- 1 grosse carotte
- 1/2 brocoli
- 60 g de feta
- 2 cuillères à soupe de raisins de corynthe
- 2 cuillères à soupe de pistaches décortiquées, non salées
- le jus d'un citron
- 3 cuillères à café de ras-el-hanout
- 5 brins de coriandre
- huile d'olive
- sel, poivre

Faites cuire le sarrasin dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 8 minutes environ. Égouttez-le. Réservez. Faites ensuite cuire le boulgour en suivant les indications sur le paquet. Égouttez-le. Laissez refroidir.

Pelez, rincez et séchez la carotte. Coupez-la en cubes de 0,5cm de côté environ. Rincez le brocoli et détaillez-le en petits bouquets puis émincez-les finement. Placez les légumes sur une plaque allant au four, garnie de papier sulfurisé. Ajoutez le sarrasin et le boulgour. Ajoutez le ras-el-hanout. Arrosez généreusement d'huile et assaisonnez. Mélangez intimement avec une cuillère à soupe. Faites cuire 25 minutes dans un four préchauffé à 180ºC. Remuez plusieurs fois en cours de cuisson. Si besoin ajoutez un peu d'huile. Les cubes de carotte doivent être juste cuits. Laissez refroidir.

Pendant ce temps, faites griller les pistaches quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Quand elles sont dorées, hachez-les grossièrement. Émiettez la feta, ciselez la coriandre lavée et séchée. Ajoutez les pistaches, les raisins, la coriandre et la feta au mélange de sarrasin. Versez le jus de citron et mélangez. Goûtez rectifiez l'assaisonnement. Servez avec des quartiers de citron.